Jeuxvideo-world

[Test] Samurai Warriors 4-II

11 Octobre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après un Samurai Warriors 4, Tecmo Koei et Omega Force reviennent pour proposer cette fois-ci un certain Samurai Warriors 4-IIUn nouveau volet ? Une suite directe ? Pas exactement, comme son nom l'indique, c'est toujours Samurai Warriors 4 mais dans une seconde version qui s'est potentiellement amélioré. On pourrait y voir derrière cet épisode, une sorte d'édition ultime comme on peut le voir sur pas mal d'autres titres du catalogue de la PlayStation 4. On s'attend donc à des améliorations importantes compte tenu que le titre est vendu au prix fort. Un musou de référence ?

On le sait, les Musou ne disposent pas d'une réputation solide en matière de réalisation, la faute à un concept très exigeant à l'écran. En effet si certains aspects techniques ne sont pas excusables, il est évident qu'avec le nombre de personnages présents simultanément à l'écran, on ne peut pas prendre une claque graphique comme c'est le cas sur d'autres jeux. Néanmoins, Samurai Warriors 4 avait prouvé qu'il était possible de proposer une bonne expérience visuelle tout en étant encore perfectible.

Cette nouvelle édition ne perd de temps puisqu'au premier coup d'oeil, les fans pourront constater que l'aspect visuel est en progrès, ce qui est une première vraie amélioration. Le titre est plus joli, plus coloré sans être totalement digne d'un standard sur PlayStation 4. Les décors s'enrichissent mais reste un peu vide, froid et triste tandis que les textures et la modélisation de l'ensemble du jeu restent moyennes.

On relève quand même un soin particulier aux différents personnages que l'on peut incarner ainsi qu'aux différentes montures. Ce que l'on apprécie fortement, c'est la stabilité du titre qui parvient à offrir des séquences de jeu riche en action sans faire subir le moindre ralentissement, une petite prouesse lorsqu'on découvre le nombre impressionnant de clones à l'écran prêt à se faire découper. L'interface est agréable, les grosses attaques spectaculaires mais on tombe toujours face à un jeu entièrement en anglais, c'est bien dommage...

Au niveau du gameplay, pas de surprise on retrouve les bases de la série et plus précisément les bases de Samurai Warriors 4. C'est donc toujours un beat'em all dont la prise en main est simple et immédiate (à condition quand même de comprendre l'anglais) et dont la jouabilité est fun et jouissive. Chaque partie est synonyme d'un véritable massacre sur le champ de bataille que ce soit d'un simple soldat ennemi à un général plus difficile à mettre au sol.

Pour chaque mission, il sera possible de gérer deux protagonistes, vous passez de l'un à l'autre rapidement et facilement, un switch efficace qui permet d'obtenir une bonne variété pour un gameplay dont le reproche principal est la répétitivité. C'est d'autant plus intéressant qu'il est possible de donner des ordres afin d'organiser sa stratégie sur le champ de bataille, l'IA allié se montre très convaincante et permet d'avoir l'impression de jouer avec un ami.

L'IA adversaire est par contre toujours aussi statique où les soldats possèdent cette tendance à être trop attentiste comme s'ils attendaient leur tour (à l'exception du ou des chefs du champ de bataille). On peut toujours avec une touche (la touche triangle) se lancer rapidement et facilement dans un combo pour aboutir à une Hyper Attack. Les nouveautés résident au niveau des armes, des montures et surtout d'un arbre de compétence intéressant.

Lorsque vous tuez des ennemis, vous pouvez désormais ramasser des livres (des points de compétences déguisés) qui permettent ensuite d'obtenir de nouvelles attaques que l'on pourra sélectionner en mission. On constate aussi que les armes et les montures sont désormais soumises à un système d'expérience et donc de niveaux.

Au niveau de la durée de vie, ce Samurai Warriors 4-II fait des progrès mais démontre une forme de maladresse. En effet le mode chronicle disparaît étrangement dans la liste des modes de jeu alors que c'était le plus apprécié et le plus intéressant dans le précédent volet. Heureusement on retrouve un mode histoire, un mode libre mais aussi un mode survie palpitant. En effet ce dernier existe sous deux formes (standard et challenge) et propose de grimper des étages dans un château avec forcément des récompenses intéressantes à découvrir.

Au niveau du contenu en chiffre, compte 13 chapitres pour le mode histoire et un casting de 56 personnages que l'on connaît en grande partie mais avec du neuf comme une certaine Naomasa Li. On apprécie surtout de découvrir que le vrai point fort de la licence est toujours de la partie : la possibilité de jouer à plusieurs que ce soit en local ou en ligne. Aussi, le jeu dispose d'un éditeur de personnage très complet qui permet de créer des combattants (et combattantes).

En matière de bande-son, Samurai Warriors 4-II joue la carte de la continuité puisque l'on découvre toujours avec plaisir des thèmes musicaux agréables qui conviennent parfaitement avec l'univers Japonais du jeu. C'est d'autant plus agréable qu'il est possible de choisir sa composition préférée avant le début d'une mission, une fonctionnalité sympathique. Pour ce qui est du doublage, on retrouve toujours là aussi avec plaisir des doublages japonais efficaces, à aucun moment on envisage des doublages d'une autre langue, celles-ci collent vraiment aux différents protagonistes.

Enfin on termine avec l'histoire ou plutôt ce qui donne prétexte à se plonger dans un Japon féodal qui abrite une multitude de conflits. Les dialogues oscillent entre des échanges de qualité et intéressants, et puis des lourdeurs et du fan service. En matière de compréhension, le jeu est entièrement en anglais, mieux vaut donc être à l'aise pour espérer comprendre les différentes aventures proposées dans le mode histoire. Le travail d'écriture n'est pas ridicule mais un peu léger ( et parfois lourd) pour espérer séduire les joueurs qui ne sont pas spécialement fan de la licence.

Samurai Warriors 4-II est un nouvel épisode qui offre son lot d'amélioration que ce soit sur le plan visuel mais aussi sur le gameplay et le contenu. Concernant ce dernier, si les différents ajouts sont appréciables, on regrette l'absence du mode chronicle pour très séduisant dans Samurai Warriors 4. Un épisode qui reste difficile à conseiller pour les joueurs possédant Samurai Warriors 4 mais vivement conseillé pour ceux qui n'auraient pas encore franchi le pas car on fait face à un Musou qui présente de sérieux arguments. 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 15/20
Gameplay : 15/20
Durée de vie : 16/20
Bande-son : 16/20
Scénario : 12/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 15/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article