Jeuxvideo-world

[Test] Cooking Mama : Sweet Shop

30 Mai 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests 3DS

Loin d'être au placard, la Nintendo 3DS conserve toujours la forme avec des sorties régulières pour agrandir son immense catalogue. C'est donc toujours un plaisir lorsqu'on apprend la sortie d'un nouvel épisode d'une licence qu'on ne présente plus : Cooking Mama. La populaire Mama revient donc sur le devant de la scène pour partager toute sa culture et sa maîtrise culinaire dans un nouvel opus qui s'intitule : Cooking Mama : Sweet Shop. Vendu 29,99€, on espère que ce nouvel épisode présente de nombreuses et belles nouveautés, d'autant qu'il est possible que ce soit le dernier... Un épisode gourmand ?

A chaque nouvel épisode, on espère toujours une forme de petite révolution avec la licence Cooking Mama, autant dans son gameplay que dans sa réalisation. Cette dernière n'a hélas pas vraiment bouger, s'offrant parfois quelques petits ajustements. Avec Cooking Mama : Sweet Shop, on retrouve donc un travail visuel très fidèle à la série, dans la continuité des derniers opus disponibles sur Nintendo 3DS. On pourra donc toujours observer une ambiance très colorée, avec un style cartoon logiquement mignon qui vise d'abord un public jeune même si les adultes sont concernés par la licence. Le personnage Mama est toujours au centre de toutes les attentions et c'est elle notre professeur en matière de cuisine, elle ne manque rien de nos exploits. Au niveau de l'interface, c'est identique à ce que l'on pouvait découvrir dans les précédents épisodes. L'écran du haut n'est quasiment pas exploité par le jeu, ce qui est un peu dommage puisque c'est tout de même l'écran 3D.

Lors de chaque mini-jeu, on pourra donc observer Mama en pleine observation et une horloge en forme de gâteau en guise de chronomètre. Une 3D quasiment inexistante à l'exception de quelques menus occasionnels et de Mama qui lors de rares petits mouvements donnent une impression de 3D, ce n'est pas renversant. L'écran du bas contient la plus grosse partie du jeu, la partie cuisine. C'est donc ici que l'on va exécuter les différents mini-jeux à travers les nombreuses recettes du jeu. C'est également sur cet écran que l'on pourra naviguer dans les menus entre la cuisine, la boutique... Techniquement, il ne faut pas s'attendre à de miracle, cet épisode s'inscrit dans la continuité et ne propose aucune évolution majeure. Sans être vilain, difficile d'être séduit par les textures et la modélisation de l'ensemble du jeu, autant par les personnages, les gâteaux ou les décors. Heureusement ce côté cartoon permet de masquer ces faiblesses techniques à l'image de cette grande palette de couleurs. La finition reste très bonne, aucun bug constaté, une expérience de jeu parfaitement fluide et une traduction Française intégrale.

Au niveau du gameplay, les habitués de la série vont s'offrir une prise en main simple et rapide, de nombreux aspects sont repris des précédents. Ce nouvel épisode prend un petit virage d'un point de vue cuisine puisqu'il se spécialise dans un domaine : la pâtisserie (gâteaux, glaces). En effet vous allez donc découvrir de nombreuses recettes permettant d'aboutir à un résultat toujours sucré. La mise en scène n'a pas évolué, on décide de se lancer dans une recette et Mama va nous proposer une préparation en plusieurs étapes, où chaque étape est synonyme d'un mini-jeu. Ceux-ci ne sont vraiment pas longs (1-2 minutes) et jamais difficile même si dans la précipitation ou le manque de rigueur, il est possible de commettre quelques petites erreurs. Chaque étape fera l'objet d'une notation de la part de Mama, si vous réalisez un mini-jeu sans erreur, ce sera une médaille d'or, si vous commettez une petite erreur ce sera une médaille d'argent et si vous êtes passé proche de la catastrophe ce sera seulement une médaille de bronze.

Chaque recette se compose de 6-7 étapes et donc d'autant de mini-jeux avec comme conclusion, une partie décoration (parfois sans chrono et médaille) et surtout un résultat global qui fait l'objet d'un score sur 100 et d'une médaille globale délivrée par Mama. Lors de chaque mini-jeu, il ne faut pas s'attendre à des environnements dynamiques, des détails dans le décor, on se concentre uniquement sur des ustensiles colorés, une table et nos ingrédients. La prise en main est vraiment excellente puisque juste avant chaque étape et donc chaque mini-jeu, on pourra lire une petite explication sur la tâche a réalisé. Lorsqu'on lance le mini-jeu, plusieurs indices visuels apportent de l'aide supplémentaire pour montrer les mouvements et trajectoires à suivre (flèche colorée et dynamique).

Si le jeu n'exploite vraiment pas la 3D, les autres fonctionnalités de la console sont exploitées, de l'écran tactile au micro en passant par le gyroscope. Avec votre stylet vous devrez donc procéder à diverses actions selon l'étape : mélanger, couper, rouler, tourner, éplucher, étaler... La partie cuisson sera différente selon s'il s'agit d'un four ou d'une plaque de cuisson. Si c'est sur une plaque, le mini-jeu demandera une alternance de la température. Pour le four, ce sera bien plus simple puisque vous devrez mémoriser la température et le temps et remettre ses données. Pour le micro, le but sera par exemple de retirer de la farine ou refroidir un objet. Enfin pour le gyroscope, ce sera utilisé pour verser des liquides dans des récipients.

La formule reste donc la même avec un contenu plutôt conséquent sur le papier mais qui va dépendre de votre intérêt pour le concept et votre envie d'y retourner. Lorsqu'on arrive au menu principal, on découvre trois choix : Ma confiserie, Jouons à plusieurs et Options. En gros, il s'agit de faire un choix entre l'expérience solo, multijoueurs et les options. Justement en matière d'options, on pourra paramétrer le micro, la fonction spotpass, effacer les données de jeu ou voir les crédits. Dans le mode Jouons à plusieurs, il sera donc possible de faire de la cuisine avec un ou plusieurs amis (jusqu'à 4) en mode téléchargement à partir d'une seule cartouche. Sur ce point, on peut féliciter les développeurs d'une telle possibilité, assez rare dans le catalogue de la Nintendo 3DS.

Par contre cet aspect multijoueur offre moins de contenus, il faudra se contenter de 15 mini-jeux, où le but sera de terminer le plus rapidement possible et ainsi obtenir la médaille d'or. Même si c'est sympathique, le coeur du jeu réside dans son expérience solo intitulée Ma confiserie. Dans ce mode, on trouve plusieurs catégories : Studio photo, Ma boutique, Shopping, Galerie de Mama, Friandises et enfin Défi mondial. La catégorie Studio photo correspond à la prise de vues de vos plats, on pourra trouver 7 onglets dont chacun dispose 9 emplacements. La catégorie Ma boutique permet de mettre en vente ses créations et de mettre sa casquette de caissière afin de récolter de l'argent bien méritée. Malheureusement l'aspect gestion est ultra-minimaliste puisque vous vous contentez de placer un plat dans votre boutique (système de quadrillage) puis d'attendre qu'une personne se présente vers l'une de vos créations avec une bulle spécifique indiquant qu'il faut appuyer sur la personne pour valider le paiement et récolter 1000 billets. 

Dans la catégorie shopping, vous pourrez justement faire usage des billets récoltés dans votre boutique en achetant divers éléments de personnalisation. Cela concerne les habits de Mama (foulard et tablier), le design de la boutique (mur, étagère), le design de votre cuisine (mur, sol, objet) ou encore des objets de mise en scène pour les photos (table, cadre, sticker). Si certains sont disponibles dès le départ, comme les couleurs des habits pour Mama à 2000 billets, d'autres nécessitent d'accomplir des épreuves pour débloquer la possibilité d'acheter certains produits. Ensuite la catégorie Galerie de Mama permet de modifier les différents équipements acquis dans la boutique, simple et efficace.

La catégorie Friandises est clairement la catégorie incontournable du mode solo puisque c'est ici que vous allez pouvoir réaliser les différentes recettes proposées et donc découvrir les différents mini-jeux de ce nouvel épisode. Il sera question de 60 recettes différentes pour plus de 160 mini-jeux. Enfin la catégorie Défi mondial vous offre des challenges intéressants qu'il faudra réussir pour débloquer l'accès à de nouveaux produits dans la catégorie Shopping. Afin d'obtenir ces défis, il faudra faire preuve de patience et être vigilant lorsque vous serez dans votre boutique. En effet en observant vos clients, si certains choisissent l'une de vos pâtisseries, un personnage féminin viendra de temps en temps vous offrir un petit défi.

On termine tout de même par parler de la bande-son qui mérite quelques précisions même si ce n'est évidemment pas l'aspect principal du jeu. On pourra dans un premier temps découvrir quelques musiques d'ambiance pas trop mauvaises même si celles-ci se montrent rapidement répétitives. On peut dire qu'elles accompagnent plutôt bien le joueur tout au long de sa création du choix de départ jusqu'à sa mise en place dans la boutique. On bascule même dans une phase un poil plus stressante avec des bruitages très spécifiques. En effet lors de chaque mini-jeu, il est question d'un chronomètre illustré par une horloge en forme de gâteau.

On entend de manière très significative la fameuse trotteuse de cette horloge qui contribue à cette petite pression lors de chaque étape de la recette. Dans un second temps, on pourra découvrir une voix off complètement en Français pour notre plus grand plaisir, et c'est franchement appréciable pour les jeunes joueurs. Il s'agit évidemment de la voix de Mama qui interviendra régulièrement si vous faites par exemple un très bon score et donc une médaille d'or : "Mieux que mama !". Ce sera plutôt sympathique au départ mais rapidement répétitif lorsqu'on va enchaîner les étapes et même les recettes. Heureusement il suffit d'appuyer et valider l'étape très rapidement pour passer cette petite intervention sonore. Mama aura également d'autres occasions d'intervenir en Français.

Cooking Mama : Sweet Shop est donc un nouvel épisode qui s'oriente vers le sucre avec des gâteaux et des glaces toujours plus colorées et variées. La série s'offre un épisode qui s'inscrit dans la continuité autant sur le plan visuel que sur le gameplay. Les habitués de la licence ne seront sûrement pas déçus de l'expérience de jeu même si l'aspect gestion manque cruellement de profondeur pour offrir un épisode plus complet. On apprécie la partie multijoueur même si ça se résume à trop peu de mini-jeux contrairement au contenu de l'expérience solo où 60 recettes et plus de 160 mini-jeux seront au rendez-vous. Si vous aimez la licence Cooking Mama, vous allez certainement apprécier malgré l'absence de vraies nouveautés par contre si vous n'avez jamais accroché, ce ne sera toujours pas avec cette nouvelle, et peut-être dernière, tentative sur Nintendo 3DS.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 14/20
Durée de vie : 14/20
Bande-son : 13/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article