Jeuxvideo-world

[Test] Salt and Sanctuary

25 Mars 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

En attendant l'arrivée de Dark Souls III d'ici quelques semaines, et même quelques jours, les développeurs de Ska Studios proposent sur PlayStation 4 un action-RPG en 2D intrigant sur de nombreux aspects, rappelant la licence de From Software. Son nom ? Salt and Sanctuary. Disponible depuis le 15 mars dernier exclusivement sur le PlayStation Store, au prix de 17,99€, on pourrait tenir la petite perle de ce début de l'année 2016 non seulement pour les fans de Dark Souls mais aussi pour tous les joueurs à la recherche d'un titre proposant du challenge et un univers mystérieux.

Pas de doute, dès le premier contact avec le jeu, Salt and Sanctuary s'inspire grandement de la licence de From Software. Mais contrairement à ce que l'on pourrait craindre, il ne tombe jamais dans le piège d'un plagiat sans saveur, d'une mauvaise copie. Ici on fait face à une inspiration qui respecte l'oeuvre concernée et qui lui rend hommage tout en disposant d'une identité qui lui est propre. Le démarrage et l'interface sont extrêmement proches de ce que l'on peut découvrir dans Dark Souls avec une barre de vie et une barre d'endurance. Il y a évidemment quelques petites variantes, mais à quelques détails près les fans de Dark Souls devraient rapidement s'adapter.

Un hommage à tous les niveaux, la direction artistique est un autre exemple de la qualité du jeu, à l'image du charac-design même si l'on note quelques aspects moins convaincants. En effet, le personnage qye l'on incarne n'est ni charisme, ni original, heureusement que l'équipement permet d'offrir un style à notre héros. Si les ennemis que l'on pourra rencontrer dans les niveaux sont suffisamment variés, les boss se montrent parfois séduisants, parfois simplistes et peu intéressants. Un charac-design très inégal contrairement au level-design qui fait honneur à la licence de From Software.

On retrouve ainsi cette notion de labyrinthe qui ouvre petit à petit ses portes en fonction de votre progression et des pouvoirs acquis au fil de l'aventure. L'exploration est donc le coeur du jeu afin de découvrir les différentes zones de l'île, des zones sombres avec un éclairage minimaliste et maîtrisé, d'une grotte à une forêt en passant par un château ou carrément des zones froides et étranges, la variété est au rendez-vous. La traduction Française est de la partie, pratique pour comprendre les différents dialogues du jeu avec les PNJ que l'on pourra trouver sur l'île. Néanmoins cette traduction est actuellement perfectible, certains dialogues étant parfois limitent dans la compréhension

Oui, au niveau du gameplay il va falloir s'attendre à un ingrédient présent dans les jeux de From Software : Die and Retry. Autrement, il va falloir apprendre de vos morts pour espérer s'en sortir dans vos différentes phases d'explorations, où les pièges sont nombreux, mais surtout face aux boss. On retrouve les mêmes possibilités de gameplay qu'un Dark Souls : arme à une main ou deux mains, parades, esquives mais aussi protection avec un bouclier. Lorsque vous tuez un ennemi dans Dark Souls, vous récupérez des âmes, dans Salt and Sanctuary, le joueur récupère du sel. La seule petite variante, c'est que votre jauge de vie ne remonte pas à son maximum et dont ce dernier diminue au fur et à mesure que vous subissez des dégâts, dans le même temps votre jauge d'endurance ne remonte pas à son maximum et dont celui diminue par l'accumulation de vos actions, du simple déplacement à une attaque ou une défense.

Pour pouvoir retrouver sa jauge initiale, il faudra trouver un point de contrôle, qui existe sous deux formes. Il y a le point de contrôle basique correspondant à une simple bougie et qui permet simplement de remplir les jauges. L'autre point de contrôle plus intéressant correspond à un sanctuaire et permet de faire nettement plus d'actions comme dépenser le sel pour améliorer notre personnage ou encore gérer ses aptitudes dans l'arbre de compétence. Aussi ce sera l'occasion de faire apparaître des PNJ très utiles comme les marchands à condition d'avoir fait l'acquisition d'une statue lors de son exploration de l'île. Une expérience de jeu en 2D très confortable et jouissive avec une présence assez régulière de boss mais dont la qualité reste parfois moyenne, entre très inspiré et très classique.

La durée de vie dépend beaucoup de votre passion et votre expérience pour ce style de jeu. Si vous appréciez le concept, il est évident que la rejouabilité est énorme et que l'expérience de jeu sera à la hauteur. La partie exploration est vraiment séduisante où l'on fera régulièrement face à des obstacles qui finiront par être une formalité une fois que l'on aura le pouvoir adéquat. Cela implique de faire plusieurs passages dans chaque zone afin d'être sûr de ne rien manquer car les trésors ne manquent pas. La difficulté est un argument et se montre là aussi fidèle à ce que l'on connaît dans les jeux de From Software, même si la difficulté est moins élevée ici à l'exception de quelques passages. Aussi ce sentiment de difficulté dépendra de votre expérience, si vous avez effectué tous les jeux de From Software, vous pourrez trouver l'expérience difficile, sans plus, avec un temps de jeu de 15 heures pour venir à bout de l'aventure.

 Autrement si vous n'avez pas eu l'occasion de parcourir un Dark Souls, ou très peu, il est probable que votre compteur de morts soit élevé et surtout que le temps de jeu grimpe à 20 heures. Un New Game + est de la partie pour offrir encore plus de challenge à l'aventure, et là c'est du sérieux. En plus d'un aspect personnalisation au lancement du jeu, d'un choix entre plusieurs classes, c'est surtout la possibilité de jouer en coopération en local qui fait sensation. Le jeu ne se montre pas brouillon, la peur au ventre reste toujours de la partie au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans les zones, et le challenge reste d'actualité même si la présence d'un allié permet d'être plus tranquille dans de nombreuses situations. 

On en vient enfin à la bande-son et au scénario. En matière d'ambiance sonore, on serait tenté de dire que le jeu ne se dévoile jamais vraiment, la faute peut-être à un manque de temps et de moyens pour mettre en place un travail sonore digne de ce nom. Les thèmes sont peu nombreux et donc répétitifs mais surtout pas marquant à travers l'aventure et notamment les différents combats face aux boss. On aurait pu espérer un impact fort pour carrément offrir une autre dimension aux combats, malheureusement c'est léger sur point. En ce qui concerne l'histoire, cela reste tout aussi tendre et peu immersif malgré quelques passages captivants. Le joueur incarne un personnage chargé de protéger une princesse. 

Ceux-ci vont subir une attaque par des pirates sur un bateau. La princesse est kidnappée, un monstre détruit le bateau, on se réveille par la suite sur une île inconnue. C'est à ce moment précis que l'histoire commence et où l'île, découpée en une vingtaine de zones, devient le terrain de jeu de l'aventure. Un univers assez sombre avec très peu de détails mais qu'il sera possible de découvrir plus en profondeur en prenant la peine de discuter avec les PNJ et surtout de lire le descriptif de certains objets et éléments du jeu. Ceci dit, malgré quelques bonnes idées le scénario n'est pas le point fort du jeu.

Salt and Sanctuary est la bonne surprise de ce début d'année. Voilà donc un Dark Souls en 2D qui rend hommage sans jamais tomber dans le piège de la mauvaise copie et qui au contraire impose son identité sur plus d'un aspect, notamment la direction artistique. Une prise en main tout aussi délicate qu'un Dark Souls, où le joueur doit apprendre chaque subtilité du jeu et surtout le comportement des ennemis pour espérer s'en sortir. Très chouette et complet, le jeu se montre aussi fun en solo qu'à deux en coopération local, une possibilité intéressante pour un New Game + par exemple. Il ne lui manque qu'une bande-son plus percutante pour s'approcher de la perfection, mais la qualité générale du titre masque cette petite faiblesse. Disponible uniquement sur le PlayStation Store au prix de 17,99€, il est vivement recommandé.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 17/20
Gameplay : 17/20
Durée de vie : 17/20
Bande-son : 13/20
Scénario : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 17/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article