Jeuxvideo-world

[Test] Bioshock The Collection

27 Septembre 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

La série Bioshock est considérée comme une véritable référence en matière de FPS solitaire, et c'est franchement une réalité. Bioshock a frappé très fort avec un premier opus qui ne laisse pas in différent pour enchaîner avec un second opus qui confirme que cette licence est jouissive et affolante. Quelques années plus tard, un brin de fraîcheur sera de la partie pour la série avec un nouvel opus qui évolue sur de nombreux plans tout en conservant ses qualités. Ces bons souvenirs sont issus de la précédente génération de consoles, mais désormais on peut parler de la licence sur PlayStation 4 et Xbox One avec la sortie d'une compilation remasterisée : Bioshock The Collection. Trois jeux pour le prix d'un avec on l'espère des petites modifications et des surprises...

On va, tout au long de ce test, s'arrêter majoritairement sur la qualité de cette compilation et donc sur le portage plutôt que de se répéter en évoquant la qualité de ces trois jeux dans le détail. Lorsqu'on parle d'un remaster, forcément on s'attendre à une évolution et parfois même à une révolution sur le plan graphique. Difficile de ne pas cacher une petite pointe de déception lorsqu'on découvre les trois jeux. Alors évidemment excepté le dernier, Bioshock Infinite, les deux autres commençaient sérieusement à prendre de l'âge, mais quand cela n'excuse pas un traitement léger. S'il est bien question d'un lissage HD, certaines textures, modélisations et animations restent toujours très perfectibles.

Même si une grosse partie a fait l'objet d'un peaufinement appréciable, ça va quand même piquer de temps en temps. On note par contre de jolis progrès au niveau de l'éclairage dans les deux premiers Bioshock. Forcément, le combo 1080p et 60 fps est de la partie sur les trois titres. Si l'affichage en 1080p est un confort visuel approuvé, le 60 fps qui reste un énorme atout n'est pas totalement approuvé. En effet sa stabilité n'est pas parfaite, on est proche d'un 60 fps constant mais quelques rares ralentissements seront de la partie. Ce n'est pas spécialement gênant mais ce sera tout de même visible. Autrement on retrouve une direction artistique fabuleuse et un univers dingue, immersif et intrigant. Dommage que ce remaster souffre d'une finition assez moyenne dans l'ensemble.

Au niveau du gameplay, aucun changement à l'horizon pour les trois jeux. D'ailleurs ceci est également valable pour la bande-son et le scénario des trois jeux, rien de surprenant pour un remaster. Néanmoins s'il n'y a aucune amélioration ou modification, on pourra quand même constater que la jouabilité de cette série, en particulier sur les deux premiers volets, commence à prendre un sérieux coup de vieux. Des mécaniques de jeu à l'ancienne malgré de nombreuses qualités et un plaisir de jeu toujours au rendez-vous. Du côté de la bande-son, l'ambiance sonore est toujours aussi dingue et immersive, un bonheur absolu que ce soit sous l'eau dans Rapture, ou dans les airs avec la ville de Columbia. Contrairement au gameplay, le travail d'écriture ne prend toujours pas une ride et démontre au contraire la qualité scénaristique de ces trois volets si vous ne l'aviez toujours pas remarqué, une véritable claque. Aussi, l'expérience de jeu est forcément plus moderne et agréable dans Bioshock Infinite, le troisième opus, que dans les deux autres.

Enfin, on s'attarde sur la durée de vie de cette compilation et donc sur son contenu. Déjà au niveau du prix, ce Bioshock The Collection est vendu 50€, pas forcément un cadeau pour un remaster où les prix sont plus proches de 30€ habituellement. Mais là où cela risque d'être plus décevant pour ceux qui connaissent et qui ont eu la chance de faire les trois jeux, c'est l'absence de surprise et de contenus inédits. Cette compilation n'offre absolument rien de surprenant pour les joueurs qui connaissent l'aventure de Rapture et Columbia. C'est même un constat sombre lorsqu'on découvre la disparition du mode multijoueur de Bioshock 2, pourtant sympathique.

On peut tout de même comprendre, et c'est d'ailleurs souvent le cas dans un remaster, l'absence du mode multijoueur, ce serait sûrement peu pertinent de mettre en place une partie réseau à ce remaster. Finalement le seul élément rassurant mais qui reste insuffisant, c'est la présence de la totalité des DLC pour les trois jeux. Et ça, c'est déjà un très bon point car il est probable que vous ayez effectué les trois jeux sans pour autant avoir craqué sur les DLC à l'époque. Est-ce que c'est pour autant un argument suffisant pour se replonger dans les trois jeux ? Absolument pas. En tout cas sur le papier, la durée de vie est colossale, avec un challenge présent surtout si vous décidez d'obtenir tous les trophées/succès du jeu.

Bioshock The Collection n'est sûrement pas le meilleur remaster, mais il dispose de solides arguments pour inciter les joueurs qui ne connaissent absolument pas la série. En effet si vous avez déjà eu l'occasion de faire un ou plusieurs Bioshock, cette compilation ne vaut pas le coup. Elle vise les joueurs qui n'ont pas eu l'occasion de découvrir Rapture et Columbia. Un traitement visuel minimaliste mais bien présent, un gameplay identique, une bande-son géniale sans changement, un scénario pétillant et un contenu qui fait quelques maigres efforts avec la présence de tous les DLC. Un remaster valable uniquement pour les joueurs qui ne connaissent pas les trois jeux.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 15/20
Gameplay : 16/20
Durée de vie : 17/20 
Bande-son : 17/20
Scénario : 18/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 17/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article