Jeuxvideo-world

[Critique] Collection roman Final Fantasy XIII

23 Décembre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Coin Lecture (News et Critique)

Vous êtes un fan de Final Fantasy, vous appréciez les jeux de rôle ou encore vous avez terminé la trilogie Final Fantasy XIII qui correspond aux trois jeux suivants : Final Fantasy XIII, Final Fantasy XIII-2 et Lightning Returns Final Fantasy XIIIAlors ce qui va suivre devrait fortement vous intéresser et même si vous vous trouvez dans un tout autre profil que celui indiqué dans les lignes précédentes, il est probable que vous soyez sous le charme des récits évoqués dans ces prochaines lignes. On va donc découvrir la collection Final Fantasy XIII de l'éditeur Lumen. Un éditeur qui a déjà eu l'occasion de proposer plusieurs ouvrages autour de la licence Final Fantasy (on aura peut-être l'occasion d'en parler lors de futurs critiques). 

Sauf qu'ici, on s'arrête à deux ouvrages très précis : Final Fantasy XIII Episode Zero - Promise - ainsi que l'ouvrage Final Fantasy XIII-2 Fragments Before. Déjà, ces deux ouvrages sont signés du même auteur, Jun Eishima et traduit du japonais par Cécile Sénaux. Concernant cette japonaise en quelques mots, elle est né le 26 août 1964 à Fukuoka et commence de belle manière sa carrière en remportant le prix du roman Jump en 1994. En plus d'avoir fait ses preuves et elle travaille régulièrement en tant que scénariste pour diverses séries de manga de premier ordre. Ce qui est certain, c'est qu'avec ces deux ouvrages, l'auteur dispose d'une plume qui conviendra à n'importe quel lecteur, d'une personne lisant occasionnellement à un lecteur qui dévore les plus gros chef d'oeuvre littéraire sans jamais être rassasié. 

On se penche donc dans un premier temps sur le roman Final Fantasy XIII Episode Zero - Promise -. On peut, dès le premier contact, affirmer que les éditions Lumen offre un ouvrage d'une finition remarquable, avec un souci du détail qui n'échappera pas aux fans de la série Final Fantasy. Avant d'évoquer le contenu de ce roman, on va faire un point sur la partie technique de cet ouvrage. On fait face ici à un roman de 351 pages dont la date de parution remonte au 28/08/2014. Dans un format plutôt classique (22,5 x 14 cm), c'est surtout sa présentation générale qui va séduire plus d'un lecteur. En effet on découvre une reliure cartonnée impeccable avec une superbe jaquette à rabat blanc avec un effet de transparence.

Sur cette fameuse jaquette on y découvre 7 protagonistes correspondant aux 7 personnages que l'on incarne dans le jeu Final Fantasy XIII (Lightning, Serah, Snow, Fang, Vanille, Sazh et Hope). Si vous retirez cette belle jaquette, on découvre que la couverture de ce roman cartonné propose une magnifique illustration de Cocoon. Sans avoir ouvert une page, on peut affirmer d'avance que c'est un bel objet ayant sa place dans une collection Final Fantasy, et même dans une simple collection de romans. Concernant le contenu, il n'y aura à aucun moment du spoil à travers cet article que ce soit pour cet ouvrage ou celui qui sera présenté dans son second temps. 

Je ne vais absolument pas rentrer dans les détails afin de conserver l'effet de surprise mais aussi de ne pas trop en dire pour ceux qui n'auraient pas encore effectué le jeu vidéo et dont les quelques détails de début et fin de l'histoire seraient synonyme de gros spoils. Lorsqu'on ouvre ce roman après la belle impression visuelle, une nouvelle surprise est de la partie. En effet on découvre 7 pages en couleur (et en papier glacé) dont le but est de présenter (ou rappeler si vous avez fait les jeux vidéo) l'univers de la série Final Fantasy XIII. Cette présentation s'effectue en plusieurs parties et surtout sous forme de descriptions et d'illustrations. On pourra ainsi lire deux sections : Lieux et Personnages. Une petite partie évoque également la partie militaire (intitulée Les Forces Armées) de l'univers Final Fantasy XIII : La garde et la PSICOM, la cavalerie mais aussi le régiment de sécurité de bodhum.

En tournant les pages on découvre encore un détail qui démontre le soin apporté à l'ouvrage : une ficelle. Cela peut paraître minime pour certains, mais cette ficelle de couleur verte est présente en guise de marque-page, c'est tellement rare et tellement pratique, que sa présence mérite amplement d'être soulignée. Avant de parler du sommaire toujours d'un point de vue technique, il faut préciser la place du roman par rapport à la trilogie Final Fantasy XIII. Ce roman décrit les treize jours qui précèdent les événements du jeu vidéo Final Fantasy XIII sous la forme de courtes histoires interconnectées. Le problème dans un jeu vidéo et notamment Final Fantasy, c'est qu'il y a une multitude de contraintes pour rendre l'expérience de jeu pas trop lourde, pas trop lente et du coup des sacrifices sont effectués de la part des développeurs. 

Malheureusement, à moins d'incarner un genre précis, c'est bien la partie scénaristique qui fait l'objet de coups de couteau pour réduire au maximum la narration afin de la rendre simple, efficace et suffisamment profonde pour captiver le joueur. Avec Final Fantasy XIII, l'histoire était effectivement captivante, mais dès les premières minutes on incarnait des personnages et on plongeait dans univers qui nous dépassait totalement. Pour sauver ce manque de profondeur scénaristique au profit de l'action, le roman intervient comme l'ingrédient idéal pour approfondir ce que le jeu vidéo ne pouvait pas faire pour respecter un cahier des charges précis. Le sommaire de cet ouvrage nous permet de visualiser la présence de 7 chapitres synonymes de 7 courtes histoires interconnectés pour un total de.... 7 personnages principaux.

L'équilibre n'est pas parfait dans le contenu, certains personnages sont plus évoqués que d'autres. Le premier chapitre se nomme "Rencontre" et se compose de 50 pages découpées en 7 sous-parties simplement numérotées de 1 à 7 pour maîtriser le rythme. Sans entrer dans les détails, on s'attarde ici à Serah, afin de découvrir son passé avant le début de Final Fantasy XIII et surtout sa relation avec deux personnages : Snow (son fiancé) et Lightning (sa soeur). Le second chapitre se nomme "En terre étrangère" et se compose de 60 pages découpées en 5 sous-parties là encore numérotées de 1 à 5. Cette partie donne l'occasion de découvrir le passé de deux autres personnages très liés : Vanille et Fang. Le troisième chapitre se nomme "Un trésor à nul autre pareil" et se compose de 54 pages (un nombre équivalent aux chapitres précédents) découpées en 7 sous-parties toujours numérotées de 1 à 7. 

Un nouveau chapitre pour encore un nouveau personnage, celui de Sazh, afin de découvrir son histoire, sa famille et notamment obtenir des détails supplémentaires sur son fils nommé Dajh. Le quatrième chapitre se nomme "Recherche" et se compose de 64 pages pour un total de 7 sous-parties numérotées de 1 à 7 là encore. Dans ce chapitre, on retrouve Fang en solitaire qui fait suite au chapitre 2 et qui introduit des protagonistes clés de l'histoire : Raines et Rygdea. Le cinquième chapitre se nomme "Amis" et se compose de 40 pages pour un total de 5 sous-parties numérotées de 1 à 5. Cette fois-ci, on s'attarde sur Hope dans le but là encore de connaître de manière plus précise son passé avec sa mère, ce qui donne l'occasion de parler de Bodhum dans ce chapitre. On passe ensuite au sixième chapitre, qui s'intitule "Cadeau" et se compose de 16 pages, un chapitre relativement court qui ne possède d'ailleurs pas de sous-partie, logique vu le nombre de pages.

L'histoire remet en scène un même trio de protagonistes, celui du premier chapitre. Si Lightning fait acte de présence de manière indirecte, on retrouve le duo Snow et Serah pour continuer à approfondir la relation entre les deux personnages. Enfin le septième et dernier chapitre s'intitule "Demain" et se compose de 28 pages, là aussi c'est peu d'où l'absence de sous-partie. Ce chapitre se concentre de nouveau sur le duo Fang et Vanille, faisant suite au chapitre 2 et 4 et qui permet surtout de bien comprendre la situation de ce duo avant les évènements du jeu Final Fantasy XIIIVoilà donc ce que vous réserve ce premier roman particulièrement convaincant avec une lecture vraiment simple et agréable rendant l'ouvrage très accessible. Petite remarque pouvant paraître inutile, le roman fait l'objet d'une conclusion sur 5 pages vides, un détail banal mais si je l'évoque ici, c'est pour s'en servir de comparaison lorsqu'on sera amené à parler de l'autre roman.

Ces sept histoires connectées qui permettent de découvrir le passé de chacun que ce soit au niveau de la famille ou des sentiments délivrent une profondeur fabuleuse à la série et amènent les aventures du jeu vidéo. Cela devient bien plus clair et cohérent dès lors que l'on lance le jeu. Difficile d'ailleurs d'émettre un reproche si ce n'est que certains lecteurs exigeants trouveront un roman pas forcément équilibré au niveau des 7 personnages mis en avant. On constate quand même que le duo Fang et Vanille possède une grosse part du gâteau, avec ensuite le duo Serah et Snow. Les autres personnages ne sont pas oubliés et leur histoire reste soigner, mais dans un volume beaucoup plus léger.

Après un premier, on s'attaque de la même manière avec le second roman qui s'intitule Final Fantasy XIII-2 Fragment Before et dont la sortie est très récente, le 3 décembre 2015. On se rend rapidement compte que c'est bien le même éditeur compte tenu de la finition et du soin visuel de ce nouveau roman. On fait face ici à un roman de 244 pages (plus de 100 pages de moins que Final Fantasy XIII Episode Zero - Promise -, c'est tout de même conséquent comme différence) dans un format identique à l'autre roman : 14 x 22,5 cm. On découvre avec grand plaisir, une reliure cartonnée d'une finition identique à l'autre ouvrage et inspirant une confiance absolue dès que l'on possède l'ouvrage en main. Il est toujours question d'une jaquette à rabat blanc avec un effet de transparence.

Sur celle-ci on peut apercevoir les deux personnages principaux du jeu Final Fantasy XIII-2 : Noel et Serah. Lorsqu'on retire la jaquette, là encore c'est une belle surprise puisque la couverture cartonnée aborde une couleur rose de très bon goût et fidèle à l'épisode Final Fantasy XIII-2 où l'on découvre une partie d'un personnage qu'on ne présente plus : Lightning. Comme pour l'autre roman, celui-ci dispose d'une ficelle rose en guise de marque-page démontrant toujours l'excellent souci du détail de la part de l'éditeur. Lors de l'ouverture, on fait de nouveau face à 7 pages en couleurs (et en papier glacé) dont le but est d'introduire et de rappeler plusieurs éléments-clés de l'univers Final Fantasy XIII : Lieux, Personnages, Société et Légendes. Voilà donc les quatre grandes parties de ces pages colorés proposant des descriptions et illustrations, avec en ce qui concerne les lieux : Cocoon et pulse, Néo-bodhum, Steppe d'archylte, Palumpolum et Eden. 

En matière de personnages, on retrouve des personnages tout en découvrant de nouveaux protagnistes : Lightning, Serah, SnowPampa, une équipe nommée Nora, Hope, Fang, Vanille, Sazh, Dajh, Rygdea, Noel et Rosch. Au niveau de la catégorie Société, c'est l'équivalent du petit cadre de l'autre roman qui s'intitulait "Les forces armées". On trouve ainsi : la PSICOM, l'académie, la garde et la cavalerie. Enfin la petite partie légende propose quelques précisions sur des termes régulièrement employés : Cristal, Déesse étro, Valhalla, Fal'cie et L'cie. Ce second roman se positionne entre le jeu Final Fantasy XIII et Final Fantasy XIII-2. Le jeu Final Fantasy XIII-2 débute trois ans après la fin de Final Fantasy XIII, le roman est donc là pour faire une liaison beaucoup plus propre et bien brutale entre les deux jeux. De la même manière que l'autre roman, celui-ci va donc proposer plusieurs histoires centrées sur un ou plusieurs personnages afin d'approfondir le scénario entre les deux jeux vidéo et répondre à beaucoup de questions.

Un second roman dont la structure est remarquable et nettement plus équilibrée que le précédent. On découvre donc un sommaire de 5 chapitres dont le premier se nomme "Rêve et Réalité" et se compose de 28 pages sans avoir de sous-parties. C'est peu mais pour un premier chapitre, ce n'est pas choquant bien au contraire. Il place idéalement le lecteur sur la situation actuelle, c'est-à-dire un rappel de la fin de Final Fantasy XIII et la suite directe des évènements.Le second chapitre se nomme "Le professeur et les élèves" qui se compose de 56 pages pour un total de 5 sous-parties numérotées de 1 à 5. Ce chapitre bien plus consistant s'attarde sur Serah mais surtout sur les conséquences de la fin de Final Fantasy XIII et notamment la construction de Néo-Bodhum jusqu'en 3 AC. La vie a changé, la magie fait son apparition de manière plus importante, un récit qui dégage une forme de renaissance, de construction. 

Le troisième chapitre se nomme "Amis ou ennemis" et se compose de 48 pages pour un total de 7 sous-parties numérotées de 1 à 7. A l'image du précédent chapitre, celui-ci s'attarde énormément sur les différents changements et révélations aux grands jours de la société. Il accorde également quelques précisions concernant le personnage Snow, ce qui aura forcément des conséquences pour Serah. Le quatrième chapitre se nomme "Les règles du jeu" et se compose de 56 pages pour un total de 9 sous-parties très particulières. Il s'agit là d'ailleurs d'une présentation inédite pour la collection. En effet ces 9 sous-parties ne sont pas numérotées de 1 à 9 mais de 80 minutes à 0 minute. Dans un style relativement proche, on découvre les conséquences des évènements sur la société et des nombreux changements que cela occasionne : nouvelle capitale, création de l'académie mais aussi perception des actes accomplis par Vanille, Fang ou encore Lightning.

On obtient ainsi une vision globale des évènements tout en continuan à découvrir l'histoire de chaque personnage et notamment ici de la suite choisie par Hope. Enfin on termine avec un cinquième chapitre qui se nomme "Un jour, quelque part" et qui se compose, à l'image du premier chapitre, de 26 pages sans avoir de sous-parties. Une dernière partie qui se consacre presque uniquement sur un nouveau personnage nommé Noel et que l'on découvre à l'occasion du jeu Final Fantasy XIII-2. On a ici un exemple parfait de l'intérêt du roman dès lors que l'on connaît l'introduction brutale de Noel dans l'aventure au niveau du jeu, celui-ci ne pouvant s'attarder sur son histoire, c'est bien le roman qui corrige le tir et permet d'en apprendre un peu plus sur sa vie. Voilà donc ce qui vous attend à travers ce nouveau roman, toujours aussi simple et agréable à lire, on est bien face à la même plume. Si vous avez déjà joué à Final Fantasy XIII-2, vous trouverez tous les éléments manquant au niveau du scénario en ce qui concerne le battement temporel entre Final Fantasy XIII et Final Fantasy XIII-2

Si ce second roman s'avère moins riche en pages et donc en contenu que le roman précédent, cela peut s'expliquer de plusieurs manières. Tout d'abord, il s'appuie sur une période de 3 années contrairement à l'autre roman qui racontait des évènements qui précédaient le premier jeu vidéo et donc un espace-temps beaucoup plus large. Aussi, il faut savoir qu'il existe un autre roman pas encore traduit (mais on imagine que cela devrait arriver pour 2016) qui se nomme Final Fantasy XIII-2 Fragments After.

Celui-ci va donc toujours se concentrer sur Final Fantasy XIII-2 mais dans le but d'apporter une plus grande profondeur scénaristique suite à la fin du jeu vidéo. Enfin on termine par le fameux détail relevé sur le précédent roman, celui des pages vides en fin de roman. on avait relevé 5 pages vides, voilà que pour ce nouveau roman on compte 15 pages vides, soit trois fois plus de pages que le roman précédent. Une remarque qui peut paraître banal, mais cela m'a suffisamment intrigué pour que j'établisse quelques lignes à ce sujet.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion : Cette collection n'est sûrement pas terminée mais on peut déjà conclure qu'elle est indispensable à tous ceux qui apprécient l'univers Final Fantasy et notamment ceux qui apprécient le scénario de la trilogie Final Fantasy XIII sans pour autant aimer la partie gameplay du jeu qui fait débat. Vendu à un prix inférieur à 20€, ces romans disposent d'une finition absolument parfaite et d'un contenu extrêmement intéressant pour prolonger l'aventure et surtout éclaircir de nombreuses zones d'ombres que le jeu vidéo n'a pu résoudre, son but étant ailleurs. Une lecture simple à la portée de tous.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article