Jeuxvideo-world

[Test] The Witcher 3 Wild Hunt

30 Mai 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après deux épisodes somptueux, mais uniquement disponible sur la Xbox 360 et sur PC, voilà que la licence The Witcher est de retour pour le plus grand plaisir des joueurs. Un retour extrêmement attendu dont certains n'hésitent pas à dire que c'est un potentiel au titre de GOTY, c'est dire des espoirs des joueurs. 

The Witcher 3 Wild Hunt, toujours développé par le studio CD Projekt, débarque sur la nouvelle génération de consoles et surtout sur la PlayStation 4. Ce n'est donc plus une exclusivité, puisque désormais que l'on soit sur PS4, sur Xbox One ou sur PC, il est possible de découvrir cet action/RPG. Un troisième opus de toute beauté ?

Lors de sa promotion, que ce soit en images ou en vidéos, difficile de ne pas tomber sous le charme de ce troisième opus. Mais lorsqu'on découvre cet immense monde ouvert, cela exige quelques précisions sur la vraie expérience visuelle que peut offrir le jeu. Oui, le monde est gigantesque et offre une variété impressionnante au niveau des environnements (forêt, marécage, village...) et assure un souci du détail qui renforce considérablement l'immersion du jeu. D'ailleurs au niveau du level-design, de la direction artistique, le titre est splendide.

Mais lorsqu'on se penche sur la partie technique, on est loin des promesses et du niveau de finition que l'on pouvait attendre, en même temps plutôt prévisible face à un tel terrain de jeu. Du coup vous aurez l'occasion de constater tout un tas de problèmes techniques, du clipping assez régulièrement, de l'aliasing de temps en temps, quelques textures grossières, un cycle jour/nuit pas toujours top, des effets de lumière parfois étranges...

La liste est plutôt longue puisque l'on pourrait rajouter des soucis de pathfinding, des légers problèmes de collisions ou encore quelques chutes de framerate lors les conditions climatiques sont de la partie ou même d'une manière générale, dès que l'écran fait l'objet de trop nombreuses animations.

Cela peut paraître beaucoup, mais le titre parvient tout de même à offrir une expérience de jeu confortable. Aussi, l'arrivée de plusieurs patchs sont prévus, ce qui devrait largement peaufiner le jeu même si l'on aurait apprécié avoir une meilleure finition à sa sortie. Enfin, l'ergonomie des menus est en progrès par rapport aux précédents volets mais reste tout de même perfectible par rapport à la concurrence.

Au niveau du gameplay, ce troisième opus monte clairement en puissance tout en prenant une direction un peu plus "action". En effet les combats se montrent bien plus dynamiques qu'auparavant tout en conservant une certaine complexité, c'est là où le travail de dosage des développeurs est admirable. C'est l'exemple parfait d'un action/rpg qui exige une approche étudiée, et une maitrise du déroulement en combinant action et esquive de manière intelligente.

Si l'épée est efficace, on dispose désormais d'une arbalète pour les monstres aériens ou à distance (un trailer dédié avait d'ailleurs vu le jour). Aussi, la magie a toujours une place importante dans le gameplay avec les cinq éléments (Aard, Igni, Yrden, Axii, Quen). Vous serez toujours amené à confectionner tout un tas d'objets, d'améliorer des compétences via différents arbres, de prendre du temps à fouiller des caisses, découvrir des objets mais aussi faire de vrais choix avec de vraies conséquences.

Le jeu donne également l'occasion de proposer quelques petites activités dont il est impossible de ne pas cité l'exceptionnel Gwynt, un jeu de cartes addictif. Dans les petits défauts relevés, on pourra noter quelques lourdeurs dans le déplacement de Geralt, une caméra parfois pénible ou encore une IA plus ou moins convaincante.

En matière de contenu, The Witcher 3 Wild Hunt met le paquet pour offrir une durée de vie monstrueuse. Des quêtes principales à gogo, des quêtes secondaires qui enfoncent le clou et tout un tas d'activités annexes qui finissent par rendre un plaisir fou dès lors que l'incarne Geralt. Là où le titre sort du lot, c'est par la qualité de chaque quête, que ce soit une quête principale ou secondaire, chacune dévoile un aspect intéressant et ne tombe jamais dans un sentiment de besoin d'augmenter le compteur de quêtes ou de gonfler bêtement une durée de vie.

La cohérence de l'univers et de l'ensemble des actions menées rend le titre vraiment captivant à chaque instant. Et lorsque ce n'est pas une quête, c'est une activité comme l'excellent jeu de cartes qui s'intitule Gwynt et dont vous devriez passer de nombreuses heures... c'est dire de la durée de vie totale du jeu ! Et si vraiment vous pensez avoir effectué un tour complet du jeu, il vous reste toujours les trophées/succès qui permettent de prolonger sérieusement la durée de vie.

Si l'ambiance visuelle est déjà très forte, très marquante, du côté de l'ambiance sonore le résultat est tout aussi fascinant. L'immersion est grandiose, et la bande-son fait partie de la liste d'ingrédients contribuant à ce succès. Les différentes compositions s'articulent à merveille avec l'univers du jeu, le rythme de l'action et les différentes émotions que l'on sera amené à découvrir. Du côté des doublages, la qualité est au rendez-vous et taquine sérieusement la perfection pour la VO tandis que la VF, bien que légèrement moins impressionnante, se montre d'excellente qualité.

Enfin on termine avec quelques mots sur l'histoire de ce troisième opus. Rassurez-vous, il ne sera absolument rien dévoilé durant ces quelques lignes, l'objectif étant de laisser le plaisir de la découverte totale de ce troisième opus. Ce que l'on peut affirmer, c'est que le travail d'écriture de ce nouvel opus est d'une qualité indéniable.

Vous pourrez l'apprécier en découvrant la licence dès cet opus même si évident, en faisant les deux précédents, vous ne manquerez aucun clin d'oeil et aucune référence que l'on peut croiser de temps en temps. Aussi, si certains trouveront directement leurs habitudes, cela demandera un petit temps d'adaptation à l'univers du jeu pour les nouveaux qui découvre Geralt. Quoi qu'il en soit, l'histoire est soignée et captivante jusqu'au bout.

The Witcher 3 Wild Hunt se présente comme un sérieux postulant au titre de jeu de l'année 2015, c'est une certitude. Maintenant, il faut aussi avouer que malgré ses nombreuses et immenses qualités, le titre pourrait décevoir ceux qui s'attendaient à une véritable baffe graphique comme on pouvait le voir sur les différentes vidéos.

Or là, le downgrade a bien eu lieu comme sur la plupart des titres actuels et si celui-ci reste très léger, c'est surtout sa finition qui peut décevoir dans la mesure où les problèmes techniques sont nombreux et que certains bugs sont parfois très gênants (sauvegarde corrompue, chargement infini...). Un titre fortement conseillé, que vous ayez ou non effectué les deux précédents volets.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 16/20
Gameplay : 17/20
Durée de vie : 19/20
Bande-son : 18/20
Scénario : 18/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 18/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article