Jeuxvideo-world

[Test] Animal Crossing : New Leaf

27 Juin 2013 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests 3DS

 

Après l'excellent Animal Crossing : Wild World sur Nintendo DS, voilà qu'un épisode 3DS se décide enfin à faire son apparition. Celui-ci se nomme Animal Crossing : New Leaf et espère bien convaincre autant de joueurs que le précédent opus. Nintendo n'a pas manqué sa phase promotionnelle en évoquant l'ensemble des nouveautés présentes dans cette nouvelle cartouche. Le producteur du jeu n'a pas manqué de préciser que les développeurs exploitent la Nintendo 3DS à son maximum avec cet épisode, une réaction suffisante pour que les joueurs puissent apporter un intérêt certain au jeu. Verdict ?

 


Une licence qui sort de l'ordinaire, et cela se confirme dès qu'on se met à évoquer l'aspect graphique du jeu. Animal Crossing New Leaf conserve son identité propre créée depuis la version GameCube tout en apportant une finition vraiment exemplaire. On peut par exemple affirmer qu'on ne croisera pas le moindre bug à travers ce nouvel épisode ce qui a le mérite d'être signalé. L'univers est toujours aussi riche, mignon et coloré avec comme nouveauté majeure, l'intégration de la 3D.

Une 3D parfaitement utilisé qui ne pose aucun problème et permet de jouer de longues sessions sans le moindre problème. D'ailleurs si l'écran du haut affichait uniquement le ciel dans Animal Crossing Wild World, ce nouvel opus propose lui le vif du sujet dans l'écran du haut. La partie basse proposait les sous-menus ainsi que la carte du village ou encore les outils de communication.

On découvre également un épisode qui renforce encore davantage le souci du détail notamment dès qu'on rentre dans une maison. Les objets sont plus nombreux et variés, la météo évolue de belle manière à l'image des saisons et il faudra également préciser qu'il est possible de choisir la conception globale du village avant même de poser un pied.

 

 

Au niveau du gameplay, le constat est similaire et se montre convaincant très rapidement. Le titre conserve les bases solides des précédents épisodes tout en apportant son lot de nouveautés. Dans cet épisode, le joueur incarne le maire de sa ville contrairement à l'épisode DS où l'on était un simple résident. La chasse aux insectes, aux fossiles ou encore la pêche sont toujours de la partie.

Au niveau des différents établissements, commerçants ou utilitaires, on découvre quelques ajouts supplémentaires. Un centre de recyclage, une cabine à photo ou encore une boutique immobilière. Les autres sont toujours de la partie mais avec quelques modifications rendant le titre plus complet et judicieux dans son approche. On peut ainsi découvrir une personnalisation plus poussée des vêtements ou encore la possibilité de modifier l'aspect extérieur de notre maison.

Etant donné le statut de Maire que l'on possède, on sera également amené à effectué quelques missions qui permettent d'enrichir et varié le gameplay. L'ergonomie ne souffre d'aucun défaut et le concept général fait toujours son petit effet addictif qui contribue au succès de la série.

 


La durée de vie d'un tel titre dépend surtout si vous adhérez au concept. Car si c'est le cas, celle-ci est infinie. Un jeu de gestion basé sur le calendrier réel qui ne connaît pas de fin. Chaque jour, on prend plaisir à découvrir les informations, les cadeaux et autres évènements dans la ville en fonction du calendrier réel.

Cet épisode possède une durée de vie encore plus impressionnante que la version DS étant donné que le contenu est très nettement étoffé, les possibilités sont plus nombreuses et variées et surtout l'aspect communautaire est beaucoup plus souple et exploité. Les interactions sociales sont d'ailleurs très intéressantes et permettent vraiment de créer une tout autre expérience de jeu lorsqu'on reçoit un ami dans sa ville ou que l'on visite son petit coin à lui.

Les fonctions SpotPass et StreetPass de la console sont bel et bien utilisées dans le jeu et surtout d'une manière intelligente et légère, la cerise sur le gâteau. Si vous avez en plus l'âme d'un collectionneur, il faudra s'attendre à y jouer pendant un bon bout de moment comme aucun autre jeu.

 

 

Animal Crossing New Leaf, c'est une identité visuelle forte et particulière mais c'est aussi une identité sonore tout aussi surprenante. En effet celle-ci nous plonge dans un monde où les gens communiquent en yaourt. Ce qui donne clairement des dialogues un peu surprenant en matière d'effets sonores. Au niveau des thèmes, on retrouve les thèmes classiques de la série qui s'accordent parfaitement avec l'ambiance et l'univers du jeu. Notre ami Kéké et sa guitare sont toujours là pour nous offrir quelques morceaux amusant dans un style propre à la série.

 


Animal Crossing New Leaf s'impose comme un titre 3DS incontournable juste avant l'été. La recette fonctionne à merveille et propose même son lot de nouveautés, de surprises avec une finition remarquable. Toujours aussi complet, fun et drôle le titre plaira à coup sûr aux fans de la licence et devrait même attirer la curiosité de certains joueurs n'ayant pas encore franchi le pas. Très addictif, il est bien difficile d'aller contre ce titre d'autant qu'il ne souffre d'aucun problème technique et de défaut majeur, assurant ainsi une expérience de qualité.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 17/20
Gameplay : 18/20
Durée de vie : 19/20
Bande-son : 16/20

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 18/20

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Animal Crossing New Leaf est disponible sur Nintendo 3DS chez notre partenaire Boulanger.fr

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article