Jeuxvideo-world

[Test] Red Dead Redemption Edition Jeu de l'Année

16 Mai 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS3-360

Rockstar Games fait partie de la petite liste de studios qui, à chaque nouveau jeu ou nouvelle suite, est synonyme de succès, de record. En même temps lorsqu'on met la main sur leurs jeux, il est bien difficile de se plaindre même si évidemment, ils ne sont pas parfaits. Entre la série GTA, la série Midnight Club et quelques autres jeux comme Canis Canem Edit, Max Payne, Red Dead Redemption, on fait toujours face à un titre dont le plaisir de jeu est présent, le contenu immense et la variété omniprésente. C'est donc ce que l'on va vérifier avec le test de Red Dead Redemption Edition jeu de l'année de la gamme Essentials contenant Red Dead Redemption et le stand-alone Undead Nightmare. Un titre incontournable ?

Le studio est évidemment connu pour ses open-worlds toujours plus grands et riches en détails. Red Dead Redemption répond à merveille à ces critères mais de manière encore plus qu'impressionnante que pourrait l'être un GTA. Déjà ici, l'univers est complètement différent puisque l'on se retrouve dans le far west américain où l'on incarne un certain John Marston qui ne manque pas de charisme. Ce qui nous mène justement à parler de la réalisation du titre et notamment d'un point de vue technique où très clairement les développeurs mettent la barre très haute. En matière de textures, de modélisation, de fluidité, d'animations... c'est vraiment très bon.

Les différents protagonistes bénéficient d'un charisme et d'une modélisation, au niveau des visages, qui met en valeur l'ambiance et l'univers du jeu. Les décors parviennent à se montrer varier et disposent d'un souci du détail vraiment impressionnant et dont on attendait vraiment pas autant sur ce point-là. Cette petite surprise ne fait que renforcer l'immersion et l'ambiance du jeu déjà très forte.

Le cycle jour/nuit fait également son effet et propose des plans absolument sublimes pour peu que l'on trouve quelques coins précis qui mettent parfaitement en valeur une partie du terrain de jeu (coucher de soleil). Esthétiquement, c'est clairement compliqué de lui de faire des reproches si ce n'est que, comme d'habitude, il y a quelques bugs de temps en temps, certains n'ayant pas d'importance et permettent même de faire face à des situations hilarantes.

Concernant l'extension Undead Nightmare, celle-ci apporte encore plus d'humour, d'action et de variété dans la mesure où elle se prête à la mode de ces derniers : les zombies. Oui des zombies dans un western c'est possible avec Rockstar Games et le résultat d'un point de visuel est tout aussi convaincant. On obtient ainsi une ambiance et une mise en scène différente tout en étant à la hauteur du jeu de base.

Au niveau du gameplay, Red Dead Redemption reprend les solides bases que proposées par la série GTA tout en apportant sa petite touche afin de rendre l'ensemble cohérent avec l'univers mais aussi dans le but de créer une identité propre et non une simple copie d'un GTA version far west. Du coup la prise en main est simple et immédiate pour peu que vous ayez déjà mis la main sur un épisode de la série GTA, que ce soit dans les déplacements à pied, la couverture ou les phases de tirs.

Concernant ces dernières, la petite nouveauté propre à ce jeu, c'est la mise en place de bullet-time qui pour le coup apporte un réel plus au jeu que ce soit dans ces fameuses phases de shoot qu'à l'ambiance du titre. Aussi pour garantir une telle mise en scène et un tel spectacle, il faut saluer l'excellente performance des moteurs graphiques et physiques qui contribuent à ce succès.

L'IA se montre parfaitement équilibrée, ici pas de voiture mais un cheval pour les déplacements tout en sachant qu'il sera possible, après une séance de capture de chevaux sauvages, de changer sa monture. Le gameplay est vraiment varié et met en valeur autant les phases d'action que d'exploration. De nombreux animaux sont présents et qu'il faudra éliminer afin de récupérer de la peau par exemple.

On pourra également participer en différents mini-jeux en ville qui s'avèrent très sympa mais aussi très exigeants (lancer de couteaux, poker...). Un défaut ou pas dans la partie jouabilité ? Allez une seule mais c'est vraiment pour trouver un point négatif, notre héros ne sait pas nager...

En matière de durée de vie, cette édition jeu de l'année est évidemment monstrueuse. Le jeu de base propose une expérience de jeu d'environ 20-25 heures en prenant son temps tout en sachant que pour faire le tour complet du jeu, c'est-à-dire toutes les missions annexes et une exploration très pointue, vous pourrez doubler le temps de jeu. Aussi le titre dispose évidemment d'un multijoueur varié et très plaisant dans la continuité d'un GTA.

Cette édition jeu de l'année comprend également l'extension Undead Nightmare qui nous offre une sauce zombie de très bon goût et rajoutant sans problème 10 heures de jeu tout en sachant que là aussi, un mode multijoueur est de la partie mais s'avère moins percutant que celui du jeu de base. Et si cela ne vous suffit pas, vous pouvez toujours partir à la chasse aux trophées/succès, cela rend le jeu encore plus long et difficile. 

En ce qui concerne la bande-son, Rockstar Games a effectué un travail absolument fabuleux pour une offrir une ambiance sonore extrêmement proche de la perfection. En effet, que ce soit au niveau des différents thèmes, des bruitages et même des doublages, la qualité est au rendez-vous. L'univers complet du jeu participe à l'ambiance sonore et chaque élément fait l'objet d'un bruitage qui renforce le jeu et démontre encore l'incroyable souci du détail des développeurs au niveau de la bande-son. Les doubleurs américains sont excellents et rendent les personnages du jeu encore plus percutants et charismatiques.

Enfin on termine avec le scénario du jeu qui ne déçoit évidemment pas et dont le travail d'écriture est d'un soin admirable de la part des développeurs. Avant le coup, on pouvait avoir quelques craintes sur l'histoire et notamment sur une écriture un peu clichée du far west et sans de saveur particulière ou nouvelle.

Mais les développeurs ne sont pas tombés dans ce piège et proposent vraiment une histoire qui ne laisse pas indifférent et qui parvient à captiver le joueur du début à la fin avec son lot d'évènements et de rebondissements. L'histoire de John Martson fait partie de ces histoires que l'on aime entendre et découvrir compte tenu de la fraîcheur qu'elle amène par rapport au scénario trop convenu et classique que l'on est susceptible de croiser dans les jeux vidéo.

Red Dead Redemption Edition jeu de l'année est incontournable si vous n'avez pas encore eu l'occasion de vivre cette expérience peu ordinaire. Un monde immense et bluffant où l'on peut y passer des heures sans jamais ressentir la moindre lassitude. C'est varié, c'est beau, c'est fun et c'est même touchant. Toutes les émotions sont de la partie pour assurer un spectacle sans faille et dont l'extension parvient à offrir une petite touche d'humour et de fun supplémentaire dans une belle maîtrise signée Rockstar Games.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 18/20
Gameplay : 18/20
Durée de vie : 19/20
Bande-son : 19/20
Scénario : 17/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 19/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article