Jeuxvideo-world

[Test] Dragon Ball Xenoverse

10 Mars 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Il est bien loin le temps où la série Dragon Ball brillait en jeu vidéo. Impossible de ne pas se souvenir des merveilleux moments passés sur les épisodes Budokai et Tenkaichi. Sauf que voilà le passage de la génération de consoles PS2/Xbox/GC à la génération de consoles PS3/360/Wii s'est fait dans la douleur avec le sentiment d'avoir perdu la série. 

Plusieurs épisodes ont tenté de redonner un peu de couleurs à la licence mais malheureusement sans succès. Voilà que l'on est depuis peu passé à une nouvelle génération de consoles ce qui offre un peu d'espoir de revoir un Dragon Ball digne ce nom. C'est ce que Bandai Namco va tenter de faire avec Dragon Ball Xenoverse, un retour gagnant ou une nouvelle déception ?

Une réalisation Next-gen ? Pas vraiment, à vrai dire, la réalisation de ce nouvel épisode ne se montre convaincante qu'à moitié. Techniquement le jeu se montre plus correct avec un cel-shading qui fait son boulot avec une palette de couleurs toujours aussi énorme. La fluidité est très satisfaisante de bout en bout et ceci peu importe le combat, un détail vraiment indispensable avant le coup et qui ne manque donc pas de rassurer dès les premières heures de jeu.

Après force est de constater que cette réalisation peut séduire dans le cas d'une version PS3/360 mais là pour une version next-gen ça paraît tout de même trop léger avec un aliasing trop présent et des environnements (notamment dans la ville de Toki-Toki) pas vraiment next-gen même si contrairement aux précédents épisodes, on constate un peu plus de variété ce qui reste appréciable.

On ressent clairement que le titre a été développer et penser pour la génération PS3/360 plutôt que la next-gen. Néanmoins on arrive à trouver une force qui fait l'objet d'une belle surprise, c'est la partie customisation. En effet il est désormais possible de créer un combattant selon ses envies et cet outil fait vraiment son effet pour la série avec des possibilités très nombreuses. Enfin, les cut-scènes et cinématiques restent tout de même agréables malgré que l'on ne soit pas face à un spectacle HD digne de ce nom.

On en arrive forcément à parler du gameplay qui reste tout de même le critère principal pour un jeu de combat. Et là même chose que pour la réalisation, on trouve du bon et du moins bon. Comme dit précédemment, la partie customisation est un outil vraiment excellent et s'impose comme l'une des superbes nouveautés de cet épisode.

Vous choisissez l'une des 5 races du jeu (Majin, Saiyan, Terrien, Namek et Race de Freezer) pour ensuite partir dans une longue séance de personnalisation de l'apparence tout en sachant qu'il sera possible de modifier celle-ci à tout moment et même mieux, il sera également possible de créer un autre personnage ou même supprimer votre création.

Peu importe ce que vous envisagez sur la gestion de vos combattants créés cela n'influence en aucun cas votre progression du jeu. Au niveau des combats, ceux-ci se montrent dynamiques mais force est de constater que le gameplay manque de profondeur ce qui rend les affrontements rapidement ennuyants.

On déplore également des temps de chargements un peu trop nombreux, une difficulté mal équilibrée, une gestion des collisions parfois étrange ou encore de gros problèmes de caméra qui se balade dans tous les sens (le moindre combat en intérieur devient vite du grand n'importe quoi) et résulte régulièrement par des combats trop brouillons.

Ceci dit, on prend quand même du plaisir à effectuer des combats, sortir de jolis combos et ceci dès les premières heures dans la mesure où la prise en main est simple et efficace malgré l'absence de mode entraînement. Malgré quelques défauts, on découvre aussi une autre bonne surprise, celle de son concept dans la manière d'enchaîner les missions, gérer son combattant... puisque ce nouvel opus adopte un côté "MMO" de très bon goût.

En effet vous vous déplacez comme bon vous semble dans une ville nommée Toki-Toki où, à partir de là, vous pourrez lancer les missions principales et secondaires, acheter des tenues des objets, des techniques mais aussi rencontrer d'autres joueurs ce qui pour le coup apporte un peu de fraîcheur à la série. Il sera donc possible d'effectuer des missions seules ou à plusieurs ou simplement s'affronter entre joueurs.

Au niveau de la durée de vie, le titre s'en sort plutôt bien. Attention tout de même, il ne faut pas s'attendre à la durée de vie d'un MMO, bien qu'il emprunte une présentation et un fonctionnement similaire, cela reste avant tout un jeu de combat. C'est donc à partir de Toki-Toki que vous pourrez jouer seul ou à plusieurs tout en sachant que l'on peut jouer en solo, sans se connecter à un serveur multi contrairement à The Crew par exemple.

L'aspect coopération donne un second souffle appréciable à la durée de vie déjà solide en solo avec un grand nombre de quêtes principales et secondaires. L'aspect customisation est poussé et offre un contenu suffisamment large pour que chacun est un combattant propre et non un combattant quasi identique à un élément ou une couleur près.

Les boutiques d'objets (armures, armes) et de techniques offrent également un contenu conséquent de manière à offrir un sentiment de progression et d'évolution au joueur et surtout pour notre combattant. On regrette tout de même que le casting ne soit pas aussi riche que pouvait l'être un "Tenkaichi"...

Enfin on termine avec la bande-son et le scénario, deux critères qui ne parviennent pas à surprendre tout en restant plutôt convenable dans l'ensemble. L'ambiance sonore manque clairement d'originalité, on attend toujours cet épisode capable de nous surprendre par des compositions qui sortent de l'ordinaire. Pour la partie doublage, cela reste par contre dans la continuité de ce que l'on pouvait découvrir à savoir des doublages japonais de qualité.

Pour la partie scénario, car oui malgré que ce soit un jeu de combat, il y a bien une histoire celle-ci donne une impression de prétexte pour justifier les missions principales ainsi que l'environnement... Mais on arrive tout de même à être de temps en temps convaincu par quelques bouts scénaristiques qui laissent penser que le scénario n'est pas aussi basique et superficiel que prévu. Cela reste néanmoins trop léger et heureusement que les cinématiques sont là pour donner un petit coup de fouet à cette histoire.

Dragon Ball Xenoverse nous donne l'impression que la série prend des risques et tente un chemin plutôt prometteur. Sauf que pour l'heure ce chemin ne brille pas par une réalisation next-gen... Aussi et malgré quelques surprises et bonnes idées, le gameplay souffre toujours de quelques problèmes plus ou moins gênants. 

C'est dommage car la durée de vie est solide, la bande-son et l'histoire ne pénalise pas plus que ça le titre, seul son gameplay un peu simpliste, sa réalisation loin d'être parfaite et sa caméra capricieuse viennent gâcher cette copie prometteuse. On attend désormais une suite qui reprend ses bonnes intentions tout en corrigeant les quelques problèmes...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 13/20
Gameplay : 13/20
Durée de vie : 17/20
Bande-son : 14/20
Scénario : 13/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article

Martin 10/03/2015 14:41

Salut, j’ai visionné la différente bande-annonce et j’avoue que je n’ai pas été emballé. Je trouve que les combats sont plutôt mous, mais j’espère me tromper.