Jeuxvideo-world

[Test] LocoRoco Remastered

8 Juin 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après la remasterisation de Parappa The Rapper, Sony propose une nouvelle séance de rattrapage pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir la PlayStation Portable. En effet LocoRoco Remastered est de sortie en cette fin de mois de mai sur PlayStation 4. Disponible exclusivement sur le PlayStation Store, cette version PS4 est vendue 14.99€ (ou 11.99€ si vous êtes abonnés au PlayStation Plus). Avant le coup, on espère retrouver le charme et les qualités de l'épisode PSP avec tout de même quelques nouveautés, une version PS4 qui vaut le coup ?

L'univers LocoRoco est très spécial, simpliste d'apparence, sa direction artistique nous offre une expérience de jeu attachante et amusante. Des personnages vraiment basiques, des simples boules de différentes couleurs dans des environnements aussi légers et colorés. Une véritable palette de couleurs et une légèreté qui n'empêchent pas aux jeu d'offrir des environnements variés et un level-design inspiré. On croirait voir un cartoon où les textures sont lisses, la modélisation minimaliste, et une petite inspiration du dessin animé Barbapapa. C'est sobre et agréable avec une différence qui ne s'arrête pas à la couleur, on le verra un peu plus tard.

Pour cette version PlayStation 4, on passe donc d'une résolution de 480x272 (version PSP) à une résolution en 1080p ou même en 4K si vous disposez d'une PS4 Pro. Le travail d'adaptation est vraiment soigné et permet d'apprécier le jeu même sur sa PlayStation 4, son style graphique rend le jeu toujours aussi agréable malgré une sortie de plusieurs années. Par contre, on pourra distinguer quelques cinématiques qui semblent moins peaufiner que le reste du jeu, rien de bien méchant mais le résultat est moins brillant. La restitution de l'univers coloré de LocoRoco est donc un succès à l'exception des cinématiques mais sans offrir un quelconque travail inédit si ce n'est la nouvelle résolution.

Au niveau du gameplay, on retrouve le même concept et donc les mêmes bases que l'épisode PSP à une petite exception près. On rappelle brièvement le principe, dans LocoRoco, vous n'incarnez pas les boules colorées mais le monde en influençant la gravité. Pour cela vous pouvez orienter le monde à gauche et à droite afin d'aider les LocoRoco. Oui la petite boule n'est pas seule et vous pourrez rassembler d'autres exemplaires pour grossir. Si vous appuyez sur les gâchettes L1 et R1, vous orientez le monde. Si vous maintenez les deux gâchettes, votre petite boule va produire un saut qui sera proportionnel au maintien de la touche jusqu'à une certaine limite. Enfin, lorsque vous êtes plusieurs et qu'un passage se montre serrer, vous pourrez procéder à une décomposition de votre grosse boule en appuyant sur la touche Rond. Vous pourrez ensuite rassembler toutes vos boules pour ne faire qu'une grosse boule, une fois la fin du passage. Il ne faudra pas s'attendre à un gros challenge, même si quelques pièges seront de la partie dans chaque monde et que vous avez tout de même un ennemi qui se nomme Moja Corps.

 Une prise en main qui s'avère simple et rapide, mais pas très précise au goût de certains joueurs. Le but sera donc de se rendre d'un point A à un point B (défendre les mondes de la fameuse menace) avec la possibilité de finir un monde jusqu'à 20 LocoRoco. Mais si ce n'est pas le cas, vous pourrez quand même finir le monde, il y aura quelques passages exigeant un nombre précis mais autrement, il n'est pas nécessaire d'avoir l'équipe au complet. Pas de changement entre la version initiale et cette version PS4 à l'exception d'un ajout plutôt anecdotique, le gyroscope de la DualShock 4. En effet en appuyant sur le pavé tactile, vous pouvez modifier la manière de faire bouger la carte, soit avec les gâchettes, soit avec le gyroscope de la manette. Un ajout amusant sur le papier mais qui peine vraiment à convaincre. Si l'envie de passer à ce mode est là, on reviendra rapidement sur les commandes classiques, plus précise et fun. Autrement aucune nouveauté à l'horizon, c'est dommage.

On passe ensuite au contenu de ce LocoRoco Remastered, et là premier élément très décevant qu'il faut absolument signaler. Sur PlayStation Portable, il existait LocoRoco et LocoRoco 2, et bien sachez que vous n'aurez le droit de profiter que du premier épisode dans cette version PlayStation 4. C'est franchement dommage de ne pas avoir proposé une compilation remastérisée des deux épisodes... Le mode principal, intitulé "Carte du monde", contient 5 mondes différents pour un total de 40 niveaux. Dans chaque monde, en plus de rassembler vos amis, vous pourrez partir à la recherche des MuiMuis cachés ou encore de tous les Pickoris. Si votre recherche est fructueuse, vous pourrez obtenir des objets utilisables par la suite dans la Maison Loco pour une séance de décoration afin de gonfler le contenu du jeu.

On note également la présence de mini-jeux plutôt sympathiques ainsi que d'un mode contre-la-montre pour chaque niveau. L'expérience de jeu promet d'être assez longue et variée même si les niveaux ne sont pas spécialement longs et durs. Mais le plus frustrant, c'est que l'intégralité de ce contenu est d'origine, cette version PS4 n'offre aucune nouveauté et oublie même le second épisode... On rappelle qu'au niveau du tarif, le jeu est disponible exclusivement sur le PlayStation Store au prix de 14.99€ ou 11.99€ si vous êtes abonnés au PlayStation Plus.

Enfin on termine avec le scénario et surtout la bande-son. D'un point de vue scénaristique, le jeu ne creuse absolument pas et offre simplement prétexte classique pour présenter cet univers délirant et la raison de rassembler et traverser les différents niveaux du jeu. S'il n'y a pas vraiment un travail d'écriture profond, la bande-son s'offre une identité extrêmement forte à l'image de sa réalisation. C'est tellement étrange et personnel que le style musical employé dans LocoRoco est très compliqué à définir. C'est vraiment surprenant, potentiellement agaçant pour certains joueurs, mais le charme est bien là. Surtout, cette démonstration musicale rafraîchissante et originale s'accorde à merveille avec la direction artistique du jeu.

Chaque LocoRoco passe son temps à chanter avec la présence de bruitages tout à fait corrects. C'est là qu'on reparle de la fameuse couleur d'un LocoRoco. En effet chaque couleur de LocoRoco possède sa propre voix et mélodie pour un mariage sonore très spécial et délirant. La petite nouveauté sur la partie sonore se trouve sur l'exploitation d'une fonctionnalité de la manette PS4 : le haut-parleur. Parfois lors de situations bien spécifiques, les chansons sortiront carrément de votre DualShock 4, cela reste un petit ajout amusant sur cette version PS4.

LocoRoco Remastered revient sur PlayStation 4 avec une évolution esthétique appréciable, sans aucune nouveauté mais quelques ajouts visant à exploiter la DualShock 4. On pourra profiter de ces mondes colorés en 1080p ou 4K selon votre équipement. Il sera possible de jouer avec le gyroscope de la manette plutôt que les gâchettes et aussi vous pourrez entendre les nombreuses chansons à travers le haut-parleur de votre manette. Les modifications s'arrêtent ici, le reste est strictement identique à la version PSP, ce qui est plutôt frustrant surtout que LocoRoco 2 n'est pas présent, il s'agit uniquement du premier épisode. Le plaisir est toujours là mais si vous avez déjà eu la chance de faire l'épisode sur PSP, l'intérêt semble extrêmement limité ici à moins d'être fan.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 16/20
Gameplay : 16/20
Durée de vie : 15/20
Bande-son : 17/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 16/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article