Jeuxvideo-world

[Test] Football Manager 2015

20 Novembre 2014 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PC

Chaque année à l'approche de noël, les amateurs de football se posent l'éternel question : plutôt FIFA ou plutôt PES pour cette année ? Sauf qu'au-delà de ce duel particulièrement serré cette année, on pourrait parler d'un jeu de football où les qualités ne manquent et où il n'a absolument pas la moindre concurrence : la série Football Manager.

Un jeu de gestion doté d'une belle communauté qui ne cesse de s'améliorer au fil du temps. D'ailleurs, chaque nouvel épisode est synonyme de challenge pour les développeurs afin de donner une raison valable aux fans de la série de se procurer le nouvel épisode. Ce Football Manager 2015 est-il donc indispensable ?

Graphiquement, on peut toujours se demander si un tel genre est capable de toujours pouvoir faire mieux et surtout sans tomber dans le piège du raté ou de la nouveauté qui ne ferait pas son effet. Les développeurs de Sports Interactive sont parfaitement conscients de la situation et nous offrent cette année, la meilleure réalisation de la série sans la moindre exagération possible.

Si l'on reproche parfois à EA et Konami d'offrir des nouveautés et ajustements un peu maigres, ce n'est pas du tout le cas du côté de Sports Interactive. Et ça commence d'un principe simple, celui d'offrir une interface plus moderne et plus colorée. L'interface a donc subi quelques améliorations afin de rendre la lecture toujours plus agréable et intuitive. Les couleurs utilisées sont bien moins froides et plus variées que dans les précédents épisodes afin d'offrir un confort de jeu supplémentaire ce qui n'est pas négligeable pour un tel genre.

L'autre très grosse nouveauté, c'est l'apparition d'un nouveau moteur de match. Celui-ci avait déjà subi quelques améliorations, mais c'est année il franchit un cap avec un moteur 3D nettement plus agréable même si celui-ci reste encore perfectible sur pas mal de points. Difficile de reprocher quoi que ce soit à cette nouvelle interface parfaitement étudiée.

Au niveau du gameplay, la gestion est encore plus riche et plus agréable que dans les précédents opus. Une amélioration possible grâce aux progrès effectués au niveau de l'interface. Puisque l'on constate désormais que la barre de navigation se trouve désormais à gauche sous forme d'une colonne, c'est à la fois plus agréable et intuitif. Impossible donc de s'y perdre d'autant que le jeu offre des bulles d'aides si le joueur possède un doute sur une fonctionnalité du jeu, de quoi rendre la prise en main plus agréable et accessible.

D'une manière générale, la navigation est devenue beaucoup plus fluide et organisée afin d'offrir une expérience de jeu agréable pour tous les joueurs débutants ou expérimentés. Au niveau des nouveautés, on découvre au lancement qu'il faut faire un choix de style d'entraineur ayant par la suite des répercussions en fonction de votre choix. L'aspect psychologique des joueurs a d'ailleurs bien évolué pour obtenir un résultat toujours plus proche de la réalité, il faudra donc s'attendre à faire face à de fortes têtes.

On en arrive donc à ressentir dans cet épisode deux formes de gestion, d'un côté la gestion tactique toujours aussi complète et poussée et d'un côté une gestion humaine beaucoup plus importante au niveau de ses joueurs mais aussi des journalistes qui posent des questions parfois dérangeantes... Dommage par contre que celles-ci manquent toujours de variétés pour rendre l'ensemble encore plus réaliste et intéressant.

Que dire au niveau de la durée de vie si ce n'est que celle-ci est colossale, infinie et qu'elle va même plus loin. En effet la licence est carrément devenue un outil de travail pour les clubs professionnels grâce à cette exceptionnelle base de données de jeu susceptible d'être un élément intéressant lors du recrutement. Un tel travail nécessite évidemment un impressionnant repérage afin d'aboutir à des notes et des compositions toujours plus proches de la réalité.

Au final l'ensemble se montre très proche si ce n'est identique à la réalité mais on pourra toujours se plaindre de quelques joueurs dont la note est soit trop basse, soit trop haute... Au niveau licence, pas de problème particulier si ce n'est du côté de l'Allemagne où l'équipe nationale et la Bundesliga souffrent de quelques petits problèmes de licences, mais rien de bien méchant compte tenu de la qualité des autres championnats et équipes nationales. 

Enfin, au niveau de la bande-son, difficile d'attendre un miracle et de faire des reproches compte tenu du style de jeu. Certains pourraient penser que la mise en place d'une playlist pourrait s'avérer trop pénible à la longue tandis que d'autres espèrent toujours avoir une ambiance sonore réaliste avec par exemple les chants des spectateurs pour accompagner les matchs où l'ambiance peut paraître effectivement un peu triste.

Quoi qu'il en soit, pour ce style de jeu, mieux partir du principe que c'est le joueur qui constitue sa bande-son en fonction de ses envies et ses attentes. Quant à d'éventuelles compositions ou chants de spectateurs, les développeurs y pensent peut-être déjà même si ce n'est sûrement pas une priorité, et on le comprend.

Football Manager 2015 paraît franchement indispensable compte tenu des nouveautés et améliorations apportées sur ce nouvel épisode. Il ne s'agit que d'une simple mise à jour des équipes, championnats et effectifs, bien au contraire. L'interface a nettement évolué pour être plus agréable et intuitive tandis que le moteur de match fait un bond en avant avec un moteur 3D qui rattrape le temps perdu. Si vous êtes un habitué de la série, vous pouvez foncer et si vous êtes un nouveau jeu, curieux de la licence, c'est bien vers celui-là qu'il faut se tourner.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 17/20
Gameplay : 18/20
Durée de vie : 18/20

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 18/20

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article