Jeuxvideo-world

[Test] Sphero BB-8 Droïde Star Wars

10 Novembre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #High-Tech (Autres)

Vous recherchez le jouet tendance en cette fin d'année ? Celui que tout le monde s'arrache et qui sera sûrement élu jouet de l'année. Alors il se pourrait que ce produit puisse sérieusement vous convaincre, compte tenu qu'il se positionne comme le jouet/gadget incontournable de cette fin d'année : Droïde BB-8 Sphero Star Wars. Un objet qui va forcément séduire les fans mais aussi ceux qui apprécient les amateurs de nouvelles technologies et objets high-tech tendance visant à exploiter nos smartphones.

Avant de se lancer dans le vif du sujet et de commencer par le package, il faut préciser que Sphero propose déjà plusieurs produits utilisant le système de ce Droïde BB-8 Sphero Star Wars. Aussi, ce fameux Droïde BB-8 est un robot inédit du prochain volet de la saga Star Wars dont la sortie est prévue courant décembre 2015. Dans l'esprit, il est équivalent à un R2-D2 ou encore C3PO.

Allez, on débute avec le package... grandiose. On sent bien que c'est un produit sous licence au goût de fan-service très prononcé. Une superbe boite, qui en cache une autre dotée d'une finition exemplaire, une petite ficelle et là on découvre l'intérieur. On distingue le BB-8 en deux parties (le corps et la tête), son socle de recharge, un câble USB et... ben rien de plus, voilà donc une première petite déception. En effet face à un tel produit, et surtout vu son prix (environ 180€) on pouvait s'attendre à quelques petites surprises, malheureusement ce n'est pas le cas.

L'agencement est propre, on remarque d'ailleurs une mousse particulière épaisse pour protéger au maximum les deux parties du droïde, sur ce point pas de soucis, c'est soigné. Maintenant à la place d'un vulgaire carton et d'un papier ridicule, on aurait déjà pu avoir un manuel digne de ce nom, à la fois précis, coloré et avec des images. Là on se retrouve face à deux documents extrêmement simplistes qui nous invitent à se rendre sur divers sites web que ce soit pour obtenir le manuel (au final, il est toujours ridicule, vide et en anglais), l'application dédiée ou la liste des appareils compatibles. Vu qu'on en parle, autant transmettre dès maintenant la liste des smartphones pouvant jouer le rôle de manette sans problème :
Produit iOS :
iPod Touch (5th Generation)7.0+
iPhone 4S 7.0+
iPhone 5 7.0+
iPhone 5c 7.0+
iPhone 5s 7.0+
iPhone 6 8.0+
iPhone 6 Plus 8.0+
iPad (3rd Generation) 7.0+
iPad (4th Generation) 7.0+
iPad Air 7.0+
iPad Mini 7.0+
iPad Mini avec écran rétina 7.0+

Android :
Caractéristiques : Bluetooth 4.0 and écran tactile
Version : 4.4.2+

Lorsqu'on découvre le contenu de l'emballage pour la première fois, on constate que le droïde est en deux parties, une première boule grosse et lourde correspond à son corps, l'autre partie correspond à sa tête. Dans les deux cas, la finition est exemplaire avec une matière solide, la coque étant dans un polycarbonate durable de très bonne facture. La tête se montre quant à elle plus décevante, plus légère et plus plastique, elle se présente comme extrêmement fragile. Sa fixation s'effectue via un aimant contenu dans le corps du droïde.

Pour que la tête gravite autour de la boule, il a fallu en plus d'un aimant suffisamment puissant, mettre en place de petites roulettes. Là aussi fragile, celles-ci seront à nettoyé à chaque session de jeu, surtout si on s'amuse sur de la moquette par exemple. On y distingue rapidement des filets de poussières autour des roues, rien de bien méchant mais mieux vaut retirer ces saletés après chaque utilisation. Concernant la partie extérieure, si sa coque blanche et orange paraît solide, la finition de la tête est soignée mais peu rassurante avec ces deux petites antennes très fragiles qui, sans un minimum de soin, pourront se casser très facilement, il faudra être vigilant et ne pas mettre le produit dans toutes les mains. 

Techniquement sur le papier, les dimensions sont les suivantes : 11,4 cm de hauteur, 7.3cm de largeur et un poids total de 200 grammes environ. Le droïde pourra atteindre une vitesse de pointe de 7 Km/h environ, il faudra activer la fonction turbo en mode pilotage pour pouvoir s'approcher de cette vitesse. Au niveau des autres données techniques, en plus d'un fonctionnement via bluetooth 4.0, on pourra constater une portée de 30 mètres et d'une autonomie d'une petite heure environ, ce qui est franchement pas mal pour un tel produit et surtout compte tenu des différentes fonctionnalités offertes via l'application (il faudra quand même penser à recharger son smartphone, celui-ci faisant office de manette). 

En matière de technologie, le corps du droïde embarque un système de déplacement contenant un gyroscope et un accéléromètre. La recharge du droïde s'effectue via le socle de chargement, celui-ci aborde des couleurs similaires au droïde et s'offre une finition tout à fait convenable même si là encore, l'ensemble est dans un plastique un peu fragile et léger. Le câble micro USB du package se branche à l'arrière du socle. Le petit défaut de ce câble, c'est que sa longueur est un poil trop courte. Concernant le système de recharge, le corps du droïde bénéficie d'un système de recharge par induction, comme c'est le cas sur certains smartphones et Smartwatches. Une fois l'application téléchargée (disponible gratuitement), on découvre plusieurs "modes de jeu" avec le droïde BB-8. 

On a donc par exemple un système de guidage classique via joystick virtuel et un système d'éclairage (lumière bleue) pour connaître la partie arrière de la boule afin de pouvoir faire une marche avant et une marche arrière au moment souhaité. On peut également activer un boost qui accélère le déplacement ou encore faire réagir le droïde via des attitudes préenregistrées. Par exemple, on pourra lui demander de répondre "oui" ce qui signifie qu'il va bouger sa tête en conséquence, même chose pour une réponse négative. On peut également lui demander de danser... Bref tout un tas de petits mouvements sympathiques qui donnent vie au droïde.

On a ensuite un autre mode qui permet de parler directement à son droïde, celui-ci écoute et s'exécute en conséquence. Là encore, cela s'effectue via des phrases enregistrées.... en anglais ! Oui vous avez bien lu, les phrases sont en anglais, il va falloir sortir votre plus bel accent, sinon votre smartphone affichera un message d'erreur indiquant l'incompréhension de votre smartphone (la langue Française devrait sûrement arriver sous peu lors d'une mise à jour), ceci permet également de préciser qu'un microphone est indispensable. Au niveau des phrases, c'est relativement classique, une phrase très marrante consiste à lui faire peur en lui disant d'aller se cacher, le droïde se met alors à bouger rapidement dans une direction, plutôt amusant pour le coup. 

On continue avec un autre mode, celui du système holographique via votre smartphone. En effet grâce à l'appareil photo, il vous sera de fixer votre droïde et de choisir l'affichage holographique souhaité. Par défaut, on peut afficher un vaisseau de l'univers Star Wars, mais là où c'est amusant et rappelant un passage clé de l'épisode 4 de la saga Star Wars, c'est que l'on peut s'enregistrer via notre caméra puis demander que notre petite séquence vidéo soit diffusée via le système holographique de BB-8. Cela peut paraître gadget, mais c'est très amusant et surtout bien fichu. Enfin on termine avec le mode le plus sympathique, celui de rendre le droïde BB-8 autonome.

Vous ne rêvez pas, vous pouvez activer une sorte de "pilote automatique" où votre smartphone affiche tout un tas de données (vitesse, angle, constatation de BB-8...). Ainsi votre droïde BB-8 va se déplacer de sa propre initiative et découvrir son environnement, ainsi vous pourrez lire sur votre écran la moindre collision du droïde ou encore lorsqu'il croise la présence d'une vie humaine. Le mode le plus amusant qui laisse vraiment penser que le droïde prend vie, d'autant que l'on pourra lui parler et ainsi jouer avec lui. 

La technologie ne manque pas avec ce droïde BB-8, ce n'est pas une simple figurine, c'est un véhicule télécommandé par smartphone qui propose plusieurs modes particulièrement rafraîchissant et convaincant dans ce domaine. Maintenant pour n'importe quel produit de ce genre, une fois les premières heures passées, on pourra s'ennuyer si l'on reste face à lui sans une idée particulière. Ce sera à chaque utilisateur de se donner une raison de piloter le droïde (ou de le mettre en mode autonome) en effectuant une mise en scène particulière, un parcours...

Le Droïde BB-8 Sphero Star Wars est un produit Sphero sous licence particulièrement attirant sans pour autant justifier un prix aussi élevé. La licence Star Wars est sûrement la première raison, les technologies embarquées expliquent également le tarif, mais certainement pas certains aspects de conception un poil décevant ou encore un package qui manque cruellement de magie. Difficile de ne pas craquer si l'on est fan de l'univers Star Wars ou simplement de ce type de produit, car ce qu'il propose, il le fait très bien.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les points forts :
+ Une chouette boîte
+ Très bonne finition
+ Application gratuite, complète et simple d'utilisation
+ Autonomie satisfaisante
+ Socle de recharge par induction
+ Corps gyroscopique avec accéléromètre
+ Les différents modes de jeu : mode manuel, mode autonome, mode holographique, mode vocal

Les points faibles :
- Son prix
- Son package (le strict minimum dont le manuel est même absent)
- Certains aspects du droïde à la fois trop fragile et très plastique (tête, antennes, roulettes qui prend rapidement la poussière)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article