Jeuxvideo-world

[Test] Dragon Ball Z : Extreme Butoden

23 Octobre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests 3DS

Après un Dragon Ball Xenoverse rassurant et prometteur pour les prochains volets sur consoles de salon, Bandai Namco Games n'oublie pas la console portable de Nintendo avec l'arrivée d'un nouveau jeu Dragon Ball Z en cette fin d'année nommé Dragon Ball Z Extreme Butoden. Développé par Arc System Works, un studio doué en matière de jeux de combat (on pourra citer les licences BlazBlue et Guilty Gear), est-ce cet épisode exclusif à la Nintendo 3DS va séduire les joueurs et notamment les fans de la licence ? Les attentes sont nombreuses que ce soit dans la réalisation, le gameplay mais aussi le casting des combattants...

Avant le coup, l'arrivée d'un épisode sur la console portable de Nintendo peut faire craindre le pire compte tenu des possibilités techniques offertes par la console et de la taille de l'écran. Arc System Works lève rapidement les doutes que l'on pouvait avoir sur ce nouveau volet et offre une réalisation absolument excellente. Une réalisation soignée qui offre des combats en 2D visuellement impressionnant avec le dynamisme de la série qui permet d'obtenir une mise en scène très convaincante des différents combos et super attaque.

Très coloré, le jeu soigne son interface, ses protagonistes et offre ainsi de jolis sprites, des animations aussi excellentes permettant ainsi de prendre du plaisir à observer la moindre technique à l'écran. L'action se déroule sur l'écran supérieur, tandis que l'écran tactile s'oriente comme pour la plupart des jeux, dans un côté gestion et observation (menus textuels, résumé des renforts...).

Comme pour la réalisation, on pouvait craindre un éventuel massacre du côté de la jouabilité compte tenu du support. Mais là encore, les développeurs sont parvenus à offrir un gameplay plutôt solide dans l'ensemble. La prise en main s'avère simple et immédiate au point d'être surpris de sortir de belles et grosses attaques assez facilement. Le gameplay fonctionne à merveille et exploite les touches du pavé droit de la console (XYAB) pour les différents coups, esquives, contres...

Alors oui c'est fun et agréable mais on se rend compte que ça manque un peu de profondeur et d'un aspect technique que les fans du genre ne retrouveront pas ou trop timidement. On regrette que les personnages soient identiques dans l'approche et le comportement, c'est seulement l'attaque et l'animation qui diffèrent d'un personnage à un autre. Chaque personnage dispose de la même vitesse de déplacements, de coups, d'esquives.

On aurait aimé trouver de la lourdeur chez certains et moins chez d'autres comme c'est le cas dans des jeux de combat où la différence d'un combattant à un autre ne se joue pas uniquement sur les attaques. On apprécie tout le petit côté réflexion et préparation avant les combats concernant le choix des différents supports si on le souhaite en sachant que la variété offerte d'un support à un autre est appréciable.

Au niveau du contenu, Dragon Ball Z Extreme Butoden se révèle plutôt séduisant sur le papier pour finalement ne pas être aussi impressionnant une fois dans le jeu. Déjà au niveau du casting, on pourra s'amuser avec 25 personnages jouables (dont 4 formes de Son Goku et Son Gohan correspondant donc à un tiers du casting...) et une cinquantaine de combattants supports que l'on pourra choisir ou pas. En ce qui concerne les modes de jeu, ils sont nombreux mais pas aussi percutant que l'on pourrait le croire.

On a tout d'abord le mode Histoire Z, qui alterne les séries de dialogues avec des séries de combat dont le but sera de revivre de célèbres combats avant de modifier l'histoire, c'est globalement classique mais amusant. Ensuite on a le mode Aventure qui se présente sous la forme d'un plateau où l'on enchaîne les combats.... mais aussi les dialogues nettement moins intéressants dans ce mode et qui étaient franchement dispensables. On aura tout de même le plaisir de chercher à obtenir la meilleure note pour chaque combat.

On débloque ensuite un autre mode de jeu : Championnat du Monde Extrême. Vous l'aurez compris, il s'agit là d'un mode où le challenge est au rendez-vous. On trouve également d'autres modes de jeu comme le mode "Combat par équipe" où l'on choisit son personnage, les supports et on fait de même pour l'IA. Enfin le jeu propose un mode Versus afin de jouer avec un ami... en local uniquement. En effet cela risque d'être une déception pour un grand nombre de joueurs mais le jeu ne propose pas de mode online, une absence tout de même étonnante.

Enfin on termine avec la bande-son du jeu qui alterne le bon et le moins bon. En effet les joueurs et notamment les fans seront ravis d'apprendre que les voix originales sont de la partie, ce qui permet d'apporter un peu de piment dès lors qu'on lance une attaque ultime en combat. Si le doublage est donc très convaincant, les musiques se révèlent moins pétillantes, la raison ? Même si elles ne sont pas mauvaises, ce ne sont pas les compositions musicales d'origine... Là encore plutôt étrange comme choix, même si les musiques présentes s'accordent tout de même bien avec l'univers Dragon Ball Z.

Dragon Ball Z Extreme Butoden se montre plutôt convaincant sur Nintendo 3DS, mais le travail du studio Arc System Works présente tout de même quelques détails pouvant laisser plusieurs fans sur le bord de la route. Si visuellement, le jeu est séduisant, son gameplay manque lui de profondeur. Mais c'est surtout au niveau du contenu et de la bande-son que le titre risque de surprendre dans le mauvais sens avec l'absence des pistes d'origine mais aussi d'un mode online. Alors effectivement les modes de jeu sont nombreux, mais cela reste léger tout de même, à l'image du casting. Un jeu de combat sympathique qu'il faudra apprécier en solitaire et être tolérant sur quelques points.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 16/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 13/20
Bande-son : 13/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article