Jeuxvideo-world

[Test] Afro Samurai 2 La revanche de Kuma : Volume 1

8 Octobre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Afro Samurai, d'abord connu sous forme de manga et d'animé, a eu le droit le 27 mars 2009 a une adaptation en jeu vidéo (sur PlayStation 3 et Xbox 360) sobrement nommé Afro Samurai. Développé par Bandai Namco et édité par Atari, le jeu avait à l'époque séduit les joueurs malgré quelques petits défauts. Et depuis, plus rien jusqu'à une annonce très récente annonçant le retour de la licence. Une annonce très radicale par rapport à ce que l'on a pu connaître puisque non seulement ce n'est plus le même studio de développement et d'édition mais surtout le modèle économique prend un virage très à la mode : le découpage en épisode. 

Ici ce ne sera pas des épisodes mais des volumes ou 3 volumes sont prévus. Le premier volume se nomme donc Afro Samurai 2 : La revanche de Kuma, développé par Redacted Studios et édité par Versus Evil. Avant le coup le jeu s'annonce comme un beat'em all inspiré du manga de Takashi Okazaki.... mais reste à savoir s'il s'agit d'une suite, d'un spin-off et surtout d'une expérience de jeu proche de ce que l'on a pu connaître.

Avant le coup, difficile de savoir à quoi s'attendre, l'actualité autour du jeu n'a pas été incroyable. Dès lors qu'on se lance dans l'aventure, on se demande si c'est une mauvaise blague ou une réalité bien décevante. On prend du recul et on poursuit l'aventure en espérant découvrir des décors différents mais rien ne permettra de changer cette première impression, le titre est bel et bien laid et complètement daté. Un style cartoon qui pouvait sûrement être intéressant mais qui souffre de problèmes techniques monstrueux.

On fait face à une modélisation très moyenne, des textures grossières qui manquent vraiment de finesses ou encore de très gros ralentissements tout au long du jeu, que ce soit en combat ou en cinématique. Un moteur graphique pas au point qui sera synonyme de collisions hasardeuses que ce soit en phase de combat ou plates-formes... L''expérience visuelle est à peine digne d'une version PlayStation 3. On a même droit à la cerise sur le gâteau : le jeu est entièrement en anglais et donc absolument aucun sous-titre Français...

Dans ce nouvel épisode, le joueur n'incarne pas Afro Samurai mais Kuma dont la particularité est d'avoir une tête d'ours pour masquer son visage. Le gameplay se révèle aussi simpliste et superficiel que la réalisation avec toujours la petite dose de bugs qui va finir par rendre dingue et décevoir plus d'un joueur, c'est une certitude. Dans l'épisode PS3, on avait le droit à un beat'em all à la fois fun et riche. Malheureusement dans ce nouvel épisode c'est un drame, malgré une très bonne prise en main le titre est rapidement ennuyeux, répétitif et à aucun moment fun et jouissif. Désormais on se contente d'appuyer sans réfléchir sur la touche carré (touche d'attaque) de Kuma...

Heureusement il y a quand même quelques détails qui permettent de rassurer un minimum le joueur avec la présence de trois styles de combat (afro style, kuma style et master style) qui permet de varier de finish move. Autrement vous pouvez contrer et parer les ennemis mais c'est tellement mal fichu qu'on se contente de bourriner. Evidemment, l'IA est complètement ratée et n'apporte aucun challenge. Aussi le jeu est doté d'un arbre de compétence... ou les branches sont minces, inintéressantes et simplistes à l'image du jeu. Comme si cela ne suffisait pas, le jeu adopte une caméra fixe absolument horrible... Ah oui j'oubliais, vous avez également le droit à une dose de QTE tout au long de l'aventure.

Lorsqu'on en vient à parler de la durée de vie, les mauvaises blagues sont toujours de la partie. Un contenu maigre avec un modèle économique qui confirme bien que nos craintes étaient fondées. En effet dans l'arbre de compétence, vous pouvez améliorer plusieurs aspects de votre Samurai, sa jauge de vie ou sa puissance d'attaque mais une capacité ne peut pas être améliorée, il faudra sûrement attendre le volume 2. En sachant que la distribution de ces fameux points de compétences pour améliorer l'arbre s'effectue de manière un peu étrange et aléatoire... L'expérience ne sera pas très longue (un mal pour un bien compte tenu des énormes problèmes et défauts ?) puisque pour 14.99€, vous aurez le droit à un peu plus de 2 heures avant de terminer ce premier volume, un constat sans commentaire...

Enfin on termine avec la bande-son et le scénario dans l'espoir d'y voir quelques aspects positifs. Ce qui est plus ou moins le cas même si cela ne sera pas suffisant pour masquer les énormes défauts du jeu. Du côté de l'ambiance sonore, on constate avec un certain plaisir que la bande-son est fidèle à l'animé. Un mélange de plusieurs genres, du Hip-Hop mais aussi du Rap (on pourra citer Nesteez ou encore Bobby McCoy). Malheureusement, l'ambiance sonore n'est pas parfaite, la faute à des doublages anglais frustrants.

Au niveau du travail d'écriture, l'idée de départ n'est pas spécialement mauvaise puisque le jeu nous propose non pas d'incarner Afro Samurai mais le jeune Jinno (qui va ainsi devenir Kuma) un camarade d'Afro Samurai. La mise en scène est intéressante puisque l'on alterne entre le passé du personnage et le présent sous forme de dessins. L'histoire se montre partiellement fidèle à l'animé puisque certains passages sont de l'initiative des développeurs et non de l'oeuvre originale.

Afro Samurai 2 : La Revenge de Kuma Volume 1 est une immense déception. Le modèle économique n'était déjà pas rassurant avant le coup (en 3 volumes), mais dès lors qu'on se penche sur la réalisation, la jouabilité, la durée de vie et même la bande-son et le scénario, on ne parviendra à aucun moment d'être satisfait. Un moteur graphique d'un autre temps, une multitude bugs, un jeu entièrement en anglais sans aucun sous-titre, une jouabilité qui manque cruellement de profondeur ou encore une durée de vie ridicule. La bande-son est un peu plus rassurante avec des compositions dans le style de l'univers ou encore une histoire qui part d'une bonne intention. Bref difficile d'être emballé...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 6/20
Gameplay : 8/20
Durée de vie : 7/20
Bande-son : 13/20
Scénario : 11/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 7/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article