Jeuxvideo-world

[Test] Madden NFL 17

13 Septembre 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Comme chaque année, EA Sports procède à un renouvellement de ses différentes licences sportives. Et si l'on pense d'abord à FIFA, c'est loin d'être la seule franchise, parfois (la mise à jour n'est plus aussi régulière) on trouve NBA Live. Mais surtout, on peut retrouver chaque année la nouvelle version de NHL (hockey sur glace) et même Madden NFL (football américain). Cela tombe bien, on va justement s'intéresser ici au nouveau volet de la licence Madden NFL, qui s'intitule sobrement Madden NFL 17.

Un nouvel épisode qui continue donc toujours de traverser l'Atlantique même si l'engouement autour de la licence reste timide en Europe, le plus gros des ventes est logiquement réalisé aux Etats-Unis. On espère tout de même des améliorations, des nouveautés et pourquoi pas une traduction Française, même partiellement ?

Chaque année, Madden NFL tente de séduire encore plus ses fans avec une immersion totale, une ambiance spectaculaire, bref un véritable show comme lorsqu'on regarde un match à la télé. Pour chaque volet, on se rapproche petit à petit de ce réalisme toujours aussi bluffant. On pensait que le jeu passerait cette année sur un nouveau moteur graphique (Frostbite, comme ce sera le cas pour FIFA 17) malheureusement c'est raté, il faudra sûrement attendre l'année prochaine... Néanmoins cela n'empêche pas au jeu de se montrer encore plus pétillant avec un gros travail sur la lumière, les animations ou encore tous les petits effets dans le match susceptible de pousser le réalisme.

On tient même un exemple très convaincante, sur l'évolution d'un match. En effet au fur et à mesure des actions offensives et défensives, le terrain subit des détériorations, la sueur apparaît sur les visages des joueurs, l'usure des maillots et casques se montrent également plus visibles. C'est un souci du détail qui fait plaisir à voir et complète l'excellent travail sur les couleurs, les textures et la modélisation de l'ensemble du jeu. Du côté de la fluidité, il est indispensable que le jeu soit parfaitement fluide, et c'est le cas dans toutes les situations.

Que dire de la physique de la balle si ce n'est qu'il s'agit toujours de la plus grande réussite des développeurs. Cependant le jeu est loin d'être parfait, si les animations s'améliorent, on pourra toujours reprocher quelques comportements robotisés. Si les joueurs er les coachs sont soignés malgré des visages encore un peu fades, il y a toujours une marge de progression pour le traitement des spectateurs. On pourra aussi reprocher des temps de chargements un peu longs, des collisions parfois étranges, une interface de jeu toujours aussi lourde et pénible et enfin une absence totale de traduction Française, vous êtes prévenus.

Les développeurs souhaitaient cette année offrir une nouvelle dynamique à la licence, avec l'idée de continuer à séduire les fans mais aussi les curieux en travaillant sur l'accessibilité du gameplay. Le résultat est à la hauteur puisque le jeu dispose d'un tutoriel complet et précis (mais attention toujours en anglais comme l'ensemble du jeu) en plus d'un mode rookie pour vraiment s'amuser dès les premières parties. Cette offrande pour les joueurs débutants ne gâche en rien la profondeur et la dimension tactique de ce sport, que les fans confirmés se rassurent !

Dans sa volonté d'être toujours très fidèle à la réalité, on pourra découvrir un lot de nouveaux mouvements et de gestes techniques qui permettent de varier encore plus les plaisirs sur le terrain, tout en sachant que désormais les grands joueurs sont susceptibles de disposer d'un mouvement spécial dont l'influence sur l'équipe et d'une manière générale un match sera parfois décisive. Le jeu est parfaitement fluide et proposer cette année un rythme légèrement moins rapide, néanmoins la réflexion ne devra pas trop prendre de temps car ça va toujours très vite dans un match, mieux vaut avoir étudié diverses tactiques avant le coup d'envoi au risque de se faire surprendre. L'évolution importante de cet épisode, c'est sur la qualité du comportement des joueurs et la cohérence des déplacements et actions. 

Le jeu franchit nettement un cap sur ce point pour offrir des déplacements et réceptions nettement plus souple et réaliste qu'auparavant. C'est bien plus agréable manette en main à l'image du jeu au pied dont le système repose sur une jauge qui permet de gagner en confort mais qui exige toujours une grande précision. Grosse amélioration également sur le positionnement des défenseurs qui quadrillent correctement le terrain avec un total de 10 zones de couverture pour faire face aux différentes attaques des adversaires.

La partie défensive est donc en net progrès, la partie offensive est plus souple, cohérente et fun mais le jeu ne s'arrête pas là et compte bien offrir un véritable show. Impossible de ne pas parler de spectacle lorsqu'on parle de foot US, la finale du Superbowl est un parfait exemple. Les développeurs proposent ainsi de nouveaux cadrages en fonction des situations et actions effectuées mais aussi ors des ralentis pour savourer chaque effort sur le terrain.

En matière de durée de vie, c'était déjà très alléchant, les développeurs poussent encore plus loin le contenu pour rendre ce nouvel épisode vraiment monstrueux. On trouve donc avec plaisir le mode Ultimate Team qui, à l'image de ce que l'on trouve dans les autres jeux EA Sports et notamment FIFA, est basé sur un système de cartes dont le but est de constituer une équipe de rêve en ouvrant des packs de cartes et donc en provoquant la chance. En plus de ce mode très complet et pertinent sur le long terme, on trouve le mode Franchise qui se montre cette année vraiment bluffant.

En effet en plus de conserver une dimension tactique jouissive et une gestion très pointue de son équipe, la manière de participer à un match évolue avec plusieurs choix possibles. Avant, on pouvait soit effectuer le match, soit faire une simulation. Désormais il sera possible de participer uniquement au x moments décisifs d'un match ou même se limiter à des des périodes très précises (phases offensives ou phases défensives). Une option supplémentaire qui permet de prendre encore plus de plaisir dans ce nouveau mode, un ajout vraiment excellent. 

On constate ensuite la présence du mode Draft Champions dont le but est de constituer la meilleure équipe en 15 rounds avec des choix importants pour chaque round afin de choisir le bon joueur et obtenir une équipe équilibrée pour par la suite enchaîner trois matchs, en cas de réussite ce sera une récompense pour le mode ultimate team. On continue avec également la présence du mode Gauntlet qui correspond en gros à un mode défi avec un chrono et un score à chaque fois. Autrement, on découvre également la présence des modes classiques dont la possibilité de faire des matchs en ligne ou encore de personnaliser des joueurs. 

Enfin on termine par la bande-son du jeu qui fait l'objet de quelques changements pour cette nouvelle version. On pourra ainsi découvrir la présence d'un nouveau duo de commentateurs (Brandon Gaudin et Charles Davis). Une nouveauté qui permet d'obtenir des commentaires moins pénibles, plus variés et plus pertinents, le soin apporté à la partie commentaire est important cette année. Cette partie conserve néanmoins toujours une marge de progression mais le travail de cette année va clairement dans le bon sens, c'est encourageant. Du côté des compositions musicales, les musiques issues de différents univers accompagnent à merveille les joueurs que ce soit dans les menus ou en plein match. Une playlist cohérente avec ce sport qui s'offre en plus de très nombreux bruitages pour renforcer le spectacle et l'aspect show de chaque match avec une grande participation des spectateurs mais aussi les cris des joueurs.

Madden NFL 17 continue de progresser avec ce nouvel opus dont les améliorations les plus évidentes se situent dans le coeur du jeu, le gameplay. On gagne en confort de jeu et en réalisme tout en conservant la profondeur et la dimension tactique et technique de ce sport. La réalisation continue de séduire même s'il faudra encore attendre avant que la série bénéficie du moteur graphique Frostbite comme ce sera le cas avec FIFA cette année. Autrement, le contenu est toujours aussi énorme avec des ajouts et améliorations qui enrichissent encore plus l'expérience de jeu, chaque joueur pourra y trouver son compte sans le moindre doute. Enfin, la partie sonore n'est pas mise de côté et bénéficie de nouveaux commentateurs plus percutants en plus d'une playlist qui collent parfaitement avec l'univers du foot US pour offrir une nouvelle fois un véritable show.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 16/20
Gameplay : 17/20
Durée de vie : 17/20
Bande-son : 16/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 17/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article