Jeuxvideo-world

[Test] Horizon Zero Dawn

9 Mars 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après l'excellent Killzone: Shadow Fall disponible dès le lancement de la PlayStation 4 en exclusivité, le studio hollandais Guerrilla Games est de retour en 2017 sur PlayStation 4, toujours sous la forme d'une exclusivité. Sauf qu'il ne s'agit pas d'un nouvel épisode de la licence Killzone mais bien d'une toute nouvelle licence. Celle-ci se nomme Horizon Zero Dawn et s'annonce particulièrement prometteuse, depuis son annonce et jusqu'à sa sortie au fil des nouveaux communiqués, images et vidéos. Les aventures d'Aloy sont donc désormais accessibles depuis peu en ce mois de mars 2017 avec la ferme intention de s'imposer comme un énorme hit et une nouvelle licence forte dans le catalogue de la PlayStation 4. L'un des meilleurs jeux de l'année ?

Il faut déjà commencer par parler du genre. Il s'agit donc ici d'un mélange d'action, d'aventure avec sa dose de RPG. Une expérience de jeu avec une vue à la troisième personne et surtout dans un monde ouvert. Du coup, on aura tendance à comparer cette nouvelle licence comme un concurrent à des licences comme Tomb Raider, Assassin's Creed ou encore Far Cry. Une opposition solide qui implique donc à cette nouvelle licence de sortir le grand jeu pour se faire une place... Le résultat est juste monstrueux. Autant le dire tout de suite le travail des créateurs de la licence Killzone est juste incroyable du début à la fin. Sur le plan visuel, c'est simplement le plus beau open-world à ce jour. Une claque graphique qui s'approche fortement du dernier opus de la licence Uncharted, flatteur lorsqu'on sait que les aventures de Nathan Drake ne se passent pas dans un monde ouvert...

Non seulement la direction artistique est fabuleuse mais la technique s'en sort également à merveille à quelques petits détails près. On découvre un univers très spécial qui mélange un monde moderne et préhistorique. On pourrait parler d'un monde post-apocalyptique où la petite quantité d'humains vit d'une manière préhistorique tandis que des robots futuristes se baladent dans le décor. Les paysages sont variés, fabuleux et il ne sera pas rare de s'arrêter pour contempler le travail des développeurs, un comportement que l'on adopte très rarement et synonyme d'une incroyable beauté. Les environnements sont riches, variés et parfaitement conçus pour garantir une immersion totale. Un univers coloré, vivant, cohérent, bref d'une richesse stupéfiante.

On est sans voix face aux effets de lumière, aux différents effets de particules de l'environnement ou encore de cette météo dynamique saisissante. C'est encore plus renversant lorsqu'on découvre l'immensité de la carte du jeu, on peut parler d'exploit de la part des développeurs pour offrir ici la nouvelle référence du genre sur le plan visuel. Un énorme travail d'optimisation puisque le jeu tourne à 30fps d'une manière constante. Une fluidité du début à la fin qui contribue à ce grand confort de jeu. Forcément face à un jeu aussi proche de la perfection, il fallait chercher des petits problèmes, un petit manque de finition. On pourra donc tomber sur de très rares textures perfectibles, un brin de clipping et des animations pas toujours au top mais il faut vraiment creuser, insister pour parvenir à détecter ces quelques légers problèmes de finitions.

Derrière ce visuel absolument magique se cache un excellent gameplay. Une prise en main relativement simple et immédiate qui permet d'une belle manière, que l'on vous laisse découvrir, d'apprendre les différentes mécaniques de jeu et le potentiel de ce gameplay maîtrisé. On incarne donc une jeune femme qui se nomme Aloy et qui s'avère particulièrement sportive en plus d'être douée dans le combat que ce soit à distance ou au corps-à-corps. Si vous avez constamment le choix dans l'aventure, jusqu'à la réponse d'un dialogue, le jeu conseille vivement l'infiltration avant de finir d'une manière plus violente et expressive. On dispose de tous les éléments pour parvenir à gérer parfaitement son combat face à un ou plusieurs ennemis en sachant qu'il n'y a pas que les robots, les animaux et les humains sont également de la partie.

Dans un premier temps, on s'approche de la zone à risque et l'on identifie le potentiel de la zone en plus des ennemis. Par l'intermédiaire d'un scanner, on pourra ainsi rapidement comprendre la faille de l'ennemi. Lorsqu'on parle de faille, il est question de la localisation précise sur l'ennemi mais surtout de sa faiblesse élémentaire :  électricité, feu et glace. Vous devrez ainsi viser au bon endroit mais aussi utiliser la bonne munition. Vous disposez également de nombreux pièges et d'une compétence piratage pour rester en vie. Mieux vaut donc apprécier et profiter de son système de craft pour espérer ne pas trop souffrir car le challenge est au rendez-vous. En pleine exploration ou lors de la fin d'un combat, il est important de récolter la végétation (herbe et racine), la dépouille des animaux sauvages, et d'une manière générale toutes les ressources possibles.

Cela peut simplement avoir pour but de faire grandir son porte-monnaie mais c'est surtout indispensable pour la création de munitions et d'armes. Après chaque affrontement, vous progressez sous la forme d'un système d'expérience avec le déblocage de points de compétence pour profiter des avantages des trois arbres de compétences du jeu. Que ce soit au niveau de sa partie action, aventure, RPG, le jeu s'en sort à merveille et offre une expérience complète et équilibrée sans problème majeur. On pourra éventuellement pointer du doigt l'IA du jeu et notamment du côté des humains mais ce n'est pas systématiquement un problème, un léger détail perfectible qui n'enlève en rien les qualités de l'aventure.

En matière de contenu, on espère là aussi que le jeu soit capable d'offrir une aventure longue, riche et surtout varié, c'est sur ce dernier point que les concurrents souffrent très souvent. Encore une fois, c'est une totale réussite prouvant qu'on tient bien ici un énorme hit comme on aimerait en voir bien plus souvent. On se trouve donc dans un terrain de jeu immense qui contient une trame principale solide où la fin s'annonce après environ 30 heures de jeu si l'on ne se contente pas des missions principales sans pour autant chercher le 100%. Par contre si vous cherchez justement à faire le jeu à fond sans rien laisser, il vous faudra facilement le double soit environ 60 heures de jeu. Là où le jeu est extrêmement intéressant, c'est qu'en plus de sa quête principale, il offre de nombreuses activités secondaires passionnantes et scénarisées. De nos jours, il est bien rare de faire face à autant de quêtes annexes aussi intéressantes visant à enrichir l'univers du jeu et notre personnage avec son lot de surprise.

On prend réellement plaisir à effectuer ces quêtes d'autant plus que la variété des objectifs est au rendez-vous et qu'on échappe aux quêtes de mauvais goût impliquant de "distribuer le courrier" ou de faire des aller-retours. On pourra trouver des activités comme la chasse, les zones corrompues, avec un plaisir intact. Très addictif avec toujours cette volonté de faire progresser son personnage autant pour sa jauge de PV que pour ses compétences dans les trois arbres du jeu visant à améliorer la partie action, infiltration, l'endurance... Le jeu contient aussi de nombreux collectibles : projecteurs, fleur de métal, statuettes d'arnuk, réceptacles antiques, mannequins d'entrainement... Le plaisir de jeu est immense du début à la fin et peu importe l'activité choisie, on apprécie notre héroïne et l'on apprécie son talent initial et sa montée en puissance pour pouvoir se balader dans cette belle carte sans trop craindre les ennemis.

Enfin on finit quand même avec quelques mots sur la bande-son et le scénario même si on va parler sous la forme d'un constat général sans rien dévoiler. Vous saurez simplement que l'on incarne Aloy une jeune femme plongée dans un monde où les humains subissent la terreur des robots, un monde post-apocalyptique aux multiples visages, parfois futuristes, parfois mystiques, la richesse est au rendez-vous. Une histoire très agréable à suivre à travers les quêtes principales mais aussi les différentes quêtes secondaires du jeu. L'écriture est vraiment soignée pour offrir cette passion de l'héroïne au joueur ainsi que son univers, on est réellement captivé par cette expérience. Pour l'ambiance sonore, les développeurs visent justes à tous les niveaux. Des thèmes musicaux nombreux, variés et agréables s'accompagnent de bruitages convaincants et de doublages Français très convaincants. Un travail sonore complet qui fait vraiment plaisir à entendre, on note simplement une synchronisation labiale pas toujours parfaite mais cela relève du détail et le problème n'est pas systématique une nouvelle fois.

Horizon Zero Dawn est clairement la licence AAA que l'on espérait sur la PlayStation 4. Une aventure complète, fabuleuse avec un niveau de finition digne d'une production du studio Naughty Dog. On savait que Guerrilla Games avait du talent en matière de FPS et la licence Killzone, maintenant il prouve qu'il possède un énorme talent pour offrir un jeu à la troisième personne dans un mode ouvert sublime et immense dont le contenu est tout aussi énorme et surtout intelligent. Une ambiance sonore remarquable et maîtrisé avec un scénario très agréable à suivre et suffisamment complexe pour rester attentif au moindre dialogue avec parfois des choix à faire. Oui, on tient ici une perle vidéoludique qui se présente comme un sérieux concurrent au titre du jeu de l'année et permet d'enrichir le catalogue PlayStation 4 d'une nouvelle exclusivité absolument indispensable. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 19/20
Gameplay : 18/20
Durée de vie : 18/20
Bande-son : 18/20
Scénario : 18/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 18/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article