Jeuxvideo-world

[Test] Thrustmaster T.Flight Hotas 4

11 Mars 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4, #Tests PC

En plus de pouvoir jouer avec une manette classique, la DualShock 4 dans le cas de la PlayStation 4, il existe d'autres accessoires pour jouer d'une manière complètement différente, généralement plus réaliste et permettant d'aboutir à des résultats plus convaincants. On peut citer des exemples avec un stick arcade pour les jeux de combat et un volant pour les jeux de course. Si vous disposez d'une PlayStation 4, vous allez pouvoir accueillir un nouvel accessoire compatible PlayStation 4 pour un autre genre de jeu : le pilotage aérien. Oui, Thrustmaster déjà solide référence en matière de volants, propose depuis peu un joystick : Thrusmaster T.Flight Hotas 4. Le but est de vous offrir une autre manière d'aborder les jeux d'avions avec des sensations différentes à tous les niveaux. Un nouvel accessoire incontournable ?

Avant de s'attaquer au package du jeu, on pourra tout de même constater que ce modèle Thrusmaster T.Flight Hotas 4 ressemble très fortement à un autre modèle : le Thrusmaster T.Flight Hotas X où l'on peut affirmer que les premières différences qui sautent aux yeux sont la couleur et le prix. Oui si Thrusmaster T.Flight Hotas X est vendu 59€ mais dont il est possible d'en faire l'acquisition à moins de 50€ sur certains sites marchands, le Thrusmaster T.Flight Hotas 4 est quant à lui disponible au prix de 79€. L'autre différence est que l'un se dit compatible avec la PlayStation 4 et l'autre la PlayStation 3. Maintenant que ces quelques précisions sont effectuées, on s'intéresse au package de ce Thrusmaster T.Flight Hotas 4. On trouve donc : un joystick, une manette des gaz, une clé Allen, une documentation et enfin un "bon War Thunder Starter Pack".

Concernant ce "Starter pack", celui-ci propose des bonus pour le jeu War Thunder (un free-to-play relativement proche d'un certain World of Tanks), à savoir sept jours de compte Premium offrant un accès aux zones Premium et un gain plus rapide de Golden Eagles. Dès le lancement du jeu, on commence avec 500 Golden Eagles d'office afin de pouvoir rapidement acheter les machines Premium et accélérer le développement. Ce coupon offre également un avion premium : XP-38G Lightning (rang 2, États-Unis) doté d'un armement constitué de canons Hispano UN/M2 de 20 mm avec 150 munitions et de quatre mitrailleuses Colt-Browning M2.5 de 12,7 mm avec 2000 munitions chacune, une belle puissance d'attaque en perspective... Au niveau de la documentation présente, celle-ci indique les informations relatives à la garantie mais aussi la procédure à suivre (un lien web à visité en l'occurrence) pour télécharger le manuel utilisateur, télécharger le dernier firmware, accéder à différents paramétrages de jeux ou encore accéder à la liste de jeux compatibles. 

C'est mieux que rien, mais cela me semble dommage que le manuel utilisateur ne soit pas en version papier, d'autant qu'une fois téléchargé, le manuel est relativement léger, 5 pages suffisent pour faire un point sur le matériel en question. Avant d'entrer dans le vif du sujet, il semble intéressant de connaître la compatibilité des jeux sur PlayStation 4. Cette information manque un peu de clarté de la part du fabricant, il faut effectivement passer par plusieurs actions via un site "support technique" peu lisible pour parvenir à trouver l'information peu réjouissante : à ce jour l'équipement en question est uniquement compatible avec le jeu War Thunder. Autant dire qu'il faudra apprécier le jeu et se contenter d'une compatibilité extrêmement maigre et décevante mais sans pour autant être de la faute du constructeur. En effet le catalogue de la PlayStation 4 est encore très jeune en matière de jeux de pilotage aérien, d'où l'unique titre compatible, mais d'autres jeux de ce genre devraientt arriver au cours de l'année 2016, encore faut-il qu'ils soient compatibles... 

On va donc maintenant parler de l'accessoire en question, et là de belles surprises surviennent. Tout d'abord, un premier détail vraiment sympathique et qui permet de répondre à plusieurs situations, c'est la possibilité de jouer avec le joystick et la manette des gaz "en un bloc" ou alors de profiter de la séparation pour d'un côté avoir la manette des gaz et plus loin sur votre droite, le joystick. Pour le coup cette souplesse est vraiment agréable et permettra de mettre son équipement de la bonne manière selon son installation. Esthétiquement, le travail est tout aussi bon avec un souci du détail pas spectaculaire mais appréciable sur certaines parties. Déjà, le joystick et la manette des gaz abordent un noir largement dominant avec une petite touche de bleu, pas de doute c'est bien pour la PlayStation 4. La base du Joystick s'offre une belle finition avec un anneau bleu métallisé avec quelques vis qui contribuent à une belle impression visuelle de l'ensemble. 

Au niveau des matériaux, à l'exception de quelques parties, c'est du plastique, solide tout de même mais ça reste du plastique. Son aspect compact, son poids léger et sa bonne finition globale permettent toutefois de ne pas craindre d'éventuelles détériorations sur le long terme. Pour détacher ou attacher le Joystick et la manette des gaz, une clé Allen se trouve dans un logement sous le Joystick afin de pouvoir visser ou dévisser la partie centrale. Avant même d'entrer dans les détails des commandes et réglages possibles, on peut déjà parler d'une ergonomie polyvalente vis-à-vis des différentes simulations de vols à venir, que ce soit dans un but d'exploration, d'action, cet équipement sera systématiquement pertinent et plus réaliste qu'une manette traditionnelle. Premier constat qui confirme la qualité du produit : tous les boutons officiels de la PlayStation 4 sont présents sur la manette des gaz et le joystick. On pourra donc retrouver le bouton PS, le bouton Share, le bouton Options mais aussi les commandes classiques : L1, R1, L2, R2, Carré, Rond, Croix, Triangle.

Globalement le combo manette des gaz et joystick se montre complet avec 12 boutons d'action et un joystick qui comporte 5 axes, une gâchette de tir rapide et un chapeau chinois. Ce bouton directionnel, qui se manoeuvre avec le pouce de votre main droite, permet d'avoir la main rapidement sur les différentes vues possibles : navigation et panoramique. Que ce soit une vue extérieure, une vue sur la gauche, une vue sur la droite ou encore une vue arrière, c'est donc par l'intermédiaire du chapeau chinois que l'on pourra gérer ce paramètre. Concernant la fonction palonnier, celle-ci correspond dans un avion aux pédales actionnées par le pilote pour faire braquer la gouverne de direction et permettant de faire pivoter l’avion autour de son axe vertical (virage de l’avion vers la gauche ou la droite). Avec le Thrusmaster T.Flight Hotas 4, vous allez pouvoir choisir si vous voulez gérer la fonction palonnier dans la main droite via le joystick ou la main gauche via la manette des gaz. 

Un choix intéressant d'autant que la commande s'avère différente d'un choix à un autre. Si vous choisissez le joystick, la commande s'effectue par une rotation du manche vers la gauche ou la droite tandis que si vous choisissez la manette des gaz, la commande s'effectue via le bouton de bascule placé à l'arrière de la manette des gaz. Si vous utilisez uniquement le bouton bascule ou que vous n’utilisez pas la fonction palonnier, il sera alors possible de désactiver la rotation du manche grâce à la vis de blocage située à la base du manche du joystick. Un tournevis à tête plate suffit pour verrouiller ou déverrouiller la rotation du joystick. Dommage que l'on ne puisse pas le faire avec la clé Allen par exemple. Néanmoins c'est un réglage appréciable afin de pouvoir réellement jouer selon ses envies et pas par défaut d'un choix de l'équipement susceptible d'imposer une manière de prendre en main votre appareil de vol.

L'autre réglage très intéressant, c'est la résistance du manche du joystick. En effet il est possible de modifier la résistance du joystick afin que la manoeuvre du manche soit à sa convenance, très souple, très rigide ou un bon équilibre. Pour modifier la résistance du manche, il faut utiliser la molette de réglage située sous la base de votre joystick. Pas besoin d'outil supplémentaire pour modifier ce réglage. Ce n'est pas spécialement évident si l'on commet l'erreur la première fois d'effectuer un serrage important. La molette à crans est en plastique et glisse dans les mains d'autant que l'accès n'est pas optimale, légèrement enfoncé, les bords gênant les mains lors de la manoeuvre. 

En tout cas la présence de ces réglages permet d'obtenir un équipement adapté à nos besoins, c'est clairement la force de ce Thrusmaster T.Flight Hotas 4On apprécie également la longueur du câble USB. En effet la connexion de l'équipement avec la PlayStation 4 s'effectue via un port USB de la console. On aurait pu penser à une connexion sans fil, en bluetooth par exemple comme c'est le cas avec les instruments Mad Catz. Le câble USB n'est pas une contrainte grâce à une longueur largement suffisante pour convenir à toutes les situations. Près du câble USB, qui se trouve sur la partie arrière du joystick, on tombe également face à un connecteur de palonnier RJ12 Thrustmaster Rudder (vendu séparément). Globalement le matériel est très satisfaisant que ce soit dans les réglages, les boutons, la qualité générale et surtout la prise en main. Le produit est Plug & Play, vous branchez le câble USB, vous lancez le jeu (uniquement War Thunder pour le moment) et votre équipement sera reconnu avec un message à l'écran vous demandant si vous souhaitez utiliser votre équipement. 

Par rapport à un usage sur PC, l'interface et la clarté de la partie configuration possèdent encore une grande marge de progression et il vous faudra de nombreux essais avant de comprendre les possibilités offertes par le jeu et votre équipement, c'est bien moins évident que sur PC. D'ailleurs en parlant de PC, le joystick est bien compatible sur un ordinateur possédant Windows XP, Vista, 7, 8, 10. On peut donc en conclure que le Thrusmaster T.Flight Hotas 4 est un équipement très convaincant, complet mais encore très jeune et peu exploitable. En effet sa compatibilité PlayStation 4 est anecdotique pour le moment dans la mesure où un jeu est compatible : War Thunder. Autrement, tous les ingrédients sont là pour se prendre pour un pilote avec des sensations nettement différentes par rapport à une manette classique.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les points forts :
+ Compatible PlayStation 4 / PC
+ Plug & Play
+ Nombreuses possibilités de réglages (résistance du manche, palonnier)
+ Possible séparation de la manette des gaz et le joystick via la clé Allen du package
+ Bonus de contenu sur le jeu War Thunder
+ Finition satisfaisante


Les points faibles :
- Un seul jeu compatible sur PS4 actuellement
- Pas de manuel utilisateur papier
- Prévoir un tournevis à tête plate pour bloquer le palonnier en mode rotation sur le joystick si non utilisé
- Réglages "ingame" moins évident sur PlayStation 4 que sur PC

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article

Jaheim 04/01/2017 22:47

Salut jai achetee se joystick et la manche ne fonctionne pas sur flight simulateur x pc pouver vois m'aidee svp

denis 19/12/2016 01:50

Savez-vous si le Thrustmaster T.Flight Hotas 4 est compatible avec battlefront x-wing vr?

Jeuxvideo-world 19/12/2016 09:50

Non il n'est pas compatible avec le jeu battlefront x-wing vr

Le Thrustmaster T.Flight Hotas 4 est compatible avec les jeux PS4 suivants :
- War Thunder
- Air Conflicts: Secret Wars