Jeuxvideo-world

[Test] The Walking Dead Michonne

16 Mai 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après une saison 2 de The Walking Dead toujours aussi passionnante, on pensait que l'exploitation de la licence par le studio Telltale Games était terminée. Ce n'est pas le cas puisqu'en parallèle des sorties d'autres licences comme Tales from the Borderlands et plus récemment Minecraft Story Mode, on apprend la sortie en trois épisodes d'un spin-off intitulé The Walking Dead : Michonne. Un spin-off qui s'attarde sur un personnage très précis de la série TV : Michonne. Un nouvel épisode développé et édité par le studio Telltale Games, où l'on espère donc retrouver le talent du studio tout en espérant des nouveautés et améliorations par rapport aux deux autres saisons basées sur la série The Walking Dead. Un spin-off envoûtant ?

On s'attendait logiquement à revoir la recette qui fonctionne, et c'est bien le cas. On retrouve donc une aventure en cel-shading avec une direction artistique qui vise à se rapprocher au maximum des comics de la licence. L'effet de surprise n'est évidemment pas le même, mais on apprécie toujours autant ce choix. Malheureusement, le studio ne fait pas l'effort de réaliser des progrès sur la partie technique qui commence sérieusement à prendre de l'âge. On retrouve un moteur graphique en difficultés avec des textures pas franchement convaincantes, des ralentissements fréquents, de nombreux bugs avec la physique du jeu. Alors oui le coup de crayon possède toujours un charme fou, mais il serait temps de faire évoluer le moteur graphique du jeu afin d'avoir une expérience visuelle plus soignée.

Autrement si l'interface est très proche de ce que l'on a pu connaître dans les précédentes réalisations du studio, on note une aventure avec des environnements moins variés, des couleurs plus sombres avec une palette moins grande. Par contre la mise en scène est vraiment très convaincante avec une aventure insistant sur l'action, de nombreuses séquences intenses seront donc de la partie sans limite. Très bon point concernant les sous-titres disponibles en Français dès la sortie du premier épisode, un détail non négligeable et qui permet d'éviter d'attendre plusieurs mois après la fin de la saison pour obtenir une traduction comme c'était le cas sur Tales from the Borderlands par exemple.

Au niveau du gameplay, la formule est évidemment identique au travail réalisé jusqu'à présent par les développeurs. Ici on constate quand même quelques choix sur l'aventure qui pourront ne pas plaire à certains joueurs tandis que d'autres seront sûrement plus intéressés. En effet cette trilogie met l'accent sur l'action et met de côté complètement ou presque la partie exploration et la partie énigme que l'on pouvait découvrir dans d'autres jeux du studio. Le rythme est donc complètement différent, on se concentre bien plus sur le choix d'une réponse, d'une action avec une multitude de QTE.

On prend très rarement le contrôle de Michonne, le personnage principal de cette série de trois épisodes. Le rythme est important, et avec quelques moments plus émouvants, plus calmes avec des décisions, on fait très souvent face à de l'action sans aucune retenue. La montée en puissance de l'histoire et du personnage restent délicates sur trois épisodes où le premier se montre comme une trop lourde introduction, le second lance plus franchement l'aventure et le troisième offre une conclusion intéressante mais peut-être trop expéditive. Il ne faudra pas s'attendre à un quelconque challenge, il faut vraiment le vouloir pour échouer un QTE. C'est sanglant, violent et riche en action pour offrir des séquences intenses.

Ce spin-off se décompose en trois épisodes, ce qui n'est pas forcément une bonne chose. En effet, la répartition sur les trois épisodes n'est pas aussi maîtrisée et pertinente par rapport aux précédentes productions du studio qui s'étalaient sur 5 à 6 épisodes en moyenne. Ici, le premier épisode joue nettement trop sur son côté introduction, l'épisode 2 incarne ce que devait être la seconde partie de l'épisode 1 et enfin le troisième épisode fait enfin bousculer les choses avec de vrais choix à effectuer, et des situations qui permettent réellement de découvrir le personnage principal ainsi que les différents protagonistes que l'on pourra découvrir au cours de l'aventure.

Cela reste néanmoins une trilogie captivante, mais dans un rythme différent pour une expérience de jeu qui s'écarte de ce que l'on pouvait voir auparavant tout en conservant les bases qui font l'identité du studio. Il vous faudra donc environ 1h30 pour arriver à bout d'un épisode, on multiplie par trois et on tombe sur une durée de vie de 4-5 heures, c'est maigre d'autant que la rejouabilité n'est pas énorme si ce n'est refaire l'aventure en effectuant d'autres choix qui tranchent réellement sur la suite de l'aventure et la continuité de certains personnages, autrement dit ces scènes marquantes sont peu nombreuses. On note également l'absence de trophée platine (version PlayStation 4 testée ici) pour cette série de trois épisodes, quelques trophées sont tout de même de la partie.

Enfin on termine avec la bande-son et le scénario. Concernant ce dernier, on ne va pas rentrer dans les détails, l'intérêt du jeu étant dans son travail d'écriture, ses nombreux dialogues ainsi que les conséquences de vos choix sur la suite de l'aventure. On pourra simplement évoquer la présence de choix anecdotique sur la suite de l'aventure mais aussi le côté prévisible d'un grand nombre d'évènements, ou encore du très grand nombre de flashbacks qui tranchent trop sur le présent. Au niveau de l'ambiance sonore, c'est particulièrement soigné que ce soit au niveau des doublages anglais très convaincants et des thèmes sonores qui donnent une dimension particulière à cette expérience de jeu dans la peau de Michonne et sa machette rarement propre.

The Walking Dead Michonne n'est sûrement pas la meilleure série de Telltale Games, ce spin-off n'est pas pour autant mauvais. Il n'y a simplement plus l'effet de surprise que ce soit dans la réalisation ou le gameplay. Si la fidélité du comic book est un réel souhait sur son esthétique ou sur la mise en scène de la violence de Michonne et de ces aventures, on regrette le manque d'évolution et de nouveautés sur cette série qui accuse du retard et d'une vraie finition.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 13/20
Gameplay : 13/20
Durée de vie : 10/20
Bande-son : 16/20
Scénario : 16/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article