Jeuxvideo-world

[Test] PowerDirector 12 Ultimate Suite

21 Août 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #High-Tech (Autres)

Vous recherchez un logiciel de montage vidéo puissant, rapide, assez simple dans sa prise en main et dans un tarif qui n'est pas celui que pourrait faire face un professionnel. Concrètement, vous recherchez un bon compromis entre Windows Movie Maker, qui est basique, facile d'utilisation et gratuit, et Sony Vegas qui est quant à lui nettement plus complet et difficile à prendre en main, étant donné son côté pro. 

C'est là que Cyberlink intègre un créneau différent, à mi-chemin entre ces deux concurrents avec le logiciel PowerDirector 12 (la version Ultimate Suite ici) en sachant que la version 13 est actuellement disponible. Ce PowerDirector 12 est donc disponible en plusieurs version : Ultimate, Ultra... L'ultimate Suite possède comme grande différence, un contenu premium conséquent (pack d'effets premium et modèles). 

On commence donc ce test par un rappel fondamental concernant votre configuration système indispensable pour pouvoir utiliser le logiciel sans le moindre soucis. Voici donc le minimum nécessaire à une utilisation convenable :

- Système d'exploitation : Microsoft Windows 8 (32 bits et 64 bits). Microsoft Windows 7 Home Basic, Home Premium, Professional, Ultimate (32 bits et 64 bits). Microsoft Windows Vista Home Basic, Home Premium, Business, Ultimate (32 bits et 64 bits). Microsoft Windows XP Home Edition, Professional (32 bits avec Service Pack 3).

- Résolution de l'écran : 1024 x 768, couleurs 16 bits ou plus. 

- Processeur : PowerDirector 12 est optimisé pour les processeurs disposant de la technologie MMX/SSE/SSE2/3DNow!/3DNow!/Technologie Extension/HyperThreading/AVX2. 
Édition de vidéo et exportation : Pentium 4 3,0 GHz ou AMD Athlon 64 X2 ou plus (requis). Gravure AVCHD* et BD* : Pentium Core 2 Duo E6400 ou AMD Phenom II X4 (recommandé). 
Édition vidéo Full-HD et exportation : Intel Corei5/7 ou AMD Phenom II X4 (recommandé). Édition vidéo 2K/4K/3D* et exportation : IntelCorei7 ou AMD FX avec système d'exploitation 64 bits et 6 Go de RAM (recommandé). Édition avec plusieurs caméras : Intel Core i5/7 ou AMD Phenom II X4 (recommandé)

- Carte graphique : 128 MB VGA VRAM ou plus (1 Go ou plus de VRAM et compatibilité OpenCL recommandés). 

- Mémoire : 2 Go requis. 3 Go ou plus recommandés pour un système d'exploitation 32 bits. 6 Go ou pluss recommandés pour un système d'exploitation 64 bits.

- Espace disque dur : Deluxe 5 Go, Ultra 6,5 Go, Ultimate et Ultimate Suite 6,5 Go (10 Go recommandés pour installer la totalité du contenu premium spécifique à cette version), 10 Go (20 Go recommandés) libres pour la production de DVD. 60 Go (100 Go recommandés) libres pour la production de Blu-ray/d'AVCHD. 

- Graveur : Un graveur CD ou DVD (CD-R/RW, DVD+R/RW ou DVD-R/RW) est nécessaire pour la gravure des titres VCD/DVD/SVCD/AVCHD. Un graveur de disques Blu-ray est nécessaire pour graver des disques Blu-ray. 

- Connexion Internet : L'importation/exportation de certains formats de média peuvent nécessiter une activation via une connexion Internet. 

- Logiciel : Window Media Player 9 ou une version supérieure est requis

Si toutes les conditions sont remplies et une fois l'installation effectuée, vous tomberez sur un premier choix au lancement du logiciel, en effet on doit choisir un mode d'éditions dans une liste de trois choix : Editeur complet, Editeur facile et Créateur de Diaporama. Ce dernier mode est très pratique dans le cas où l'on souhaite simplement réaliser un diaporama dynamique avec quelques photos. Le mode éditeur facile s'avère intéressant si vous êtes un débutant et que vous lancez le logiciel pour la première fois.

Autrement l'éditeur complet n'est autre que le mode principal donnant accès à toutes les possibilités offertes par le logiciel. On va donc désormais s'attarder sur le contenu de ce fameux éditeur complet. Une fois le choix effectué, on découvre 4 modules : Capturer, Editer, Produire, Créer un disque. Là encore on distingue une organisation très agréable du logiciel et qui regroupe des actions précises et claires afin que l'on puisse rapidement lancer l'activité que l'on souhaite effectur. 

Evidemment s'il y a bien un endroit où vous risquez de passer un bon bout de temps, c'est le mode Editer. Et là on tombe sur une organisation très précise et judicieuse du logiciel à l'image de la concurrence. On pourrait parler de 4 espaces très précis : à gauche en colonne, on constate ce que l'on appelle une "Chambre". Concrètement c'est là où l'on trouve le contenu pour effectuer une création : bibliothèques média, effets, objets graphiques, titres transitions...

Voilà donc un premier espace important dans le fameux espace de travail du mode Editer. On trouve également une fenêtre bibliothèque classique mais aussi la traditionnelle fenêtre d'aperçu sur la droite. Sur la partie basse de l'écran, on retrouve les différentes pistes et plages de votre création. La richesse du logiciel est immense et surtout offre quelques nouveautés par rapport à la version 11 : tout d'abord l'intégration d'un concepteur de thème où l'on peut convertir des vidéos et photos en des diaporamas vidéo 3D. Il est question d'une sélection de plus de 30 modèles design animés. 

Autre nouveauté, le concepteur multicam qui permet de simuler le changement live de caméra en sélectionnant et éditant les meilleurs angles de caméra et séquence avec jusqu'à 4 caméras différentes. On note également un contenu nettement renforcé avec la gestion d'effet flou directionnel, mais aussi inclut des effets professionnels avec plus de 400 effets vidéo dont les nouveaux Tilt-shift, Halo lumineux, Loupe, Reflets de l’eau, et de nombreuses transitions.

Justement, en parlant de transition, cette version dispose d'une fonction de transition en fondu automatique, cette fonction permet d'effectuer automatiquement des transitions en fondu entre deux vidéos, il suffit simplement de superposer deux vidéos. Autre nouveauté très intéressante si ce n'est la plus importante par rapport à la version précédente, c'est la prise en charge de l'importation et l'édition du son surround 5.1 canaux Dolby Digital Plus. 

Un module très intéressant (mode manuel et automatique) via AudioDirector. Très clairement cette version 12 est séduisante sur tous les critères par rapport à la version 11. Alors effectivement, ce n'est pas une révolution mais plus une upgrade en matière de contenu et fonctionnalité, mais l'ensemble est extrêmement riche pour répondre à des besoins pour un particulier comme pour un professionnel en conservant une prise en main agréable. Son interface n'a pas réellement évolué, normal elle était déjà inspirée et de très bon goût dans la version précédente, c'est pour cela que Cyberlink propose avec cette version 12 des nouveautés axées sur le contenu d'édition ainsi que sur quelques fonctionnalités pratiques. 

Il est parfaitement dans son temps puisqu'il répond à vos demandes en matière de 3D, de 4K et au niveau du son tout ce qui concerne le 5.1 et 7.1 (nouveauté majeure de cette version). Maintenant la version 13 est disponible et enfonce encore le clou en matière de contenu et de fonctionnalités mais le prix n'est également plus le même, le passage vers la toute dernière version dépendra de vos attentes, besoins et surtout de vos moyens.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion : PowerDirector12 Ultimate Suite est un logiciel de montage agréable, complet, simple à prendre en main pour un prix attractif par rapport à la concurrence. Un vrai et bon compris entre un logiciel de montage gratuit et un logiciel 100% professionnel

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article