Jeuxvideo-world

[Test] NBA 2K17

29 Septembre 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Chaque année à l'image d'EA Sports et ses licences sportives, 2K Games et Visual Concept font l'objet d'une vive attention concernant un jeu de sport très populaire : le basket-ball. Oui, si NBA Live de chez EA Sports dominait sans difficulté, l'arrivée de NBA 2K a complètement fait sombrer son adversaire au point que celui-ci ne fasse pas une apparition tous les ans... Il est donc seul et il ne cesse de surprendre chaque année malgré quelques choix discutables. Cette année, c'est donc NBA 2K17 qui débarque en cette fin du mois de septembre, dans l'espoir de tenir le meilleur épisode de la série. Toujours aussi fun, beau et complet ?

Difficile de ne pas être sous le charme du travail réalisé par les développeurs de Visual Concept. On pense chaque année qu'ils ne pourront pas faire au mieux et à chaque nouvel épisode, on distingue toujours des progrès, c'est vraiment bluffant. Cette année encore, le jeu s'offre une réalisation absolument monstrueuse avec un réalisme impressionnant grâce à une technique qui exploite les consoles de salon (test réalisé sur une version PlayStation 4). Les textures sont extrêmement convaincantes avec notamment la présence de la transpiration sur le visage des joueurs au fil des minutes du match. La modélisation est également bluffante avec un soin fascinant sur les plus grands joueurs de la NBA, certains visages laissent sans voix. Du côté des animations, les développeurs en ajoutent plusieurs centaines pour aboutir à un résultat encore plus réaliste et fluide.

Que dire également de la physique de la balle, du travail réalisé sur les terrains, les spectateurs, et toujours avec cette mise en scène fidèle à la réalité. On note également des progrès sur la qualité de l'éclairage et des couleurs du jeu. Attention cela ne signifie pas pour autant que cet opus s'offre une perfection visuelle, il s'en rapproche simplement de plus en plus tout en conservant une marge de progression. On pourra par exemple reprocher un manque de finition d'une manière générale. Même si le jeu offre un souci du détail qui va séduire sans problème les fans de ce sport, on fera de temps en temps face à des petits bugs que ce soit dans les collisions ou les comportements des joueurs face aux décors.

Aussi, les temps de chargement semblent encore un peu longs même si le studio tente de détourner l'attention des joueurs avec l'intégration de vidéos et informations intéressantes. De toute manière, la plupart de ces petits soucis seront certainement corrigés dans des prochains patchs lors des prochaines semaines. Du côté de l'interface, les développeurs cherchent toujours à parvenir à un résultat propre et efficace ce qui n'est pas encore le cas. Malgré quelques efforts avec des menus "à l'ancienne", cela reste encore un peu brouillon.

Ce n'est pas parce que le gameplay était déjà percutant et passionnant dans les précédents opus qu'il ne faut pas procéder à quelques modifications et innovations. Les développeurs démontrent cette volonté à faire progresser la jouabilité afin d'obtenir un résultat idéal autant pour les débutants que pour les fans de la licence. Avec ce nouvel épisode, on grimpe d'un échelon avec un gameplay encore plus intuitif et précis. Une prise en main idéale en sachant que la partie tuto est extrêmement complète. Les développeurs misent sur le timing avec une jauge de tir plus lisible. Il faudra donc avoir le bon timing en sachant que de nombreux paramètres conditionnent votre tir dont votre position, capacités ou encore votre fatigue. Autrement n'importe quel joueur prend dès le premier match du plaisir sur le terrain. On pourra par exemple faire trois types de passes : normales, aériennes et avec un rebond. Chaque touche de la manette dispose d'un type de passe.

On accélère avec une gâchette, on reste près du joueur qui tient le ballon avec une autre gâchette, on défend soit en jouant l'interception soit en effectuant un contre, jusqu'ici rien de compliquer avec à chaque fois une simple touche. La belle nouveauté, c'est le nouveau système de dribles où, après la lecture de la longue liste, on pourra mettre en oeuvre ceux-ci par l'intermédiaire du stick analogique droit de la manette. Clairement le gameplay adopté cette année permet autant à un débutant qu'à un joueur confirmé de prendre du plaisir. C'est suffisamment accessible tout en se montrant très riche pour séduire un large public.

Les possibilités tactiques et de gestion d'équipes sont très nombreuses si vous désirez revoir l'organisation d'une équipe. Le réalisme est également renforcé par la possibilité de perdre le ballon sur une accélération trop vive, ou alors par le système d'interception plus efficace et réaliste cette année. Non seulement les passes sont moins téléguidées, mais surtout le ballon ne colle pas à la main du joueur. On note également la présence d'une IA très performante, vous aurez systématiquement un adversaire sérieux en face de vous avec non seulement des qualités défensives mais également des inspirations offensives qui laissent parfois rêveur.

En matière de durée de vie, NBA 2K17 promet de très longues heures et d'une grande variété que ce soit seul ou à plusieurs. On trouve tout un tas de modes dont le mode Ma Carrière, Mon Equipe, Mon MG/Ma Ligue. On constate également la présence d'une rubrique 2KTV mais aussi Options et Fonctionnalités (autrement dit réglages et statistiques). Il sera également possible de faire des matchs d'exhibition, des matchs en ligne, de se lancer dans le mode Bitume (une sorte de NBA Street en 1Vs1 ou 2vs2... jusqu'à 5vs5) ou pourquoi ne pas commencer par le mode 2KU (didacticiels). D'ailleurs pour la petite information, c'est Mike Krzyzewski l'ex-coach de Team USA qui vous proposera de nombreux conseils pour améliorer votre jeu. Au niveau des équipes et des joueurs pas de déceptions, bien au contraire en plus des équipes de la NBA, on trouvera de nombreuses équipes Européennes ainsi que de nombreuses équipes historiques des années 90 à nos jours.

Les modes Mon MG et Ma Ligue s'offrent quelques nouveautés en plus d'une multitude d'améliorations visant à gérer votre équipe, les joueurs, l'ensemble du personnel d'une manière toujours plus poussée et réaliste. Par exemple la petite nouveauté sympathique, c'est la possibilité de choisir de commencer au début de la saison 2016-2017, ou alors de recommencer au début de l’intersaison avec l’effectif de la fin de la saison passée. Dans le mode Mon Equipe, on pourra trouver un système de packs à ouvrir avec au départ des joueurs assez faibles pour petit à petit constituer une grosse équipe. En plus d'être efficace aux enchères, vous pourrez partir à la conquête de nouveaux défis. Enfin le mode Ma Carrière tente de reconquérir les joueurs après des tentatives pas spécialement approuvées lors de l'opus précédent.

En effet, il était question d'un aspect scénarisé qui n'avait pas vraiment séduit les joueurs. Les développeurs écoutent et rebasculent vers un mode offrant une dimension plus proche d'un jeu de rôle. Désormais la scénarisation est très limité et préfère laisser nettement plus de libertés aux joueurs. Sans trop rentrer dans les détails pour que chacun puisse découvrir le contenu, il faut juste savoir que ce mode est bien meilleur où le but est d'être le plus proche possible dans la peau d'un joueur de basket professionnel avec un rythme de vie où les entraînements sont nombreux et intenses mais aussi où des liens d'amitié apparaissent dès votre entrée à l'université. Bref, ce mode vous plonge clairement dans une carrière passionnante et complète où il faudra faire les bons choix pour s'imposer comme la nouvelle référence de la discipline.

Enfin on termine avec la partie sonore du titre qui ne déçoit absolument pas bien au contraire. Généralement pour les jeux de sport, c'est la partie du jeu qui souffre d'un manque de renouvellement, d'inspirations et de fraîcheur, notamment au niveau des commentateurs. Visual Concept montre l'exemple avec un soin exemplaire accordé à la bande-son de cette nouvelle version. Que ce soit au niveau des bruitages du ballon, des joueurs et même de l'ambiance offerte par les spectateurs dans les tribunes, l'immersion est totale.

Et cela va très loin avec la présence de la sonorité du buzzer propre pour chacune des 29 destinations de la NBA. Autre détail absolument génial, la présence d'un commentateur différent selon la ville du match avec des intervenants différents. Les compositions musicales dans les menus sont également à la hauteur et dans un style qui colle parfaitement à l'univers de ce sport. Pour parvenir à cette playlist, les développeurs ont fait appel cette année aux artistes suivants : Noah Shebib, Grimes, Imagine Dragons et Michael B Jordan.

NBA 2K17 est monstrueux et démontre une nouvelle fois le talent des développeurs pour réaliser un jeu de basket-ball digne de ce nom que ce soit au niveau de la réalisation, du gameplay, du contenu ou de la bande-son. Ce n'est pas encore parfait, mais chaque année, la licence progresse, écoute les joueurs, et s'adresse à un public plus large pour que chacun puisse prendre du plaisir. Les petits défauts rencontrés pourront en plus faire l'objet d'une correction via de futurs patchs. Si vous aimez ce sport, vous pouvez foncer sans la moindre inquiétude que vous ayez ou non un épisode précédent.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 17/20
Gameplay : 18/20
Durée de vie : 18/20
Bande-son : 18/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 18/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article