Jeuxvideo-world

[Test] PaRappa the Rapper Remastered

19 Avril 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

En complément de l'annonce régulière de nouvelles licences et exclusives à la PlayStation 4, Sony n'oublie pas de jouer sur l'effet nostalgique en proposant aussi des versions remasterisées d'anciennes licences. On avait donc appris récemment que PaRappa the Rapper, LocoRoco ou encore Patapon ferait l'objet d'un épisode "Remastered" au cours de l'année 2017 afin de jouer une séance de rattrapage idéale pour ceux qui n'ont pas eu la chance de mettre la main sur ses licences à succès. Cela commence dès le mois d'avril avec l'arrivée de PaRappa the Rapper Remastered pour ouvrir la danse. Sa version initiale remonte à 1996 sur PlayStation 1 puis refait surface en 2007 sur PlayStation Portable avant d'arriver en 2017 sur PlayStation 4 dans une version "Remastered". Un excellent jeu de rythme et un retour soigné ?

Forcément avec autant d'écart avec la version initiale, on s'attendait à une évolution visuelle très conséquente... Finalement ce n'est pas tellement séduisant. Le jeu nous offre donc un affichage en 1080p qui met en valeur les qualités du titre, c'est une certitude. Cela permet d'apprécier l'univers du jeu et sa direction artistique particulière mais très sympathique. On fait face à des progrès sur la modélisation et les textures des personnages et de l'environnement. Aussi, le jeu se montre très coloré, encore une fois le style est spécial mais dispose d'un charme qui va plaire à de nombreux joueurs avec ce côté "vieux cartoon". Mais derrière ces quelques améliorations et optimisations, il est bien difficile de ne pas cacher sa déception, sa frustration face à ce portage PS4 très timide.

En effet, on découvre les menus de la version initiale sans la moindre modification alors que celui-ci est largement perfectible. C'est le même constat pour les cinématiques qui sont affreuses, ça bave avec une coulée de pixels. Que ce soit les menus ou les cinématiques, ça se déroule dans un petit rectangle au centre de l'écran avec de simples logos colorés pour combler le reste de l'écran, ce n'est vraiment pas top de la part des développeurs. S'il ne s'agit effectivement pas de musiques Françaises, le jeu offre une traduction à l'écran (en bas dans une bulle) afin de pouvoir lire les paroles, mais ce que vous devez regarder en priorité, c'est la barre de rythme qui elle, se trouve en haut de l'écran. Pour information, une option permet de repasser à une image en 4:3 si nécessaire.

Au niveau du gameplay, difficile d'être sous le charme pour de nombreuses raisons. Concrètement ce portage est brute avec le strict minimum de retouche, y compris les problèmes de l'époque. On se retrouve ainsi face à une jouabilité qui souffre d'un gros problème de calibrage, d'un énorme pic de difficulté sans la moindre raison alors que pourtant, à l'écran, cela semble être une bonne prestation... On s'explique en présentant déjà le concept du jeu pour ceux qui ne connaissent pas la licence. PaRappa the Rapper est un jeu de rythme où vous exercez du rap dans divers décors. Un jeu de rythme découpé en scène et où chaque scène est composée de plusieurs leçons avec un maître d'une spécialité. On peut donc voir une barre en haut au centre de l'écran. Votre maître exerce un premier passage afin d'indiquer la bonne touche ainsi que le bon moment sur un passage.

Ensuite c'est directement à votre tour, il faudra non seulement appuyer sur la bonne touche mais aussi être dans le bon rythme. Sauf que vous allez me dire que si vous appuyez sur la bonne touche au bon moment comme indiqué dans la barre, il n'y a pas de raison d'être dans un mauvais rythme ? Malheureusement vous venez de comprendre le problème du jeu. Son calibrage est hasardeux, ainsi même en appuyant sur la bonne touche au bon moment, vous n'aurez pas de score ou très peu pour finalement échouer. Au fil de la musique, vous avez une évaluation sur la qualité de la restitution. Elle est mise en scène sur quatre niveaux : cool, bien, mauvais, nul. Pour espérer valider un niveau et donc une scène, vous devrez au moins finir votre rap sur la note "bien" sinon ce sera un échec.

Aussi en cours de rap, si vous échouez sur un passage, il est possible que la note inférieure clignote vous laissant ainsi une chance de ne pas desendre si vous parnez à réussir le passage suivant. Ce système marche autant pour la  descente que pour la montée d'une évaluation. Du coup pour tenter de résoudre le problème, ce n'est plus une cadence visuelle qu'il faut respecter mais une cadence sonore en connaissant parfaitement les touches sur chaque passage, le jeu prend d'un coup un tout autre virage. Celui-ci a lieu à la moitié du mode histoire, à la quatrième scène pour être précis. Autant on accepte un haut niveau de tolérance, autant là clairement le problème est ailleurs, un jeu de rythme de 1996 qui possède de grosses difficultés à s'intégrer au 21ième siècles...

Un portage délicat qui ne parvient même pas à être rassurant au niveau de son contenu. L'interface est identique à la version originale.... le contenu également. On retrouve donc un mode histoire, un mode entraînement et un mode jeu libre. Deux niveaux de difficulté sont proposés : facile et normal. Cependant la difficulté facile ne donne accès qu'aux premières scènes. Le jeu totalise 6 scènes à travers son mode histoire (Chop Chop Master Onion, Instructor Mooselini, Prince Fleaswallow, Cheap Cheap the Cooking Chicken, Full Tank, MC King Kong Mushi).

Si vous maîtrisez ce gameplay complètement dingue et que vous avez eu l'occasion de pratiquer sur l'épisode original, il est possible de finir le jeu en moins d'une heure mais cela ne concerne qu'un petit groupe de joueurs, la grande majorité va rencontrer de nombreuses difficultés et sûrement même que de nombreux joueurs ne parviendront pas à finir au moins en "Good" la quatrième scènes... On note la présence de quelques chansons bonus supplémentaires (dans un décor similaire aux scènes principales) mais cela reste extrêmement léger et ne couvre pas cette flagrante absence de contenu inédit. Une durée de vie pas franchement séduisante et qui frustre énormément lorsqu'on en vient à donner le prix de ce portage un peu léger : 14,99€ !

On termine en parlant évidemment de la bande-son et du scénario, deux points qui n'ont logiquement pas évolué, même si on pouvait espérer de l'inédit... C'est quand même une expérience où la musique est le coeur du jeu. pas de changement particulier sur ce point, la bande-son reste sympathique avec logiquement une pointe de nostalgie pour ceux qui connaissent l'épisode original sur PS1. On fait donc face à des morceaux très orientés rap avec une dose de hip hop. Une qualité globale qui fait plaisir à entendre avec surtout un mixage sonore beaucoup plus propre et d'excellents doublages (en VO évidemment).

On a juste un problème de quantité, les pistes étant trop peu nombreuses... Un mot au sujet du petit travail d'écriture, on ne va pas vraiment évaluer l'histoire car elle se présente comme un prétexte à enchaîner les environnements et les musiques. Le but de notre héros, c'est de conquérir le coeur de Sunny Funny. Ainsi, PaRappa se lance dans l'aventure en tentant de faire la plus belle impression possible. Il va donc suivre divers entraînements (à chaque fois synonyme d'une musique) :  avoir le permis, faire un gâteau...

PaRappa the Rapper Remastered dispose d'un concept intéressant mais son retour dans cet état n'est pas franchement séduisant. On note quelques évolutions sur le plan visuel ou sonore mais c'est tellement léger et insuffisant que cela ne passe pas vraiment pour le joueur qui dépense 15€ pour acquérir cette version. Un contenu tellement maigre et inchangé par rapport à la version originale. Si vous maîtrisez le jeu, ce sera une expérience de 30 minutes, pas mieux et avec une rejouabilité quasiment inexistante, on est loin des jeux de rythme actuels. Le problème de calibrage et de la difficulté est toujours de la partie, les cinématiques sont vilaines, l'interface n'a pas évolué, bref à moins d'être un énorme fan, il semble bien difficile de conseiller PaRappa the Rapper Remastered.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 13/20
Gameplay : 8/20
Durée de vie : 7/20
Bande-son : 14/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 9/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article