Jeuxvideo-world

[Test] Ride

30 Mars 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

En attendant l'arrivée de MotoGP'15, les fans de deux-roues espèrent bien patienter avec pourquoi pas un titre original. Milestone répond présent à cette demande et propose une nouvelle licence : Ride

C'est bel et bien du deux-roues, sauf qu'ici on met de côté les circuits officiels, le championnat pilote et constructeur pour s'orienter vers un esprit qui perd en compétition pour gagner en passion, ou du moins l'équilibre est différent des autres jeux de motos sur les consoles next-gen. Une balade rafraîchissante ?

Forcément compte tenu du studio de développement, on est tenté de dire qu'au niveau de la réalisation, on devrait faire face au moins à ce que proposait MotoGP'14. C'est plus ou moins cas et ce n'est pas rassurant pour le prochain volet MotoGP. En effet pour un titre next-gen, Ride est loin d'être brillant avec une réalisation qui peine à convaincre que ce soit au niveau des textures et de la modélisation d'une manière générale.

Ceci dit, on distingue tout de même que les motos se montrent soignées contrairement aux environnements (public, décor, bâtiment...). C'est dommage car certains tracés valent le coup d'oeil avec quelques décors sympathiques, mais c'est bien trop rare...

Au niveau des effets de lumière, c'est en progrès mais cela reste toujours perfectible, l'interface se montre quant à elle simple mais efficace. Enfin, on fait face à des temps de chargements beaucoup trop longs pour cette génération de consoles, même si les développeurs proposent pendant ce temps quelques infos à lire sur les différents bolides du jeu.

Pour ce qui est du gameplay, on commence comme pour les graphismes par dire que vu le développeur le résultat sera plus ou moins proche de ce que l'on peut vivre avec la série MotoGP. Et c'est effectivement le cas bien qu'ici quelques réglages sont de la partie afin de rendre l'expérience plus complète et personnelle selon ses désirs.

En effet le jeu dévoile une prise en main idéale où vous serez à même de choisir le mode pilotage désiré, une jouabilité plus arcade, plus simulation, ou un mélange des deux. Dans tous les cas on aura tout de même tendance à dire qu'une orientation arcade de base est de la partie. Même si la gestion des collisions, les contacts ou encore la perte de contrôle de votre bolide restent plutôt réalistes, on fait toujours face à un comportement arcade lorsque les roues se trouvent sur une surface différente.

Du coup les sensations de pilotage sont présentes mais tout en étant perfectible et encore loin d'une vraie simulation. C'est donc agréable, fun mais d'un réalisme époustouflant. Concernant vos adversaires, le travail sur l'IA est en progrès mais là encore perfectible. Parfois trop agressif, l'IA a tendance à triché lorsqu'elle se montre un poil lente dans les courbes et récupère son temps dans des lignes droites à s'envoler.

Au niveau de la durée de vie, le jeu offre une réelle surprise au joueur sur à peu près tous les points. On découvre 14 constructeurs différents pour un total de 114 motos ! Un chiffre absolument énorme où l'on trouve des modèles des années 90 jusqu'à nos jours tout en sachant que les modèles de 2015 seront de la partie sous forme de DLC. Un vrai point fort pour les fans qui ne risquent pas de s'ennuyer.

Et si l'ennui se présente ce sera le nombre de piste le coupable puisque pour le moment, on en compte 14, tout en sachant que la variété n'est pas énorme. Le jeu ne s'arrête pas là puisqu'en plus de pouvoir personnaliser son pilote et changer ses équipements, il est possible de modifier tout un tas de pièces sur sa moto de quoi rendre dingue les fans de motos, de mécaniques afin d'obtenir une moto très personnelle.

Les pièces sont nombreuses ce qui permet vraiment de choisir précisément la configuration de sa moto, un vrai bonheur. Bien entendu que ce soit pour les motos, les pièces ou les équipements, il faudra payer avec la monnaie virtuelle que l'obtient grâce aux épreuves du mode World Tour où la variété est au rendez-vous : contre-la-montre, duel, course, drag ou encore course d'équipe.

Bref afin d'éviter la succession de simples épreuves, plusieurs variantes sont donc de la partie en sachant que l'IA se charge d'offrir un challenge intéressant. Enfin, autre point très convaincant, il est possible de jouer en écran partagé à 2 mais aussi en ligne où les sessions se lancent en complétant l'absence de certains joueurs par l'IA. 

Enfin on termine en évoquant brièvement la bande-son qui n'est pas spécialement la force du titre sans être vraiment le point faible. Les thèmes musicaux dans les menus s'accordent plutôt bien avec le style mais se montrent rapidement répétitifs dans la mesure où ils sont en boucle et peu nombreux.

En piste, pas d'ambiance sonore particulière si ce n'est les bruits des motos. On aurait d'une part apprécié que l'environnement se montre présent d'une manière plus franche et surtout que les bruitages des différentes motos ne soient pas identiques et varient en fonction des pièces choisies, ce qui n'est pas le cas ici malheureusement.

Ride est un titre intéressant qui devrait sans soucis plaire aux amateurs de deux roues connaissant le travail des développeurs de Milestone. Un gameplay arcade même si réglable, une réalisation décevante, un contenu excellent et une bande-son qui manque de finition, voilà donc un bref résumé de l'expérience proposée par Ride. Il se présente comme un bon moyen d'attendre un futur jeu mettant en scène les deux roues et notamment le fameux MotoGP'15.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 12/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 17/20
Bande-son : 11/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 13/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article