Jeuxvideo-world

[Test] Ceinture de sudation abdominale pour hommes et femmes HOMASY

22 Septembre 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world

[Test] Ceinture de sudation abdominale pour hommes et femmes HOMASY

On connaît la marque HOMASY pour son humidificateur, mais beaucoup moins pour ses équipements sportifs à l'image d'une ceinture de sudation abdominale pour hommes et femmes. De plus en plus de sportifs, à différents niveaux, s'équipent de tout un tas d'accessoires dans un but d'accroître ses performances mais aussi en guide protection face aux problèmes et douleurs que les efforts peuvent créer. Vendu aux alentours de 15€, est-ce que cette ceinture se montre à la hauteur ?

[Test] Ceinture de sudation abdominale pour hommes et femmes HOMASY

On passe rapidement la partie package, lors de l'ouverture de l'emballage, on trouve seulement la ceinture sans aucune autre information. Un petit goût de déception même si cela ne pose pas vraiment de problème. On aurait quand même apprécié la présence d'un petit document illustrant la manière de mettre en place cette ceinture, les recommandations pour une utilisation cohérente de la ceinture et surtout les conditions pour procéder à un nettoyage de cette ceinture. Car on parle bien ici de ceinture de sudation, ce qui signifie qu'on sera régulièrement amené à nettoyer cette ceinture qui subit régulièrement notre transpiration corporelle. On trouve donc uniquement la ceinture avec, lors du premier contact, une très forte odeur qui va s'atténuer au fil des heures pour finalement disparaître par la suite dès les premières utilisations.

Esthétiquement c'est très sobre et classique par rapport à d'autres ceintures du même genre. Un coloris noir discret, avec un revêtement gris. La finition et la qualité de fabrication se montrent à la hauteur avec la présence de néoprène souple très agréable, des coutures renforcées pour une utilisation sur le long terme et une partie velcro pour une mise en place simple et efficace. La sangle en question possède une large partie en velcro afin que celle-ci ne se décroche jamais, peu importe l'activité pratiquée. On parvient facilement à placer la ceinture et à procéder à une fermeture solide. Au niveau des dimensions, cette ceinture mesure 111cm environ pour une largeur 23cm environ. 

[Test] Ceinture de sudation abdominale pour hommes et femmes HOMASY

Cette ceinture convient aussi bien à un homme qu'à une femme. Enfin au niveau de son utilité, elle possède véritablement trois fonctions. Elle permet dans un premier temps la sudation pendant un exercice physique et donc stimuler la perte de poids. Dans un deuxième temps, on peut y voir comme un produit capable de produire de la "chaleur Thérapeutique". Ceci dans le but de soulager des douleurs au niveau du dos. Enfin, toujours concernant ce dos, cette ceinture permet simplement d'avoir un bon maintien des lombaires et travaille sur les abdominaux.

En gros il améliore la posture du corps que ce soit sur la face avant ou arrière de l'endroit où l'on met en place la ceinture. Il amortit et compresse les muscles abdominaux et les protège tout en fournissant un soutien supplémentaire au dos, en participant à maintenir la posture. On peut donc en conclure que cette ceinture, à petit prix, s'avère efficace sans pour autant être gênant dans le sport pratiqué. Très confortable et très souple, cette ceinture permet donc de peaufiner sa condition et son entraînement à moindre coût. Pas d'inquiétude pour le lavage, il est possible de nettoyer facilement la ceinture avec un chiffon humide.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les points forts :
+ Néoprène souple, sangle velcro, couture renforcée
+ Bonne finition, coloris discret
+ Ceinture pour hommes et femmes
+ Plusieurs utilisations possibles

Les points faibles :
- Cela manque d'une petite notice concernant les recommandations et le lavage

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article