Jeuxvideo-world

[Test] Monoculaire VicTsing 10x52

5 Mai 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #High-Tech (Autres)

[Test] Monoculaire VicTsing 10x52

Après plusieurs tests sur des jumelles de la marque VicTsing, on va s'intéresser à un autre produit, tout aussi proche mais avec une variante non négligeable. En effet il s'agit d'un monoculaire 10x52 VicTsing. Afin que ce soit plus clair, le monoculaire est synonyme de longue-vue. Une sorte de télescope portable et léger sans avoir besoin d'un trépied ou d'un autre accessoire pour une utilisation confortable. Avant de rentrer dans les détails techniques et de découvrir le package, un élément important est à savoir dès le départ : son prix. En effet, le monoculaire est actuellement vendu au prix de 17,39€, un prix extrêmement attractif dont on imagine également quelques concessions pour parvenir à un tel prix de vente.

[Test] Monoculaire VicTsing 10x52

Rien que sur le package, lors de sa découverte, on se dit que le prix de vente est agressif face au contenu généreux pour un tel prix, un souci du détail qui ne laisse pas indifférent et qui surprend forcément. Alors on pourra trouver une pseudo notice, pas traduite, très petite et dont l'utilité ne saute pas vraiment aux yeux, bref on écarte sans la moindre déception. On trouve ensuite un chiffon doux, pratique et suffisamment rare pour que l'on soit agréablement surpris de sa présence à ce tarif. Enfin en plus du monoculaire, c'est une housse qui termine ce tour d'horizon du package, un contenu intéressant et fidèle aux autres prestations du fabricant dans des produits similaires, il ne manque rien.

On a donc ici un monoculaire 10x52. On précise de nouveau pour ceux qui ne connaissent pas la signification des deux chiffres. Le premier chiffre représente le coefficient de grossissement du monoculaire. Le deuxième chiffre représente quant à lui le diamètre de l'optique du monoculaire. On a donc un grossissement de 10x, autrement dit un très bon grossissement compte tenu que sur le marché, on trouve d'une manière générale du 8x ou 10x dans des modèles jouant la polyvalence, au-delà cela concerne une utilité très précise et donc un marché de niche. Ainsi, si vous observez un élément à 100 mètres de votre position, avec ce facteur de grossissement, vous le verrez comme si vous étiez à 10 mètres environ (On divise par 10 la distance entre notre position et celle de l'élément que l'on observe). 

[Test] Monoculaire VicTsing 10x52

Au niveau du diamètre d'optique, 52 mm pour ce modèle, c'est sérieusement intéressant offrant ainsi un gros passage de la lumière, un atout indéniable pour la qualité de l'image. Si le diamètre de l'objectif est de 52mm, le diamètre oculaire est de 10 mm. On poursuit dans les données techniques en évoquant les dimensions et le poids de ce monoculaire. Celui-ci possède donc les dimensions suivantes : 160 x 52 x 40 mm. Du côté du poids, il faut compter 350 grammes environ, cela reste très léger en main. En plus des caoutchoucs de protection que ce soit du côté de l'objectif ou du monoculaire, on note également la présence d'une dragonne, très pratique, en guise de sécurité si vous venez à échapper votre monoculaire.

Un emplacement pour la main qui tient le monoculaire se trouve sur la partie supérieure afin  d'assurer un bon grip tout en restant confortable. C'est également à ce niveau-là que l'on trouve la roulette de réglage pour effectuer la mise au point. Il existe d'autres caractéristiques qui permettent de renforcer la qualité générale de l'image, le prisme par exemple. En effet ce composant influence énormément la perception de l'image et son résultat final, il existe sur le marché deux types de prisme, le BAK 4 et le BAK 7, ce dernier étant moins percutant. il s'agit d'un prisme BAK 4 (Baryum) Prisme Porro, garantissant donc une transmission optimale de la lumière par rapport à des prismes BAK 7. 

[Test] Monoculaire VicTsing 10x52

Au niveau de sa conception et de finition globale, ce monoculaire n'a pas à rougir par rapport à son prix. On ne relève aucun défaut ou point négatif, si ce n'est que c'est du plastique standard, dont on peut douter de la durée de vie sur le long terme. Aussi, il faudra en prendre soin dans la mesure où ce genre de plastique ne résiste que très peu à une trace profonde, réalisé avec un ongle par un exemple. La moindre trace ou petite rayure reste plus ou moins définitivement. Par contre, le monoculaire possède la qualité d'être imperméable et anti-buée.

Durant plusieurs utilisations dans un temps extérieur différent et un environnement différent, on confirme l'absence de buée. Concernant son côté imperméable, il faut entendre par là que le monoculaire sera opérationnel même après une petite averse et donc quelques gouttes de pluie, néanmoins si vous lui offrez un grand bain, je doute personnellement d'un fonctionnement identique... Une éclaboussure ne posera donc pas de problème, mais il faudra rester vigilant, une trop grande quantité d'eau pourrait sérieusement nuire à son utilisation et aux résultats obtenus par la suite, sa fonction étanche n'est absolument pas assurée, vous êtes prévenus.


Les points forts :
+ Un prix compétitif
+ Un package très complet 
+ Un duo 10x52 très intéressant 
+ Bon confort d'utilisation (mise au point, maintien ferme en une main, dragonne)
+ Prisme BAK 4
+ Dimensions compactes et poids léger

Partager cet article

Commenter cet article