Jeuxvideo-world

[Test] LEGO La Grande Aventure

13 Novembre 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Avec une sortie au cinéma du film LEGO La Grande Aventure (date de sortie : 19 février 2014), on pouvait logiquement attendre une adaptation vidéoludique de ce film, d'autant qu'il existe un studio spécialisé pour réaliser des jeux vidéo avec la licence LEGO : Traveller's Tales. Du coup, ce n'est pas une surprise de retrouver ce même studio de développement pour cette adaptation en jeu vidéo sur de multiples plateformes (PS3, Xbox 360, Xbox One, PS4, Wii U, PS Vita, 3DS). On va s'intéresser à la version PlayStation 4 du jeu LEGO La Grande Aventure, qui n'est pas le premier jeu LEGO sur les consoles next-gen (il s'agit de LEGO Marvel Super Heroes), ce qui peut laisser espérer des nouveautés et des améliorations notamment sur la partie graphique. Aussi fun et marrant que les précédentes productions du studio ?

Avant le coup, on pouvait logiquement émettre quelques craintes au sujet de cette adaptation. Malgré les qualités des développeurs, cet épisode diffère pas mal de ce que l'on pouvait voir en matière de jeux LEGO. En effet jusqu'à présent, excepté quelques épisodes sur consoles portable, chaque jeu s'appuyait sur une licence (Batman, Indiana Jones, Marvel...) avec une multitude de références. Or ici, le jeu part plutôt... d'un film LEGO. La crainte d'un simple produit commercial pour accompagner la sortie du film est rapidement levée lorsqu'on découvre le travail réalisé sur la partie visuelle du jeu. L'univers LEGO est nettement plus profond que tous les autres jeux des développeurs, pourquoi ? Parce qu'il s'agit ici d'un moteur graphique 100% LEGO. Il faut entendre par là que l'intégralité du jeu est en LEGO et pas seulement les personnages ou quelques parties du décor comme c'est le cas habituellement.

Sur ce point, c'est donc une agréable surprise et ça permet de supprimer les faiblesses techniques de l'environnement dans les autres jeux LEGO. En effet, chaque épisode n'est jamais synonyme d'une claque graphique, ce n'est toujours pas le cas ici même si cette version PS4 démontre quelques progrès par rapport à la génération précédente. L'univers est toujours aussi coloré, varié et les différents effets visuels se révèlent plus percutant (lumière par exemple). La finition se montre plutôt bonne même si l'on pourra faire face à quelques petits bugs et ralentissements de temps en temps, rien d'alarmant pour autant sur l'expérience globale du jeu. Le jeu conserve toujours le style délirant avec son lot de références comme c'est le cas dans chaque jeu LEGO. Petit point négatif concernant la qualité des cinématiques du jeu qui pour le coup sont bien loin de faire honneur au film.

Du côté du gameplay, on est face à un terrain connu avec tout de même quelques petites nouveautés pour l'occasion. Déjà premier élément qui frappe, l'absence d'un monde ouvert. En effet cela fait maintenant plusieurs jeux LEGO où l'on découvre un immense monde ouvert, pas pour cette fois visiblement. Attention cela ne signifie pas qu'il n'y aura pas un peu de liberté, pour cette adaptation il est question de plusieurs petites zones ouvertes mais logiquement limitées. Vous vous en doutez, la prise en main est excellente et immédiate, le jeu étant orienté pour les plus jeunes joueurs. D'ailleurs, il ne faudra pas espérer une pointe de challenge, le jeu est relativement simple du début à la fin, et même plus simple que les autres produits du studio. Si l'on note un level-design pas toujours inspiré, d'autres problèmes interviennent dans la jouabilité. On pourra reproche une caméra parfois capricieuse, un manque de précision sur les sauts particulièrement ou encore des combats un peu brouillons.

Heureusement malgré ces faiblesses, la formule fonctionne toujours et s'offre même quelques petites variantes sympathiques à l'occasion de cet opus qui devraient plaire aux plus jeunes. 
En effet si l'on retrouve une multitude de personnages disposant à chaque fois d'une capacité précise susceptible de vous permettre de poursuivre dans le niveau : les personnages féminins sautent plus haut, d'autres peuvent à l'aide d'un bâton et de pouvoirs débloquer des passages, certains disposent de la capacité à pirater des ordinateurs (un clin d'oeil à Pac-Man d'ailleurs) enfin un personnage comme Batman utilise son Batarang pour étourdir les ennemis et s'accroche aux plates-formes à l'aide son grappin. Oui en plus de personnages LEGO inédits, on pourra trouver des invités comme Batman, Superman, Gandalf, Green Lantern... En plus de ces capacités propres à chaque personnage, on découvre deux mécaniques inédites dans la notion de capacité.

Vous incarnez un personnage nommé Emmet qui ne peut rien construire sans instructions précises. Ainsi il faudra découvrir à chaque fois des notices (celles-ci se présentent de la même manière qu'une notice réelle dans une boîte LEGO) et accomplir des mini-jeux pour aboutir à la construction désirée. De l'autre côté, il existe dans le jeu des "Maîtres Constructeurs" qui possèdent une liberté totale dans la création à partir de trois éléments. On apprécie également la variété des missions avec par exemple des phases sous-marines et des phases de rail-shooter. Le rythme proposé devrait séduire les plus jeunes, même si la qualité des missions est discutable d'un environnement à un autre.

Au niveau de la durée de vie, on est un peu déçu du contenu proposé par cet épisode dont l'expérience de jeu s'annonce moins longue que les autres productions. Le jeu nous propose donc 15 niveaux histoire à travers 4 mondes différents : Briqueburg, Far West, Pays des Petits Nuages et la Tour Octan. Il faudra donc 8 heures maximum pour venir à bout de l'aventure une première fois, c'est plus court que les précédents jeux. Ce chiffre peut par contre est doublé si vous souhaitez obtenir le fameux 100% ce qui nous amène à une expérience de jeu de 15-16 heures. Même s'il n'y a pas un monde ouvert, on pourra toujours trouver quelques petites quêtes annexes dans les petites zones de chaque monde, c'est léger mais mieux que rien.

En ce qui concerne le casting, il est suffisant mais inférieur aux précédentes productions qui dépassaient facilement 100 personnages différents (variantes comprises). Ici il faudra se contenter de 96 personnages (avec les variantes), un chiffre qui reste néanmoins très suffisant pour ne pas se lasser d'autant que plusieurs invités de prestige sont de la partie. Comme pour les autres jeux LEGO, un mode jeu libre apparaît lorsque vous terminez le mode histoire. Cela permet de refaire les niveaux avec l'ensemble du casting dans le but de finir à 100% chaque niveau. On retrouve également la possibilité de jouer avec un ami et ceci en local !

On termine avec la bande-son du jeu ainsi que la petite partie scénaristique. Pour l'ambiance sonore, c'est loin d'être passionnant, au contraire c'est même un peu pénible. On ne retrouve pas spécialement la qualité audio de certains jeux LEGO malgré un effort appréciable : la présence de doublages Français. Quelques passages s'en sortent mieux que d'autres mais d'une manière générale, l'impact de la bande-son est plus négatif que positif sur votre expérience de jeu. Maintenant, elle ne devrait pas poser de problème à un jeune public moins exigeant sur cette partie et qui sera simplement heureux d'entendre des voix Française. Pour l'histoire, on reste face à une adaptation fidèle où le joueur incarne Emmet, un jeune ouvrier qui possède me potentiel de sauver son monde. Contre qui ? Une menace terrible qui se nomme Lord Business et dont le but est de coller les figurines LEGO avec son arme spéciale nommée Kragle. Un scénario relativement simple et accessible pour les jeunes joueurs, le public visé.

LEGO La Grande Aventure dispose de solides arguments pour séduire les plus jeunes joueurs. Néanmoins, il ne détient pas la même étincelle que les autres jeux LEGO partant d'une grosse licence. On pourra quand même trouver un univers coloré et amusant, un gameplay qui offre quelques nouveautés sympathiques, mais avec aussi pas mal de défauts. Le contenu reste correct mais sans être à la hauteur des autres jeux LEGO, il est plus court et plus léger dans son casting. Si les plus jeunes joueurs vont se satisfaire de ce résultat, les autres joueurs qui appréciaient jusqu'ici les jeux LEGO peuvent ne pas être totalement sous le charme de cet épisode.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 15/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 14/20
Bande-son : 12/10
Scénario : 15/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale :  14/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article