Jeuxvideo-world

[Test] Manette bluetooth pour iPhone et iPad - Mad Catz CTRLi

25 Mai 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #High-Tech (Autres), #Tests App iOS-Android

Si l'on apprécie son smartphone pour les appels, les messages mais aussi internet, ce produit se transforme de plus en plus comme une console de jeux aux yeux d'un grand nombre de consommateurs. Avec des configurations techniques toujours plus intéressantes, des écrans qui progressent et des concepts parfaitement adaptés à un smartphone, les jeux prennent de plus en plus d'ampleur dans les boutiques virtuelles avec de nombreux succès (Pokémon Go par exemple). Cependant, il est impossible de nier que si des jeux peuvent être très agréable sur le plan visuel, au niveau du gameplay c'est rarement parfait la faute à la dimension tactile du produit. En effet un smartphone, sans touche physique, possède logiquement des lacunes sur une expérience de jeu.

Certains jeux tentent de mettre une forme de manette virtuelle avec un stick et des boutons, ce n'est ni confortable, ni précis. Mad Catz pense détenir une solution intéressante (ce n'est évidemment pas le seul constructeur) pour combler les personnes qui souhaitent une meilleure expérience de jeu avec leur smartphone. Il est donc question d'utiliser une manette bluetooth pour smartphone, et pour le modèle que l'on va découvrir cela concerne les produits sous iOS : iPhone, iPad ou même iPod Touch. On va donc découvrir si la manette bluetooth pour iPhone et iPad Mad Catz CTRLi est à la hauteur des attentes car les demandes sont nombreuses de la part des utilisateurs...

Sans plus attendre, on se lance dans la découverte du package, sans grosse surprise ce qui est dommage pour un tel produit. On pourra quand même constater que l'essentiel est bien là : la manette bluetooth, deux piles AAA, une pince, un guide d'utilisation ou encore des autocollants Mad Catz. Ces derniers sont sympathiques même si l'on aurait apprécié plutôt un petit accessoire visant à protéger et faciliter le transport de la manette. Par rapport au guide d'utilisation, celui-ci se présente comme un modèle du genre en incarnant toutes les qualités espérées d'un tel document. Tout d'abord il est en couleur avec des illustrations claires et précises. Celui-ci se présente sous la forme d'un dépliant avec plusieurs langues dont le Français, chaque étape dispose d'une traduction en 9 langues.

On trouve en plus deux QR Code, l'un donne accès au manuel d'utilisation complet et l'autre donne des informations sur le produit et la liste des jeux compatibles (depuis sa sortie le lien ne fonctionne plus, il faut ensuite s'orienter ailleurs au coeur du site Mad Catz. On aborde sans plus attendre la manette avec d'abord un premier point esthétique de celle-ci. Pas de doute on fait face à une forte inspiration (certains iront même jusqu'à dire une copie) de la manette de Microsoft, celle de la Xbox 360. Esthétique, si le design est identique, Mad Catz apporte logiquement une couleur plus personnelle avec un noir brillant sur la globalité de la manette en plus de la traditionnelle griffe rouge de la marque sur la main droite. Le nom de la marque apparaît au centre, sur la partie basse de la manette. 

Au niveau des touches, on retrouve 4 gâchettes : L1, L2, R1, R2. Deux sticks analogiques dont le placement est identique à une manette Xbox 360 (et donc pas sur la même ligne contrairement aux manettes de Sony). Les touches directionnelles sont de la partie ainsi que 4 boutons : X, Y, B et A. Chaque bouton dispose de sa couleur (jaune, bleu, vert, rouge). On note la présence d'un curseur d'alimentation, d'un bouton "Pause" ainsi que d'un bouton Bluetooth en plus de la présence de 4 Leds. Enfin on note la présence d'une fixation par vis au dos sur la partie arrière de la manette entre les deux couples de gâchettes. Avec un poids de 300 grammes environ et des dimensions très proches de celle d'une manette Xbox 360, on prend rapidement ses marques avec cette manette. Par contre, si vous possédez une manette Xbox 360, vous allez rapidement découvrir que la qualité de fabrication n'est pas au même niveau, la manette de Mad Catz souffrant encore de choix très moyen au niveau des matériaux.

Si les boutons s'en sortent plutôt bien à l'image des gâchettes, les touches directionnelles sont franchement décevantes et les sticks analogiques ne sont pas du même confort. Ce n'est pas totalement mauvais mais la qualité est bel et bien inférieure à une manette Xbox 360, mais cela semble suffisant pour un usage de jeux sur smartphone. Le plastique noir brillant de la manette ne sera sûrement pas du goût de tous les joueurs. On arrive maintenant à la partie compatibilité avec un large choix de produits fonctionnant sous iOS (minimum requis iOS 8) : iPhone 5S, iPhone 5C, iPhone 5, iPad Air, iPad Mini (Rétina), iPad (4ème génération), iPad Mini et iPod Touch (5ème génération). 

En ce qui concerne les jeux, le catalogue ne cesse de grandir et l'on parle ici de plusieurs centaines de jeux compatibles. Attention par contre, la manette fonctionne exclusivement au sein même du jeu. Dès lors que vous quittez le jeu, celle-ci n'est plus reconnue par le smartphone ou la tablette pour une éventuelle navigation. Le couplage est relativement simple et bien expliqué dans le guide d'utilisation. Il faut également télécharger l'application officielle et gratuite afin de pouvoir profiter de la manette dans les jeux compatibles. Une application très bonne dans sa conception qui permet de vérifier le bon fonctionnement des boutons de mettre à jour le logiciel de la manette ou encore de consulter la charge restante. Un onglet affiche l'ensemble des jeux officiellement compatibles avec la manette, sous forme d'un classement par genre. L'application est organisée en trois onglets : Update, GamePad, GameSmart.

Dès les premiers essais sur différents jeux avec des styles opposés (jeux de sport, jeux de tir...), on apprécie le confort de jeu et la précision obtenue par rapport aux commandes tactiles. Une différence énorme qui incite clairement à faire usage de la manette lorsqu'on lance un jeu compatible. Pour tenter de sortir du lot face à la concurrence, le constructeur propose un petit accessoire intéressant et bien conçu : une fixation spéciale sous la forme d'une pince pour accueillir son smartphone (cela ne fonctionne évidemment pas pour les tablettes). Cette pince ne se met place que par l'intermédiaire de la fameuse vis sur la partie arrière. Ainsi il sera possible de jouer en mettant en place son smartphone sans être obligé de le maintenir sur une surface stable, pratique lors des déplacements. 

Par contre, il n'est pas possible de modifier l'angle du système... Heureusement le constructeur a parfaitement étudié son système puisque l'angle proposé est idéal. Si un iPhone 6 Plus peut être mis en place, la marge est évidemment bien moindre qu'un modèle plus petit. Du coup si vous possédez une coque classique sur un iPhone 6 Plus, ça passe mais si vous disposez d'une coque importante ou carrément d'une housse ce sera évidemment trop compliqué et vous devrez retirer votre protection. C'est toujours frustrant de découvrir que la marge d'ouverture de la pince est trop juste mais cela couvre de nombreuses configurations puisqu'il faut vraiment une protection importante digne de la marque UAG par exemple pour que cela pose des problèmes.

En tout cas le choix de proposer cette pince permet vraiment à ce produit de marquer une différence sans forcément approfondir la bonne idée pour offrir encore plus de possibilités (réglage de l'angle, mise en place avec toutes les protections...). Enfin, l'autonomie de la manette avec les deux piles AAA se situe entre 30 et 40 heures environ, un score plutôt correct même si évidemment on aurait apprécié découvrir une batterie rechargeable par USB avec même un socle de recharge... Aussi, il semble intéressant de préciser que ce modèle exclusif aux produits iOS et dans sa version normale (il existe un modèle plus petit avec l'appellation micro) est vendu au tarif de 60€. Même si les sensations ne sont pas aussi bonnes qu'avec une manette Xbox 360, la prestation de cette manette, pour jouer sur son smartphone, est globalement satisfaisante.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les points forts :
+ Package complet (excellent guide d'utilisation, présence des piles)
+ Prise en main simple et rapide
+ Autonomie correcte (30-40 heures)
+ Système de pince à l'arrière de la manette pour insérer un smartphone
+ Gros catalogue de jeux compatibles
+ Bonne application

Les points faibles :
- Alimentation par piles (2 piles AAA)
- Choix de certains matériaux (plastique noir brillant)
- Certaines touches moins convaincantes en qualité que d'autres (touches directionnelles notamment)
- Système de pince impossible à régler au niveau de l'angle

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article