Jeuxvideo-world

[Test] Air Conflicts : Pacific Carriers

24 Janvier 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après un saut sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC en octobre 2012, Air Conflicts : Pacific Carriers refait parler de lui sur les consoles next-gen. Ces dernières ne proposent pas vraiment de simulation aérienne dédiée mais cela ne devrait pas tarder avec l'arrivée d'un prochain Ace Combat. En attendant, Air Conflicts : Pacific Carriers revient dans une version next-gen que l'on espère séduisante et surtout riche en nouveautés, est-ce réellement le cas ?

Techniquement le précédent épisode n'offrait aucune démonstration particulière se montrant même parfois limite. Ce nouvel épisode a le mérite de proposer une nette amélioration pour ce qui est de sa réalisation. La modélisation des avions est très convaincante mais c'est surtout le reste qui se montre nettement meilleur. Les environnements sont nettement plus soignés et moins vides.

Que ce soit les porte-avions, l'eau ou encore les effets de lumière, tout est convaincant pour offrir une belle immersion par rapport au précédent opus. Ceci dit cela reste encore largement perfectible pour rendre notamment les explosions plus réalistes. Ce constat, c'est la comparaison entre les deux opus mais si l'on se penche entre la version PlayStation 3 et la version PlayStation 4, la différence visuelle ne saute pas aux yeux...

Si visuellement le titre offre des améliorations par rapport à l'épisode précédent mais une version next-gen sans progrès par rapport à l'original, au niveau du gameplay c'est moins évident. Le pilotage est toujours simple et efficace mais souffre peut-être d'un manque de profondeur pour ceux qui recherchent une véritable simulation. Mais le vrai et gros problème qui gâche l'expérience solo concerne l'IA. En effet il est bien difficile de prendre plaisir à jouer lorsqu'en face, ce sont des pilotes amateurs complètement idiots incapables de vous offrir le moindre frisson ou stress. Dommage car pour le reste c'est complet et varié que ce soit au niveau des avions et des missions.

Relativement proche du précédent volet, la durée de vie et le contenu général sont très convaincant. Le titre offre un mode histoire contenant plusieurs campagnes suffisamment longues pour maîtriser parfaitement l'ensemble des avions du jeu. Le titre offre en plus d'une expérience solo, une expérience multijoueur plus intéressante en matière de challenge à condition que les joueurs répondent présents ce qui n'était pas trop le cas lors du précédent épisode. Un multijoueur qui offre des parties en ligne jusqu'à 8 joueurs.

Les serveurs ne sont pas dynamiques mais on parvient tout de même à faire quelques rencontres, l'idéal étant de connaître des joueurs disposant du jeu et de s'organiser des rendez-vous. Cette version next-gen progresse très timidement au niveau du contenu puisque l'on passe de 12 avions pilotables à 19 avions soit 7 petits nouveaux. C'est mieux que rien mais cela ne justifie pas pour autant de repasser par un achat si l'on possède la version originale.

Le jeu fait l'objet de thèmes musicaux très sympa et surtout immersif. Ceux-ci s'accordent parfaitement à l'univers du jeu et des différentes époques. Une immersion accentuée par des doublages très crédibles (voix anglaises ou japonaises). Les bruitages sont un peu moins emballants mais ceci dit, cela reste de bonne facture pour ne pas gâcher l'ambiance générale.

Enfin on termine par un scénario plutôt correct. Il s'agit de revivre certains moments historiques qui font l'objet d'explications, dans le cas présent on se plonge dans les grandes batailles du Pacifique durant la Seconde Guerre Mondiale. Les détails et explications peuvent paraître timides et manquer de profondeur aux historiens en herbe mais cela reste largement suffisant pour pouvoir accrocher au scénario que l'on soit incollable ou non sur cette période de l'histoire.

Air Conflicts : Pacific Carriers débarque sur PlayStation 4 d'une manière un peu trop facile. En effet si le jeu fait quelques ajustements et peaufinages au niveau de la réalisation et du gameplay, on espérait tout de même découvrir une différence plus importante. Aussi, il y avait matière à offrir un contenu encore plus conséquent que la version originale sauf que là encore ce ne sont que des ajouts timides et peu nombreux. Si vous n'avez pas la version originale, le titre peut s'avérer intéressant si vous appréciez tout en sachant que la concurrence n'est pas encore de la partie. Mais si vous avez déjà mis la main sur cet épisode, il est difficilement recommandable.
 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 15/20
Bande-son : 15/20
Scénario : 13/20

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article