Jeuxvideo-world

[Test] Operation Abyss : New Tokyo Legacy

29 Juin 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Test PS Vita

Après le sympathique Demon Gaze sur PlayStation Vita, la console portable de Sony propose le nouveau bébé des créateurs de Demon Gaze, Operation Abyss : New Tokyo Legacy. Sur le papier le jeu s'annonce comme un Dungeon-RPG qui reprend le savoir-faire en la matière de la part des développeurs. On peut considérer le titre comme un jeu de niche même si le public de ce style de jeu ne cesse de croître en Europe, d'où l'arrivée de plus en plus importante de ce type de jeu. Aussi bon et original que Demon Gaze ?

Esthétiquement Demon Gaze avait du charme mais possédait quelques limites techniques. Le constat est identique avec Operation Abyss : New Tokyo Legacy. En effet techniquement le titre est simplement convenable pour la PlayStation Vita, celui-ci dispose d'une vraie identité pour avec des limites techniques visibles (textures notamment). On découvre avec plaisir un charac-design absolument magnifique des personnages principaux qui bénéficient d'un soin impressionnant avec notamment la possibilité d'observer visuellement les émotions des personnages lors des dialogues.

Les personnages secondaires ne possèdent pas autant de détails mais la patte artistique est bien là. Même constat concernant les ennemis qui se nomme ici les Variants. Extrêmement varié et original, le design de ces monstres se révèle en plus riche en couleurs. C'est plutôt du côté des environnements que l'on sera déçu. On pourra rapidement observer que les donjons manquent de finitions, de détails et d'une manière générale de variété.

Concernant l'interface de jeu, si elle a le mérite de sortir de l'ordinaire, elle reste tout même délicate lors du premier contact, mais là encore elle dispose d'un vrai style. Autre précision particulièrement importante, le jeu n'est absolument pas traduit, il faudra maîtriser un minimum l'anglais tout en sachant qu'un niveau scolaire suffit amplement.

Malgré la présence d'un tutoriel (qui se montre d'ailleurs plutôt léger au passage), la prise en main du titre est loin d'être simple et immédiate. Il faudra faire preuve d'un peu de patience avant de comprendre l'organisation de l'interface (gestion de l'équipement, des soins, des améliorations...). Autrement on fait face à un dungeon-RPG identique à Demon Gaze, sous forme de tour par tour. D'ailleurs que ce soit dans le style ou le gameplay, on pourra reprocher au jeu d'être un peu trop proche de Demon Gaze.

Si l'on peut évidemment comprendre qu'il en reprend les bases approuvées, certains détails comme les animations par exemple. Dans le principe vous devrez donc, à l'aide de votre équipe de 6 combattants parvenir à fouiller les étages pour conclure avec un combat de boss. Le déroulement sera donc répétitif mais le craft et la variété des ennemis permettent de masquer ce petit bémol.

On apprécie également quelques idées originales comme le système de "codes sanguins" qui propose en plus de choisir une classe, de choisir le code sanguin d'un personnage historique comme Léonard de Vinci ou Jeanne d'Arc pour obtenir quelques spécificités supplémentaires. D'ailleurs concernant les classes, on découvre avec joie un brin d'originalité pour certaines classes, celles-ci étant cohérentes avec le thème "scolaire" du titre, puisque certaines classes se nomment : Musclé, Intelligent, Académicien... pour un total de 10 classes.

Au niveau de la durée de vie, c'est un résultat similaire au genre et notamment à Demon Gaze. Il vous faudra donc au moins 30 heures pour faire un bon tour du jeu sachant que la durée de vie dépend aussi de votre investissement, votre vitesse de jeu, votre passion pour les crafts... bref pas mal de critères rendant une estimation pouvant doubler pour certains joueurs.

Aussi les trophées sont de la partie pour prolonger l'expérience et obtenir de nouveaux challenges tout en sachant que le titre d'un aspect online qui rappelle celui de la série Dark Souls. En effet dans les donjons il vous sera possible de laisser des messages pour potentiellement aider les autres joueurs sur ce qui se trouve à proximité, ce qui pour ce style de jeu se révèle être très pratique à certains endroits.

Enfin on termine par la bande-son et le scénario. Concernant ce dernier, et sans dévoiler le moindre spoil, l'histoire est très classique : des monstres sèment la terreur dans la ville de Tokyo en provenance d'un portail en provenance des Abysses. Ceux-ci sont invincibles à moins de faire appel à la Xth Squad qui dispose des compétences et pouvoirs nécessaires pour arrêter les monstres. Vous conviendrez que cela reste dans le fond extrêmement simple même si quelques aspects du scénario restent intéressants.

Du côté de la bande-son, c'est bien plus convaincant dans la mesure où les différents thèmes se montrent percutants et apportent un réel plus aux différentes séquences que l'on soit dans une phase d'action ou pas. Dommage par contre que l'on dispose uniquement des voix anglaises et que les voix japonaises ne soient pas présentes, surtout pour un tel jeu de niche.

Operation Abyss : New Tokyo Legacy est un titre très particulier qui conviendra uniquement aux joueurs prévenus d'une aventure très particulière. Intégralement en anglais, le titre adopte une grosse base du précédent titre des développeurs : Demon Gaze. Que ce soit au niveau de la vue à la première personne, de certains mécaniques de jeu ou même l'aspect graphique. Le titre dispose néanmoins de quelques spécificités propres et intéressantes qui suffisent à lui offrir une identité qui séduira les joueurs en quête de jeux qui sortent clairement de l'ordinaire et sans avoir d'exigences particulières si ce n'est une expérience de jeu longue, cohérente et différente. 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 16/20
Bande-son : 16/20
Scénario : 12/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article