Jeuxvideo-world

[Test] The Escapists

12 Octobre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Vous aimez à la folie la série Prison Break mais comme beaucoup de joueurs, vous avez été déçu par son adaptation en jeu vidéo, Mouldy Toof Studios et Team 17 sont là pour résoudre le problème. En effet déjà disponible depuis quelques mois sur PC et Xbox One, voilà que le jeu The Escapists débarque enfin sur PlayStation 4 que ce soit en version numérique ou en boîte. L'objectif ? S'évader de prison peu importe la manière, l'essentiel étant de réussir. Un plaisir fou à s'en sortir ?

Si vous appréciez la sauce rétrogaming, vous serez heureux d'apprendre que The Escapists adopte une réalisation 8-bits. Maintenant la question est : est-ce un choix suite à une réelle décision artistique ou simplement en fonction des moyens que le studio de développement dispose ? En tout cas une chose est certaine, la réalisation n'est pas le point fort du jeu et ne se montre qu'à moitié convaincante.

Oui l'effet rétro fonctionne plutôt bien dans l'ensemble mais le rendu laisse un goût étrange où l'on aurait tendance à parler d'une réalisation grossière plutôt qu'inspirée. On constate tout de même quelques efforts par rapport à la version PC au niveau de l'interface même si la lecture des textes reste toujours délicate, la faute à des caractères peu lisibles. Le titre ne manque pas de couleur mais, malgré quelques efforts, il manque cette finition susceptible de rendre la réalisation plus agréable.

Au niveau du gameplay, The Escapists risque de surprendre plus d'un joueur. Si la prise en main ne pose pas de soucis particulier, le rythme du jeu risque de décourager plus d'un joueur. En effet l'expérience de jeu est posée et passe par de longues phases de préparations et de réflexions avant vraiment de se lancer un court instant dans l'action en espérant que la fuite soit un succès. Un rythme qui ne plaira donc pas à tous les joueurs d'autant que le jeu fonctionne également de manière "die and retry".

Il faudra accepter d'échouer régulièrement et rapidement en prenant conscience que plus on perd et plus la prochaine tentative sera proche de la tentative idéale. Ce concept peut paraître frustrant, et c'est bien le cas, mais compte tenu de la richesse du titre en matière de possibilités d'évasion, on arrive tout de même à être toujours autant motivé à sortir de la prison. Il faudra donc gérer de manière intelligente ses équipements, organiser ces journées de manière précise afin que la mise en oeuvre du plan se passe sans le moindre problème.

Forcément avec un tel concept, la durée de vie ne peut que se montrer satisfaisante. Néanmoins il faudra absolument accepter de recommencer des dizaines fois autrement l'intérêt du jeu disparaît. Quelques problèmes d'IA viennent parfois gâcher la fête mais dans l'ensemble, vous serez vite plongé dans l'élaboration de votre fuite. Le jeu propose 6 prisons avec une difficulté croissante, ce qui suffit pour passer de nombreuses heures sur le jeu. Aussi un récent DLC nommé Alcatraz est disponible sur le PlayStation Store.

Disponible au prix de 2.49€, ce contenu permet donc d'ajouter une prison, la célèbre prison d'Alcatraz qui a donc été minutieusement reproduite par rapport à la réalité. On espère voir d'autres contenus de ce genre afin d'étendre toujours la durée de vie tout en sachant que vous pouvez toujours chercher à obtenir tous les trophées du jeu, de quoi rendre définitivement la durée de vie très satisfaisante.

Enfin on termine par quelques mots sur la bande-son du jeu. Rien d'incroyable bien au contraire, on aura tendance à trouver les musiques très vite répétitives mais celles-ci s'accordent parfaitement avec le style du jeu. De toute manière, compte tenu du style de jeu, la musique est là pour accompagner le joueur, éventuellement renforcer le côté rétro du jeu mais en aucun cas pour influencer le rythme ou apporter un petit gain dans l'immersion.

The Escapists est un jeu original qu'il faudra apprécier à condition d'être patient, curieux et peu exigeant en matière d'esthétique. Un look rétro d'entrée de gamme, une bande-son gadget et un gameplay très frustrant, voilà donc le contenu de ce titre. Derrière ces vilains ingrédients se cache un potentiel énorme avec un plaisir assuré dès lors que l'on valide le concept et que l'on accepte surtout de perdre à plusieurs reprises pour revenir plus fort que jamais en matière de stratégie et d'organisation. C'est exigeant mais ça en vaut la peine.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 15/20
Durée de vie : 16/20
Bande-son : 11/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 15/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article