Jeuxvideo-world

[Test] Assault Android Cactus

14 Mars 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Mis en place en milieu d'année 2015, Sony propose parfois aux joueurs PlayStation 4 de choisir sur un ensemble de trois jeux, celui qui sera offert aux abonnés PlayStation Plus d'un mois précis. A l'occasion du mois de mars 2016, il y avait donc Broforce (le gagnant du vote), Action Henk! et Assault Android Cactus. Ce dernier est disponible depuis peu sur le PlayStation Store, l'occasion de découvrir si les joueurs pourraient regretter le résultat final des votes...

Une histoire d'androids face à des robots dans un vaisseau spatial, voilà donc le décor de ce Assault Android Cactus. Graphiquement le titre n'a rien d'un jeu original quoiqu'en regardant de plus près, on y détecte un style propre tout à fait soigné. Le jeu met en scène plusieurs android aux couleurs et styles variés, au même titre que les ennemis du jeu. Si certains jeux sont sombres et gris, lui est à des années-lumières de ce constat avec un titre très lumineux et très coloré. Le jeu propose des environnements très fermés avec un level-design très léger. Compte tenu du style du jeu, on peut imaginer qu'il y a derrière ce résultat une volonté des développeurs à rendre l'espace restreint mais avec quelques petits effets appréciables comme une évolution du terrain et diverses animations pour rendre l'ensemble plus percutant à l'écran. 

Certaines parties du décor disparaissent pour laisser place à d'autres parties plus ou moins équivalentes, avec parfois des animations comme des tapis roulants, des atouts à mettre en action ou des pièges...  Finalement c'est plus la partie technique du jeu qui ne se montre pas très pétillante. Malgré une fluidité constante appréciable, surtout lorsqu'on prend du recul sur certaines situations où beaucoup de jeux auraient pu subir une chute de framerate violente, le jeu n'est pas impressionnant techniquement. Que ce soit au niveau des textures ou de la modélisation, on est plus près d'un bon jeu PlayStation 3 que d'un vrai jeu PlayStation 4. Alors on pourra justifier certains aspects par son univers futuriste, mais il y avait matière à offrir une expérience visuellement plus impressionnante. L'interface de jeu est déjà plus convaincante et pas trop lourde pour laisser la place à l'action. On apprécie la traduction Française du petit nombre de dialogues au fil de l'histoire.

Un shoot'em up sauce android, où le challenge est clairement de la partie, vous êtes prévenus. Vous incarnez un android au choix avant le lancement de la mission. Chaque android dispose d'une arme principale et d'une arme secondaire. Au lancement du jeu, on dispose de 4 androids, mais l'équipe va au fil des zones s'agrandir. On trouve ainsi dès le début : Cactus (fusil d’assaut et lance-flammes), Holly, (pistolet et boulets de canon) Lemon (pistolets et roquettes) et Coral (fusil à pompe et attaque plasma). La prise en main est relativement simple, avec un joystick s'occupe des déplacements du personnage, l'autre joystick s'occupe de la direction du tir. Une touche pour le tir principal et une autre pour le tir secondaire, un gameplay simple et efficace dès la première mission.

Vous aurez l'occasion de récupérer certains bonus, au nombre de 3, dans les niveaux afin d'obtenir un coup de pouce indispensable pour espérer s'en sortir. On pourra récupérer une orbe bleu qui paralyse et affaiblit considérablement les ennemis, une orbe rouge qui offre une puissance d'attaque plus importante avec la présence de tourelles à hauteur des épaules et enfin une orbe jaune pour augmenter nettement sa vitesse de déplacement. En plus d'avoir un oeil sur votre score et votre chaîne, il faudra tenir compte d'un autre élément extrêmement important dans le jeu, la jauge de batterie, placé en haut au centre de l'écran.

Oui cette jauge se vide petit à petit, on peut donc y voir un équivalent original d'un chrono. Pour gagner du temps et donc de la batterie, il faudra récupérer des orbes vertes lachées de temps en temps par les ennemis. Si vous mourrez, votre jauge diminue plus vite, si la jauge est vide, c'est l'échec de la mission et surtout l'unique moyen de ne pas réussir le niveau. Lorsque vous mourrez, vous pouvez réapparaître dans la foulée en appuyant rapidement sur la touche X. Le jeu est divisé en zones où chaque fin de zone se résume à un combat de boss, aussi difficile que les autres niveaux, si vous aimez le challenge, c'est le bon endroit.

Le jeu est disponible depuis le 8 mars dernier au prix de 14€ environ. L'histoire se déroule en 5 zones dans le vaisseau où chaque zone comporte 5 niveaux pour un total donc de 25 niveaux. Malgré un très bon challenge, on arrive assez rapidement au bout de l'aventure, heureusement pour ce type de jeu, la rejouabilité est plutôt bonne. D'autres modes se débloquent par la suite mais correspondent seulement à des variantes puisque vous pourrez trouver le mode Ruée de Boss qui consiste à enchaîner les différents boss du jeu. Un mode entraînement infini est également de la partie et proposer d'enchaîner les étages jusqu'à que la jauge de batterie soit vide.

Le contenu n'est donc pas trop décevant d'autant que le casting est assez costaud avec 8 androids dont les armes sont variées mais aussi une partie collection très convaincante. La monnaie du jeu vous permettra de faire l'acquisition de divers éléments en guise de bonus : galerie d'art, items du codex ou encore Options Ex (bonus ingame). Le jeu comporte 30 trophées dont un trophée platine, ce qui permet encore de prolonger l'expérience de jeu. Oui, le jeu offre une partie multijoueur... local uniquement. Vous aurez donc la possibilité sur un même écran de jouer jusqu'à 4 joueurs, ce qui sera un réel confort face à la difficulté mais tout en promettant d'être rapidement brouillon à l'écran avec des tirs et des effets visuels de tous les côtés.

Enfin on termine avec un bilan sur la bande-son et la partie scénario. Le travail d'écriture n'est pas l'élément qui met en valeur le jeu, il s'agit simplement d'offrir un prétexte cohérent, et amusant, pour mettre en scène une équipe féminine d'android face à des robots dans l'espace. On note tout de même la présence de cinématiques avec des dialogues traduits en Français, c'est très bien sur ce point. Au niveau de l'ambiance sonore, l'adhésion sera tranchante de la part des joueurs, soit on approuve ou soit on déteste totalement. Une musique de fond électro/techno qui peut rapidement faire mal à la tête mais qui rythme le jeu comme beaucoup de shoot'em up. Une musique qui prend peut-être trop de place par moment, les autres effets sonores demeurent effectivement en retrait.

Assault Android Cactus est un shoot'em up qui propose une formule qui a fait ses preuves dans un univers amusant à défaut d'être réellement original. C'est coloré et fluide dans de petites zones où les musiques électro s'enchaînent. Le challenge est au rendez-vous que ce soit seul ou à plusieurs sur un même écran. Il manque peut-être un brin de profondeur dans le gameplay et quelques zones et niveaux supplémentaires pour vraiment obtenir une expérience de jeu complète malgré la présence d'autres modes qui offrent une bonne rejouabilité. Aussi, on est loin d'un titre qui exploite à merveille la PlayStation 4, c'est dommage.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 15/20
Bande-son : 12/20
Scénario : 11/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article