Jeuxvideo-world

[Test] This War of Mine The Little Ones

29 Janvier 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Disponible sur PC depuis novembre 2014, This War of Mine s'invite sur PlayStation 4 et Xbox One en ce début d'année 2016 sous un nom légèrement plus important : This War of Mine The Little Ones. Indéniablement différent des autres jeux ayant pour thème la guerre, This War of Mine essaye de nous plonger dans les difficultés d'une survie jour après jour. Un univers sombre, des choix difficiles, un quotidien pas simple à vivre que les développeurs de 11 bit studio tente de raconter. Un portage console annoncé avec des nouveautés que l'on espère pertinente afin de tenir la première bonne expérience vidéoludique de l'année 2016 ?

Lorsqu'on découvre, ou redécouvre, cette version console, impossible de ne pas être sous le charme de cette direction artistique absolument fabuleuse. Un véritable coup de crayon qui fait froid dans le dos et qui s'accompagne de couleurs extrêmement sombres et froides, du noir, du gris et un peu de blanc, le ton est clairement donné. Le jeu nous propose donc toujours cette vue 2D pour gérer de manière confortable son groupe de civils.

Oui, le but du jeu est d'assurer la survie d'un groupe d'humains subissant la guerre et surtout les problèmes que cela occasionne : la faim, le froid, le confort de vie, les mauvaises rencontres. On pourra reprocher à cette version console une ergonomie légèrement moins convaincante que la version PC, la faute par exemple à un chevauchement intempestif de certains dialogues ou points d'interaction. La version PC offrait déjà quelques légers problèmes de confort en matière de lisibilité, la version console ne fait pas mieux.

Cette version console s'offre quand même une nouveauté extrêmement intéressante, pertinente et dont l'intégration au gameplay fonctionne à merveille : les enfants. En effet si pour la version PC il n'était question que d'adultes, on fait face ici aux enfants dont le comportement et les actions sont complètement différentes. Cela permet d'enrichir le jeu et rendre l'ensemble moins répétitif en plus d'être encore plus immersif. Votre comportement et vos choix qui ont toujours autant d'importance pour la suite de l'aventure, seront encore plus important. Il faudra accepter de s'occuper de l'enfant plutôt que de poursuivre ses occupations destinées à préparer ou aider le groupe en pleine survie.

Le challenge est donc encore plus important avec cette version mais sans pour autant aller totalement au bout de cette intégration puisque les enfants ne peuvent pas mourir dans le cas présent. On est toujours dans un cycle jour et nuit complètement différent dans le contenu, le jour on ne bouge pas du camp sinon on s'expose au sniper ou à une mauvaise rencontre tandis que la nuit on tente de partir en solitaire à la recherche de ressources pour le camp tout étant conscient que l'on sera susceptible de faire face à une ou plusieurs vies humaines. Ce portage console possède un nouveau système de contrôle, des nouveautés spécifiques à cette version console largement perfectible, on souffre d'un manque de précision que ce soit en exploration ou en combat.

Du côté de la durée de vie, difficile d'émettre une estimation, celle-ci étant énormément influencée par votre affectation à l'univers et au concept proposé ici, il est évident que certains accrocheront bien plus que d'autres. Cette version consoles intègre tout le contenu et les mises à jour de la version PC, comme les éditeurs de scénarios et de personnages. On y découvre également des nouveaux lieux, 9 nouveaux personnages mais aussi un nouveau mode. En plus du mode survie, on peut également choisir le mode "Ecrire mon histoire" qui permet d'entièrement paramétrer la partie selon ses envies, simple mais sympathique. Evidemment les trophées/succès sont de la partie pour trouver une raison supplémentaire de passer du temps sur le jeu.

Enfin, le soin apporté à l'ambiance et à l'écriture renforce considérablement l'univers du jeu et cette ambiance vraiment prenante et poignante. La bande-son est aussi sombre que la réalisation et accompagne les journées du joueur d'une manière aussi lourde que la survie. Les différents dialogues proposés n'en font pas de trop et s'avèrent intéressants, rien de dispensable. L'idée de mettre dans cette expérience les enfants pourra renforcer la sensibilité du thème chez certain ou alors parvenir à séduire ceux qui jusqu'ici n'avaient pas totalement accepté l'invitation à cette expérience vidéoludique originale.

This War of Mine The Little Ones débarque sur console d'une manière convenable mais perfectible sur des points que l'on pouvait se douter. En effet le gameplay au pad est logiquement délicat à prendre en main et n'offre pas une grande précision de jeu, ce qui est frustrant dans les phases d'exploration (interagir avec un élément précis) ou dans les phases de combat. Ce n'est pas un simple portage puisque du contenu supplémentaire fait son apparition et pas du contenu de base mais bien une nouveauté de gameplay : les enfants. Sans prendre une autre dimension, cet ajout est vraiment bon et renforce encore plus l'ambiance et le concept du jeu.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 16/20
Gameplay : 15/20
Durée de vie : 14/20
Bande-son : 17/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 16/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article