Jeuxvideo-world

[Test] Cars 3 : Course vers la victoire

27 Juillet 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Amusant mais limité et surfant sur la sortie cinéma, la licence Cars fait son retour en jeu vidéo à l'occasion... de la sortie d'un nouveau film sur le célèbre Flash McQueen. Après un Cars 2 très moyen, mais peut-être suffisant pour les jeunes joueurs peu exigeant, on espère que ce nouvel épisode sera plus percutant autant sur la partie technique que sur le contenu. Un épisode qui s'intitule Cars 3 : Course vers la victoire et qui est donc disponible sur de nombreuses plateformes : PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One et enfin Nintendo Switch. De notre côté on va s'intéresser sur la version PlayStation 4 du jeu dont on espère être agréablement surpris... Un troisième essai pétillant ou décevant ?

Visuellement les deux épisodes ne se montraient pas spécialement brillants. Pas de surprise, c'est toujours le cas avec cette nouvelle tentative qui se présente toujours comme un produit dérivé du film. On pourrait même croire qu'il s'agit d'une adaptation, mais ce n'est pas le cas. Disponible sur de nombreux supports, c'est bel et bien sur la version PlayStation 4 que l'on va se concentrer dans notre cas. Sur le plan visuel donc, Cars 3 démontre tout de même quelques progrès logique et indispensable compte tenu qu'on se trouve sur la dernière génération de console. On pourra ainsi découvrir un jeu très coloré et fidèle à la licence avec également un travail plutôt propre sur la lumière et les ombres. On note évidemment un soin particulier aux différents véhicules du jeu que ce soit au niveau des textures, de la modélisation ou même des animations.

Ce n'est pas parfait mais le résultat final reste tout de même correct. Par contre si les véhicules sont soignés, les environnements ne sont pas aussi étincelants. Parfois trop vide et triste, on constate un souci du détail radicalement absent sur les décors, pas besoin d'être un expert pour faire ce constat même les plus jeunes joueurs trouveront l'ensemble bien vide. Heureusement si l'extérieur des circuits fait peine à voir, le level-design comble légèrement cette faiblesse avec des circuits inspirés des films et surtout des tracés variés et intéressants avec de nombreux raccourcis. Esthétiquement le jeu mise donc d'abord sur la fidélité plutôt que sur la technique, on peut le comprendre pour un tel produit mais un minimum reste requis pour offrir une expérience visuelle agréable, ce qui n'est pas totalement le cas avec ce troisième opus. Pas de problème à signaler concernant l'interface du jeu, sobre et classique pour un tel genre.

Au niveau du gameplay, il ne faudra pas espérer une quelconque nouveauté par rapport au précédent volet. C'est frustrant mais pas forcément étonnant compte tenu du genre et du respect de la licence, le premier souhait des développeurs avec cet épisode. Du coup, à l'aide d'un bolide vous pourrez accélérer, freiner, déraper mais aussi faire usage des armes offensives et défensives. La prise en main sera simple et immédiate, une réelle qualité pour ce jeu même si un petit feeling sera nécessaire afin de bien comprendre le comportement des véhicules au niveau de la direction, des accélérations mais aussi des cascades exécutables. Ce n'est ni creux ni très profond et surtout ce n'est pas original, on se retrouve toujours face à un concept très proche d'un Mario Kart comme les épisodes précédents. Vous l'aurez compris il s'agit d'un gameplay orienté arcade qui permet de rendre le jeu accessible et amusant à condition de ne pas avoir de trop grosses attentes.

L'impression de vitesse est plus ou présente sans offrir de grandes sensations malgré la présence de la nitro. Celle-ci dépend des barils collectés tout en sachant qu'un bon dérapage permet d'obtenir du boost. Aussi, votre jauge est susceptible de se remplir si à certains endroits précis, vous réalisez la figure demandée : dérapage, rouler à l'envers ou encore passer sur deux roues. Cela apporte un petit peu de profondeur aux différentes épreuves en sachant que la difficulté est tout de même au rendez-vous, enfin cela dépend du choix de départ. En effet si vous optez pour la difficulté facile, le jeu ne proposera pas vraiment de challenge pour un adulte et très peu pour un jeune joueur. Par contre si vous basculez dans la difficulté normale, on va de suite ressentir quelques situations exigeantes en course dont la moindre erreur pourra coûter très cher. Attention cela reste tout de même accessible, simplement que le fossé est bien plus grand que prévu entre la difficulté facile et normale. 

En matière de contenu, Cars 3 se montre surprenant et même plutôt frustrant. En effet on va rapidement découvrir que le jeu ne comporte pas véritable de mode solo, dans le sens où le jeu ne comporte ni mode carrière, ni monde ouvert. Très étonnant par rapport au travail effectué dans les deux précédents jeux. En effet ce troisième opus se présente plutôt comme une série de défis à accomplir (plus d'une centaine) à travers 6 modes de jeu différents : course classique, courses combat, top-chrono, démonstration de cascade, stock-car, terrain de jeu. Le mode course classique propose de simples courses où le but est d'arriver premier en exploitant au maximum les circuits et donc les raccourcis. Le mode course combat aborde le même principe sauf que les courses sont pimentées par l'apparition de différentes armes sous la forme de boîte à collecter. Le mode top-chrono demande sans surprise de réaliser le meilleur temps possible sur un circuit. Le mode démonstration de cascades met en avant les capacités de votre véhicule à réaliser des figures.

Il suffira donc de bouger son joystick dans l'une des directions afin de réaliser une figure et donc d'obtenir des points. L'objectif est d'obtenir le plus grand nombre de points. Le mode stock-car est bourrin puisqu'il faudra faire exploser les voitures adverses. Chaque explosion sera synonyme de points pour établir un score total. Enfin le mode terrain de jeu s'apparente à un mini monde ouvert de Thomasville puisqu'il sera possible de se balader librement afin de collecter divers bonus et accomplir des défis. Si la transition d'un défi à un autre est périlleuse avec la présence de longs temps de chargement, l'accomplissement de ces défis permet de débloquer de nouveaux véhicules et de nouveaux circuits. Le jeu contient plus de 20 véhicules différents (Lightning McQueen, Jackson Storm, Cruz Ramirez...) pour plus de 20 circuits différents. Ce troisième opus n'oublie pas la partie multijoueur, du moins en local. En effet le jeu ne possède pas de multijoueur en ligne... Une vraie déception pour prolonger l'expérience de jeu et jouer avec des amis qui ne peuvent pas forcément être présent à nos côtés. Heureusement pour éviter la catastrophe, le jeu propose un mode multijoueur en local suffisamment complet et amusant jusqu'à 4 joueurs.

Enfin on termine tout de même par quelques mots sur la bande-son et le scénario. Déjà, ce jeu n'est pas une adaptation du film puisqu'il ne comporte aucune histoire. Il y a bien un léger travail d'écriture qui nous fait comprendre que cette aventure prend place après la fin du film et se présente comme une émission télévisée offrant un divertissement automobile... Oui c'est simple et léger alors qu'on pourrait penser au départ que le jeu allait proposer de revivre le film comme c'est parfois le cas. Bref un simple prétexte pour introduire le jeu de course, les fans de la licence pourront être déçus par cette approche.

En ce qui concerne la bande-son, elle s'en sort pas trop mal même si un petit détail vient gâcher le travail, il s'agit de l'absence des voix officielles. Alors effectivement le doublage proposé tente de s'approcher au maximum des voix officielles mais pourquoi ne pas avoir proposé les voix issues du film ? C'est dommage car sans être renversante, les différentes musiques du jeu s'accordent parfaitement avec l'univers du jeu puisque ce coup-ci, la plupart proviennent du film. Pour les bruitages, rien de bien particulier, ceux-ci se fondent parfaitement dans le décor des différentes épreuves du jeu autant dans les contacts avec les pilotes que dans les explosions.

Cars 3 : Course vers la victoire est un jeu de course qui profite de la sortie du film pour tenter un nouvel essai en jeu vidéo. Difficile d'être sous le charme de cette nouvelle tentative malgré quelques bonnes idées et une réalisation globale moyenne mais pas catastrophique. On s'attendait quand même à mieux, avec d'une part une vraie adaptation du film et pas un prétexte ridicule pour mettre en scène les pilotes. Aussi on s'attendait à un monde ouvert ou un vrai mode carrière et non à une succession de défis qui rendent l'ensemble peu captivant sur le long terme. Dommage car les fans du film et des précédents d'ailleurs, seront toujours amusés de prendre les commandes des véhicules dans des courses classiques ou explosives à travers des circuits colorés issus des films. Un épisode qui mise surtout sur la fidélité de l'univers plutôt que la prouesse technique. Une expérience de jeu qui pourra éventuellement convenir aux jeunes joueurs peu exigeants...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 13/20
Gameplay : 13/20
Durée de vie : 13/20
Bande-son : 13/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 13/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article