Jeuxvideo-world

[Critique] Tu n'utiliseras point le flash automatique - Les 365 lois de la photographie

18 Janvier 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Coin Lecture (News et Critique)

Si vous venez de faire l'acquisition d'un bel appareil photo, que ce soit un compact, un bridge, un reflex ou un hybride, ce qui va suivre risque d'être votre prochain achat : un ouvrage sur la photographie. A moins de vouloir de prendre des photos/vidéos sans trop à creuser le domaine (ce qui semble étrange dans le cas de l'acquisition d'un bridge, reflex ou hybride), ce type d'ouvrage s'avère extrêmement pertinent afin de comprendre les différentes technologies mises en oeuvre, les abréviations, les possibilités offertes mais aussi les bons réglages pour les bonnes situations.

Cela permet de bien exploiter votre appareil et très souvent de mieux comprendre l'usage d'une fonction par rapport à une définition trop brutale du manuel d'utilisateur contenu dans le package. Sur le marché, les ouvrages sont extrêmement nombreux et variés. On s'intéresse ici à un ouvrage proposé par l'éditeur Dunod : Tu n'utiliseras point le flash automatique - Les 365 lois de la photographie. Le titre est trompeur puisque le livre ne se concentre pas uniquement sur le flash mais bien le monde de la photographie d'une manière générale. Un tel titre avec une telle couverture permet surtout de donner le ton et annoncer une mise en scène très originale et décalée, ce qui est rare lorsqu'on compara l'ouvrage à la concurrence bien souvent plus sérieuse dans le discours et la mie en page. 

Une couverture cartonnée qui aborde un fond violet, avec tout un tas de symbole en fond que l'on serait susceptible de rencontrer dans notre appareil photo. Excepté le titre, on y voit le symbole du flash avec un panneau d'interdiction en jaune.  On y voit également le nom des trois auteurs : Florence At, Vincent Burgeon et Fabien Ferrer. Avant de parler du contenu (sans trop entrer dans les détails pour conserver un intérêt de la lecture) il faut également préciser que l'on fait face à un livre de 384 pages dans un format relativement compact (155 x 208 mm) pour un prix de vente de 24,90€.On ouvre les premières pages (dont la qualité est très convaincante) et on tombe sur un avant-propos, les remerciements et un petit cours d'histoire très bref sur l'origine de la photographie. Un début classique mais efficace et qui amène au mieux le contenu qui va suivre.

On obtient d'ailleurs quelques informations sur les trois auteurs (métier, spécialité et site internet). Le livre est organisé de la manière suivante : il comporte 365 lois, chaque page correspond à une loi dont le numéro se trouve en haut de la page en position centrale. Le contenu pur du livre tient donc sur 365 pages en sachant que chaque loi (et donc chaque page) bénéficie d'une illustration (photographie ou schéma) issue de l'auteur à l'exception de quelques lois, pour plus de détails il faudra se rendre à la dernière page dans la section crédits iconographiques. Plutôt que de balancer grossièrement les lois une par une, l'ouvrage se dote de chapitres qui permettent d'organiser le type de lois. On découvre ainsi 6 chapitres : Equipement, Réglages, Prise de vue, Composition et esthétique, Après la prise de vue, Au quotidien. 

(Exemple illustration de la loi 291 prise par Fabien Ferrer, l'un des trois auteurs)

Cette organisation par thème est vraiment pratique plutôt que de passer du temps à rechercher une loi précise. Vous allez me dire que l'idéal serait d'avoir un sommaire avec chaque loi, mais vu le nombre de lois présentes, le sommaire serait tout de même lourd et peu lisible. Aussi à la fin du livre, on peut trouver un index où l'on pourra trouver les lois évoquant un mot précis, combiné avec le sommaire, on trouvera facilement ce que l'on recherche. La finition est vraiment exemplaire puisqu'en plus d'une organisation par thème, il y a un code couleur vraiment pratique propre à chacun des 6 thèmes. Chaque loi présente la même présentation mais avec systématiquement des variantes. Déjà il y a le code couleur en fonction du thème, on constate également un titre très original et inspiré pour chacune des lois.

Chaque titre (très explicite) aborde une police différente et mise en scène en rapport avec le contenu de la loi en question. Par exemple, lorsqu'il est question du miroir d'un reflex, le mot miroir s'offre une symétrie axiale dans le titre. Lorsqu'on parle du diaphragme, on en distingue plusieurs en arrière-plan avec des ouvertures différentes.... Bref c'est simple et efficace. Chaque loi possède donc illustration (photo ou schéma selon le contenu abordé) et une partie texte qui va directement à l'essentiel, logique vu que chaque loi doit se contenir sur une page. Cela permet d'avoir rapidement une explication sur le sujet abordé et de manière efficace. 

(Exemple illustration de la loi 294 prise par Fabien Ferrer, l'un des trois auteurs)

Sa présentation vraiment personnelle fait passer l'ouvrage dans une consultation qui s'éloigne de la simple lecture page par page comme un roman. En effet il est clair que l'on consulte cet ouvrage plutôt comme un dictionnaire. Vous avez besoin d'une information concernant l'ouverture, vous allez à l'index et vous tombez sur la ou les lois qui évoquent l'ouverture. C'est vraiment la force et le charme de ce livre, c'est qu'il propose un contenu conséquent et précis tout en adoptant un côté décalé et moins sérieux dans sa présentation par rapport à d'autres livres du même genre plus classiques et avec une structure plus scolaire. Au niveau du contenu offert, celui-ci s'adresse d'abord aux débutants que ce soit un débutant avec un nouvel appareil ou sans appareil photo mais qui cherche à se lancer dans ce domaine et comprendre les différentes technologies et notion de base.

Pour les utilisateurs plus confirmés, ceux-ci trouveront tout de même quelques informations et explications qui valent le détour mais dont certains thèmes manqueront de profondeur, le concept des lois ne permet d'aborder un thème dans les moindres détails, ce n'est pas le but ici. Le seul petit bémol que l'on pourrait émettre, c'est que le contenu n'est pas forcément équilibré entre les différents types de produits photographiques sur le marché, les reflex étant plus privilégiés ici. Aussi, cela reste tout de même un un détail, lorsqu'on découvre des produits dans les illustrations ou même dans la partie texte, une marque (Canon dans le cas présent) sort systématiquement du lot sans être une pub grossière, on peut imaginer que les auteurs travaillent simplement avec des produits de la marque en question. 

Les autres marques ne sont pas oubliées mais dans les illustrations et dans les exemples concrets, c'est surtout des produits de la marque Canon qui reviennent (exemple avec le tableau des codes des objectifs de chaque constructeur, on trouve Canon, Pentax, Tamron, Sigma mais pas Nikon ou Panasonic par exemple). Vous l'aurez compris, Tu n'utiliseras point le flash automatique - Les 365 lois de la photographie, est un ouvrage amusant qui opte pour un apprentissage décalé en guise de découverture du monde de la photographie. On pense à une spécificité de son appareil, on plonge dans la loi en question, on met en pratique et ainsi de suite jusqu'à parfaitement maitriser son appareil et comprendre l'utilité des technologies et modes de son appareil. Une solution simple, efficace et peu onéreuse pour faire ses premiers pas dans le milieu de la photographie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion : Vous cherchez un livre original sur la photographie, vous êtes débutant ou avec quelques petites connaissances, alors celui-ci devrait répondre à toutes vos questions dans un style inspiré.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article