Jeuxvideo-world

[Test] Dungeons 2

13 Juin 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après une sortie sur PC en avril 2015, soit plus d'un an maintenant, Realmforge et Kalypso Media reviennent avec Dungeons 2 mais cette fois-ci sur PlayStation 4. Une arrivée sur la console de Sony un an plus tard, où l'on imagine des ajustements au niveau du gameplay afin d'obtenir une jouabilité confortable avec une manette. On devrait retrouver les forces de la version PC mais aussi les faiblesses puisqu'il s'agit là d'un portage et non d'un épisode inédit. Un débarquement soigné sur PlayStation 4 ?

On va essentiellement se concentrer sur les différences entre la version PC et la version PlayStation 4 tout en rappelant brièvement le concept du jeu pour ceux qui auraient manqué la sortie de la version PC l'année dernière. Au niveau visuel, on note déjà quelques petits soucis. Tout d'abord, l'univers du jeu est toujours aussi charmant dans un style Warcraft qui s'inspire d'autres licences sans jamais sombrer dans la copie vilaine et sans panache. C'est coloré avec des environnements qui regorgent de petits effets pour rendre l'ensemble vivant et amusant. Logiquement comparé à Dungeon Keeper, ce Dungeons II va plus loin que le concept de départ. Si l'on passait son temps dans les souterrains dans une gestion de chaque instant et sans pitié, désormais on peut également découvrir ce qui passe à la surface, en dehors des galeries.

Cette nouveauté contribue à une plus grande variété dans l'action, d'autant que cela est également synonyme d'un changement de gameplay. Globalement c'est plutôt joli même si techniquement, la PlayStation 4 est capable de beaucoup mieux au niveau des textures et de la modélisation. Cependant si on peut excuser une finition moyenne avec quelques bugs pas trop gênants, difficile de pardonner les chutes de framerate dès que la dose d'action et d'animation sont importantes à l'écran. D'ailleurs, d'un point de vue animation, c'est beaucoup trop rigide notamment lors des combats. L'interface déjà pas très convaincante sur la version PC est tout aussi spéciale sur PlayStation 4... 

Une partie graphique mitigée qui laisse place à un gameplay plus convaincant et qui incarne les nouveautés de ce second opus. Initialement la série est un simulateur de gestion de donjon où vous incarnez le Seigneur du Donjon sous la forme d'une main géante, nommée Main de la Terreur, pour gérer vos affaires. Que ce soit pour gérer vos unités, engager des constructions, des améliorations mais aussi tout un tas de petites interactions amusantes, cette main vous permet d'avoir le contrôle sur les décisions à prendre dans la partie souterraine, le but étant de faire grandir son empire et sa richesse.

Evidemment rien de simple puisque vos activités seront contestées, il faudra donc user des pièges et des choix stratégiques inspirés pour poursuivre votre conquête. Globalement équilibré, certains aspects pourront paraître frustrants soit par une limite jugée trop draconienne, soit par des un coût d'or exorbitant. La grosse nouveauté ce second volet, c'est que le jeu ne se contente plus des souterrains, vous pouvez désormais remonter à la surface et combattre l'ennemi... avec un gameplay totalement différent.

Ce n'est plus de la gestion de donjons mais de la stratégie en temps réel (STR), façon Tower Defense. Une implémentation sympathique qui permet de varier les plaisirs même si cet aspect supplémentaire manque de profondeur sur le long terme, c'est amusant mais encore superficiel. Si la prise en main était plutôt moyenne, la faute surtout à une interface discutable, cette version PS4 ne fait ni mieux ni pire. On note simplement la présence d'une caméra pas toujours top.

Au niveau de la durée de vie, cette version PlayStation 4 se dote logiquement d'un contenu base plus conséquent que la version PC lors de sa sortie. En effet cette différence d'un an a fait l'objet de modifications, ajustements et surtout de contenus supplémentaires. Cette édition Playstation 4 propose des contenus supplémentaires exclusifs : "Pixieville", "Morningwood", "A Chance of Dragons", "A Song of Sand and Fire" et "A Clash of Pumpkins" avec 11 nouvelles cartes et des tonnes de nouveaux adversaires. Cel s'ajoute à un contenu de base assez solide  où l'on trouve une campagne solo comptant plus de 10 missions, deux factions jouables, 26 créatures uniques, de nombreux types de héros différents et des modes de jeu variés. Autre atout non négligeable pour une bonne rejouabilité et une expérience de jeu sur le long terme, quatre modes de jeu multijoueur compétitif jusqu'à quatre joueurs pour s'affronter que ce soit en réseau local ou en ligne.

Enfin on termine avec la bande-son du jeu, bien loin d'être anecdotique. En effet si l'on pourrait croire de simples musiques et bruitages, Dungeons 2 parvient à mettre en oeuvre un grain d'humour sous une forme qui fonctionne à merveille rendant l'ambiance sonore nettement plus percutante. Alors oui, les thèmes musicaux sont discrets et peu marquants, mais les bruitages relèvent l'ensemble. La véritable force se trouve dans la présence d'un narrateur, intégralement en Français, qui balance des commentaires avec des clins d'oeil, blagues et autres informations qui contribuent à cet univers délirant. L'idée d'une voix off est vraiment une bonne idée surtout que le doublage est de qualité et que le contenu varie du bon conseil à l'anecdote croustillante en passant par une simple frayeur, un piment d'exception pour l'expérience de jeu.

Dungeons 2 réussit plutôt bien son arrivée sur PlayStation 4. On relève quand même quelques soucis techniques dont certains pourront être corrigés dans les prochaines semaines. Manette en main cela reste assez confortable pour profiter pleinement du jeu même si un travail plus profond de l'interface aurait pu permettre une meilleure prise en main. Cette version PS4 brille par un contenu nettement plus conséquent et varié que la version PC avec l'intégralité des contenus disponibles. La partie bande-son est identique à la version PC, toujours aussi fun.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 11/20
Gameplay : 12/20
Durée de vie : 16/20
Bande-son : 16/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 12/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article