Jeuxvideo-world

[Test] Boîtier externe Smartteck pour disque dur 2.5"

25 Février 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #High-Tech (Autres)

Vous possédez un disque dur interne (Suite par exemple lors d'un remplacement avec un SSD) et vous voulez en faire un disque dur externe ? Il ne vous manque qu'un élément : un boîtier externe. En matière de stockage sur le marché, on a un large choix entre HDD, SSD, clé USB... Concernant les disques durs et les SSD, on en trouve pour usage interne mais aussi de plus en plus pour un usage externe. Plutôt que d'avoir une clé USB offrant un stockage limité, mais extrêmement pratique pour le transport, de plus en plus d'utilisateurs adoptent un boîtier externe pour y stocker ses fichiers multimédias (films, musiques, photos) qui prennent énormément de place sur l'ordinateur.

On peut donc soit passer directement par l'achat d'un disque dur externe (ou SSD externe) soit de mettre en place son propre disque externe en choisissant le contenu et le contenant. On va s'intéresser à l'un des nombreux constructeurs à proposer des boîtiers externes sur le marché : Smartteck. La gamme est large que ce soit en 2,5 pouces ou 3,5 pouces. Nous allons se pencher sur un modèle bien précis : Boîtier externe 2.5" Smartteck (référence : B25731-BK).

Et on attaque comme toujours par le package en précisant dès le départ que ce modèle est vendu au prix de 14,90€, un prix très attractif. Après ouverture de l'emballage, on peut découvrir : le boîtier, un câble USB 3.0, un tournevis et une pochette. C'est tout de même extrêmement convaincant lorsqu'on connaît le prix de vent et que l'on découvre un package aussi complet. Concernant le manuel d'utilisation, il s'agit d'un simple papier qui, sur deux pages, offre les précisions et recommandations concernant l'usage du boîtier. On peut lire les caractéristiques techniques, le contenu du package, la mise en place du matériel, l'installation du matériel et enfin le formatage du disque dur (si nécessaire).

Un document intégralement en Français et précis. Cela peut éventuellement manquer de précisions et d'illustrations pour des utilisateurs pas forcément très à l'aise avec ce type de produit. Concernant cette fameuse pochette, vous l'aurez compris, c'est une sorte de housse pour protéger votre boîtier. Alors ici mieux vaut parler de pochette plutôt que d'utiliser le terme "housse". En effet, la protection est extrêmement légère compte tenu de la finesse de la pochette. D'ailleurs sa taille ne laisse place à aucune marge au boîtier qui a même tendance à forcer sur certaines coutures de la pochette lors de la première utilisation. D'un point de vue esthétique c'est un noir très sobre qui est proposé avec comme matière une imitation cuir qui fait un bel effet. 

Est-ce que cette pochette va protéger votre boîtier d'un choc ? Non. Est-ce que cette pochette va protéger votre boîtier contre les rayures ? Oui. Concernant le tournevis, il n'y a pas grand-chose à dire si ce n'est qu'il est compact, cruciforme (normal vu que la visserie est également cruciforme) et noir. Oui, le noir est clairement la couleur dominante de ce produit, du tournevis à la pochette en passant par le câble et le boîtier. A propos du câble USB justement, on a donc un câble avec une entrée USB 3.0 et une entrée Micro-USB à brancher sur le boîtier. Le petit bémol à émettre concernant ce câble c'est sa longueur qui n'offre absolument aucune marge de manoeuvre.

Mais si l'on peut comprendre que l'intérêt d'avoir un long câble pour ce type de produit ne saute pas yeux, on n'était quand même pas contre quelques centimètres supplémentaires. On passe maintenant au coeur du package, le fameux boîtier. Au niveau de la couleur, pas de surprise, c'est le noir qui domine l'ensemble du boîtier. Il s'agit là d'un boîtier en aluminium brossé qui fait son petit effet. Solide et doté d'une belle finition, celui-ci se compose de quatre vis, deux ports (micro-usb et alimentation) et un témoin. Au niveau des dimensions, le boîtier mesure : 12,5 x 7,5 x 1 cm. Le boîtier supporte donc sans le moindre problème les disques durs 2,5" SATA I et SATA II avec une capacité maximale de 1 To.

Au niveau des normes, le boitîer est compatible avec l'USB 3.0 (4,8 Gbps), l'USB 2.0 (480 Mbps) et l'USB 1.1 (1,5 Mbps).  Par rapport aux configurations requises, c'est tout aussi bon puisque les OS suivants sont compatibles : Windows 2000/XP/Vista/W7/Win8/Win10, Mac OS 9.1 ou supérieur mais aussi Linux 2.4X. Au niveau de la configuration, il faudra tout de même avoir une AMD ou Intel Pentium 133 Mhz ou supérieur, mais ça ne devrait pas trop poser de problème. Autre donnée technique qui a son importance, le boîtier dispose d'une garantie constructeur limitée à 1 an. En tout cas son utilisation est relativement simple et efficace. On fait face à un produit Plug & Play.

On branche le boîtier au port USB du PC et le tour est joué. Maintenant, il est possible que votre disque dur ne soit pas visible dans le poste de travail lors de la première utilisation, il faudra donc procéder à un formatage du disque dur et activer la partition (ou les partitions selon vos choix même si une seule répartition est recommandée). Aussi précision importante (celle-ci fait l'objet d'un rappel dans le manuel) lorsque la capacité est supérieure à 32 Go, il faut choisir le format FAT32. Difficile d'être négatif face au boîtier de Smartteck qui se montre polyvalent, complet et dans une finition tout à fait acceptable surtout lorsqu'on observe le prix de vente.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les points forts :
+ Un boîtier sobre en aluminium brossé
+ USB 3.0 
+ Package complet (manuel, tournevis, pochette, câble)
+ Plug & Play
+ Son prix


Les points faibles :
- Câble USB un peu court 
- Pochette efficace contre les rayures mais qui ne remplace pas une housse face aux éventuels chocs

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article