Jeuxvideo-world

[Test] Micro Machines World Series

21 Juillet 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Comme chaque été, les sorties en matière de jeux vidéo sont relativement légères mais pas forcément inintéressantes, loin de là. Certains développeurs et éditeurs considèrent que c'est une bonne occasion de sortir un jeu sans subir la foudre de la concurrence. Codemasters tente sa chance depuis la fin du mois de juin avec le jeu Micro Machines World Series. A la lecture du titre, on peut penser que cela procure un petit instant de nostalgie pour certains joueurs, ceux qui ont eu la chance de mettre la main sur l'épisode de la Super Nintendo et surtout celui sur PlayStation. Une licence amusante et simple pour jouer seul ou à plusieurs... voilà le sentiment que l'on avait à l'époque et dont on espère qu'il sera identique avec le retour de la licence, à moins que...

Lorsqu'on constate que Codemasters est derrière le retour de la licence, on est rassuré à la lecture du papier. Malheureusement, malgré le talent indéniable du studio, on va vite se rendre compte qu'il n'est pas irréprochable surtout s'il dispose de peu de moyens pour une production, ce qui semble être le cas ici... Visuellement, on peut être déçu surtout que le concept n'est pas spécialement gourmand. Il s'agit de courses ou épreuves avec une vue de dessus dans des environnements colorés rappelant le quotidien. Son concept est celui de notre enfance, avoir des petites voitures et s'amuser à faire des courses et des affrontements dans un environnement familier comme la cuisine, le jardin, notre chambre et donc tous les accessoires que cela peut comporter : lampe, livre, crayon, tapis, nourriture, verre...

Rassurez-vous cet esprit est toujours de la partie sans être original ou surprenant cela fonctionne tout de même plutôt bien. C'est plutôt la partie technique qui fait peine à voir car les textures ne sont pas parfaites au même titre que la modélisation des véhicules et décors. C'est encore plus frustrant de découvrir une bonne dose d'aliasing, une fluidité douteuse et des collisions qui virent régulièrement au drame à l'écran. La finition n'est donc pas vraiment exemplaire, mieux vaut donc savoir que les bugs sont de la partie et plutôt nombreux pour le moment. On espère évidemment que plusieurs correctifs seront déployés pour rendre l'ensemble plus stable et agréable. Dommage car le charme qui fait le succès de la série est bien là, il n'invente rien, ne surprend pas du tout mais reprend fidèle les caractéristiques de la licence autant dans les décors que dans les véhicules.

En matière de gameplay, ce nouvel épisode tente de remettre les ingrédients qui font le succès et la réputation de la licence. On pourra donc découvrir une prise en main simple et immédiate avec une dose de fun toujours au rendez-vous. C'est tout de même agréable de pouvoir s'amuser dès les premières épreuves sans forcément prendre la peine d'étudier les différentes commandes. Néanmoins si l'on pourra effectivement prendre du plaisir dès les premières minutes, il faudra se montrer un peu plus patient pour réaliser de belles performances afin de prendre le bon coup de main concernant la gestion de la vitesse et de la direction de nos véhicules. On précise d'ailleurs que l'on se trouve toujours face à un jeu avec une vue de dessus façon Motorstorm RC par exemple.

L'apprentissage se situe donc dans le feeling avec les armes et le comportement du véhicule qui s'avère particulier surtout que le jeu n'est pas d'une incroyable maîtrise sur le plan technique ce qui nous offre par conséquence de nombreuses situations délicates. On pense notamment aux collisions avec le décor ou un autre adversaire. Parfois on est projeté à une vitesse folle, parfois on ne bouge pas tandis que dans certaines situations, on reste bloquer dans le décor... Des problèmes parfois pénibles donc qui s'accompagnent de lourds problèmes de caméras, là aussi ce n'est pas systématique mais quand le problème est présent, le fun disparaît complètement. Derrière cette vague de problèmes techniques plus ou moins gênant se cache un autre problème sérieux, la répétitivité. Cela peut paraître surprenant mais ce nouvel opus est susceptible de rapidement ennuyer le joueur, la faute à la faiblesse du contenu à tous les niveaux...

En effet, la durée de vie de ce Micro Machines World Series n'est pas des plus excitantes. Dès notre arrivée dans les menus, on peut sentir un jeu qui sonne assez creux malgré quelques bonnes intentions. D'ailleurs, on a le sentiment que Codemasters a misé sur la communauté et donc la partie online pour espérer offrir une longue expérience de jeu malgré un faible nombre de modes de jeu. C'est bien simple que ce soit en solo ou en multijoueur online, le jeu propose seulement trois modes différents : mode course, mode bataille (arène) et mode élimination. On est donc surprise de l'absence d'un mode carrière ou un mode championnat plutôt classique pour un jeu de course et qui là, brille par une absence inquiétante.

Pire, si le jeu peut effectivement être pratiqué en multijoueur local, sur un même écran donc, ce sera uniquement en sélectionnant deux modes : mode bataille et mode élimination. Pourquoi le mode course disparaît pour le multijoueur local ? C'est quand même le mode principal non ? Bref, ce fameux mode course implique donc de terminer premier sur un circuit où 12 participants sont sur la piste. Le mode bataille est l'équivalent d'un mode arène où divers variantes en guise d'objectifs sont de la partie. Chaque véhicule comporte trois armes spécifiques en plus d'une attaque ultime. Enfin le mode élimination implique 4 participants qui doivent rester très proche afin de ne pas être dernier et sortir de l'écran. 

En matière de contenu, on pourra faire face à 12 véhicules différents pour un total de 10 circuits. C'est faible autant dans les véhicules que les circuits même si ceux-ci sont variés et respectent l'ambiance et le concept de la licence. On a donc en guise de véhicule un tank, un camion, une sportive et même un véhicule sous licence GI Joe. A l'image de la finition du jeu, la partie online souffre encore d'une instabilité plutôt frustrante d'autant que les joueurs ne sont pas spécialement nombreux sur les serveurs. On espère évidemment que plusieurs correctifs seront déployés afin d'obtenir une expérience de jeu plus confortable.

Si vous cherchez un moyen de prolonger l'expérience de jeu, vous avez toujours la chasse aux trophées/succès, cela reste une manière amusante mais tout en se montrant limité pour s'offrir une bonne raison d'enchaîner les épreuves. On termine par évoquer brièvement la bande-son jeu qui se montre relativement simple dans sa prestation. Que ce soit du côté des bruitages ou des musiques de fond, c'est classique, pas mauvais mais rien de marquant. Un traitement sonore potentiellement dispensable selon vos attentes, ce qui est tout de même souvent le cas pour ce type de production. Le doublage Français devrait certainement amuser quelques joueurs mais cela reste insuffisant pour combler le reste de la bande-son.

Micro Machines World Series ne répond pas aux nombreuses attentes. L'avant-goût nostalgique avait fonctionné puisque de nombreux joueurs se montraient curieux face au retour de la licence mais sa prestation finale laisse un goût amer où l'on regrette fortement le passé de la licence. Même si l'esprit est respecté, difficile de ne pas cacher sa déception face à un contenu aussi maigre, et même si le jeu est vendu à 30€, on pouvait s'attendre à beaucoup plus de sa part. Habituellement Codemasters parvient à offrir des productions propres et soignées, ce qui n'est pas vraiment le cas ici face à l'avalanche de problèmes techniques que l'on pourra découvrir au fil de nos parties. Dommage car on ne peut pas nier qu'une pointe de fun s'installe pendant un instant avant de rapidement retomber au profit d'une répétitivité importante et d'une frustration face aux bugs. Ce n'est clairement pas le meilleur épisode de la licence, il faudra patienter avant de profiter d'un retour digne de ce nom...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 10/20
Gameplay : 11/20
Durée de vie : 9/20
Bande-son : 12/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 10/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article