Jeuxvideo-world

[Test] Handball 16

5 Janvier 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Comme chaque fin d'année, on retrouve tout un tas de sports en jeux vidéo. On peut citer le football, le basket-ball mais aussi très souvent le rugby, le hockey, le football américain, le golf.... Bref il y a de quoi se faire plaisir. Et si l'on note toujours l'absence d'un jeu de Tennis sur PlayStation 4 et Xbox One (Un nouveau Top Spin ou Virtua Tennis ?) voilà qu'un sport débarque sur les consoles de salon : le handball.

Moins populaire que le football ou le basket-ball, le Handball reste tout de même un sport qui intéresse de plus en plus de personnes et notamment de Français grâce à  un championnat percutant et une sélection nationale étincelante (équipe masculine et féminine). Que vaut donc ce Handball 16 pour un premier essai signé Eko Software ?

On ne s'attendait pas à prendre une claque visuelle pour cette première tentative. Non seulement il n'est pas question d'une claque mais surtout on ne se trouve pas face à un jeu PlayStation 4 (version testée). Cela peut paraître sévère et même si le jeu n'est pas totalement mauvais d'un point de vue visuel, il n'est pas digne des consoles nouvelle génération. On est plus face à un jeu de lancement de la génération précédente, c'est dire la marge de progression que possède le jeu. Néanmoins, on retrouve l'esprit de ce sport à travers une réalisation cohérente. Un constat intéressant sur la dimension du terrain qui reflète bien la réalité, très petit et donc exigeant pour espérer s'en sortir face à la défense.

D'ailleurs le sentiment d'attaque-défense est également bien retranscrit à l'écran. Au niveau de la caméra, on a le choix dans les menus entre plusieurs caméras dont l'une d'elle propose d'être dos à notre équipe ce qui apporte un réel confort pour placer des attaques et attendre une ouverture pour espérer effectuer un tir. En parlant des menus, ceux-ci sont sobres et efficaces, cela reste perfectible mais c'est déjà très bon pour un premier essai.

Techniquement, aucun miracle que ce soit au niveau des textures ou de la modélisation. Mais la partie la moins convaincante, c'est au niveau des animations extrêmement rigides et lourdes à l'écran qui d'ailleurs laissent penser une fluidité loin d'être constante. D'une manière générale, chaque mouvement manque de fluidité et donc de réalisme, tout est rigide des joueurs aux gardiens en passant par le filet des cages et les spectateurs.

Au niveau du gameplay, le jeu s'oriente vers une expérience où le plaisir de jeu est maitre quitte à sortir du chemin menant au réalisme. Attention, le jeu est parfaitement équilibré et offre une profondeur de jeu plutôt étonnante pour une première tentative des développeurs. L'arbitre se montre plutôt bon ce qui est rare dans les jeux de sport, l'IA n'est pas trop mauvaise dans ses choix que ce soit en attaque ou en défense en plus de ne pas être ridicule en tant que gardien. Certains déplacements restent hasardeux mais rien d'excessivement arcade.

On apprécie d'ailleurs que l'adversaire puisse faire des fautes même idiotes où l'on prend un plaisir à provoquer. On sera également auteur de fautes régulières, tout en sachant que dans les menus, il est possible de régler selon ses envies (suspension 2 minutes, règle de l'avantage, règle du jeu passif, règle des 3 secondes). C'est intéressant puisque l'on peut commencer par désactiver l'ensemble des options et en remettre petit à petit après un temps d'adaptation car le jeu possède un vrai défaut.

En effet au niveau de l'apprentissage c'est un échec dans la mesure où il n'y a pas de vrai tutoriel et surtout d'un mode entraînement. C'est quand même étrange de la part d'un jeu de sport comme celui-ci. Il faudra enchaîner des matchs pour petit à petit comprendre les possibilités offertes en matière de tactique et de gestes techniques (roucoulette par exemple).

En matière de durée de vie, on pouvait craindre le pire et à la surprise générale ce n'est pas le cas. Attention ce n'est pas parfait pour autant loin de là, mais on dispose d'un contenu plutôt solide pour un premier jeu de Handball. On pourra donc découvrir 62 équipes officielles pour un total de 4 championnats : LNH (France), DKB Handball Bundesliga (Allemagne), Liga Asobal (Espagne) et Boxer Herreligaen (Danemark). Les trois premiers championnats sont sous licence, pas le Danemark. On pourra également choisir une équipe de seconde division pour les plus fins connaisseurs.

On regrette l'absence de sélections nationales que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, une belle déception tout de même. Au niveau des équipes, la valeur est représentée par des étoiles mais aussi en chiffre sur trois secteurs : ATT, MIL et DEF. Du côté des modes de jeu, c'est extrêmement léger avec la présence d'un mode Carrière, d'un mode Saison, d'un mode match local et enfin d'un mode En ligne. Il sera donc possible de jouer face à un autre adversaire réel que ce soit en ligne ou en local.

Cela pouvait paraître évident pour beaucoup de joueurs mais cette partie multijoueur est une réussite (à condition de trouver des joueurs en ligne, et là ça se complique à moins d'avoir donné rendez-vous). On a donc peu de modes et surtout des modes relativement basiques. Le mode carrière permet de créer son avatar en choisissant des éléments de personnalisation et accessoires dans une liste trop maigre et peu variété, cela reste trop simpliste. Concernant l'aspect tactique, le jeu met à disposition près de 30 dispositifs tactiques offensifs et défensifs.

Enfin en matière d'ambiance sonore, on comprend rapidement que les développeurs avaient la tête ailleurs et qu'ils proposent ici le strict minimum. On possède quand même un jeu entièrement localisé en Français et avec des commentaires en Français. Sauf qu'au niveau des commentaires, pas de surprise, le commentateur enchaîne les noms des joueurs possédant le ballon pour conclure par une phrase absolument pas naturel et fluide en fonction de la situation (but, arrêt du gardien, faute, contre-attaque). Au niveau des bruitages et des musiques de fonds, c'est vraiment moyen, léger et ceci aura pour conséquence une coupure nette du son par la plupart des joueurs.

Handball 16 agrandit le catalogue "Sports" des consoles d'une manière plutôt correcte pour un premier essai. On ne s'attendait pas à une expérience parfaite dans le gameplay et bluffante dans la réalisation. visuellement daté (version PS4 testée), le jeu propose un gameplay intéressant mais trop rigide et maladroit. Pas de tutoriel, pas de mode entraînement, pas de sélections nationales, une bande-son à revoir, voilà la liste des défauts à corriger dans un prochain volet. On apprécie le nombre important d'équipes sous licence, une base solide sur ce point.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 10/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 14/20
Bande-son : 8/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 12/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article

Maeva 12/01/2016 16:47

Handball 16 est un jeu de sport auquel j’aurais bien voulu jouer. Suite aux vidéos que j’ai visionnés et articles que j’ai lus, je peux dire que c’est un divertissement qui a du potentiel.