Jeuxvideo-world

[Test] Patapon Remastered

9 Août 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Sony poursuit sa vague de "remastered" en proposant une séance de rattrapage aux joueurs PlayStation 4 qui seraient susceptibles de ne pas avoir eu la chance de mettre la main sur quelques perles issues de la PlayStation Portable. Après PaRappa the Rapper et l'excellent LocoRoco, c'est donc la série Patapon (le premier épisode remonte à 2008) qui fait l'objet d'une apparition dans le catalogue de PlayStation 4 en ce début de mois d'août avec la sortie de Patapon Remastered. Une adaptation soignée, complète avec peut-être quelques surprises ?

Comme pour les précédents "remastered", ce test a pour but de se concentrer seulement sur les différences et ajustements réalisés par les développeurs. Le passage d'une version PlayStation Portable à une version PlayStation 4 reste délicat autant sur le plan visuel qu'au niveau de la jouabilité. Justement sur le plan visuel on y découvre du bon et du moins bon un peu à l'image d'un certain PaRappa the Rapper. Déjà, on retrouve toutes les qualités de la licence à savoir de belles animations et un univers coloré en plus d'être original. Le style peut paraître simple au premier coup d'oeil mais le charme de la licence est indéniable. Attention, il ne faudra pas s'attendre à une claque visuelle, loin de là, ce n'était déjà pas le cas sur la version PlayStation Portable.

Par contre la finition est impeccable, techniquement c'est propre et surtout c'est fluide. Pour ce passage sur PlayStation 4, on pourra donc profiter du jeu en 1080p sur PS4 et en 4K sur PS4 Pro. Le portage est extrêmement fidèle à la version initiale, aucun changement à l'horizon. Par rapport à la comparaison avec le portage de PaRappa the Rapper, on note le même point négatif : les cinématiques. Celles-ci sont particulièrement vilaines, baveuses et ne font donc l'objet d'aucune modification comme PaRappa the Rapper. On comprend donc rapidement qu'il s'agit là d'un portage minimaliste qui offre quand même une expérience de jeu confortable et irréprochable sur le plan technique mais qui fait le strict minimum sans surprise et sans effort sur une refonte même légère des cinématiques...

Du côté du gameplay, avant de comparer les deux versions, on peut quand même rappeler le concept du jeu. L'expérience de jeu est en effet très particulière, à mi-chemin entre le jeu de rythme et le jeu de stratégie avec une touche de RPG. Avec la manette de la PlayStation 4, on retrouve des commandes similaires à celles de la PlayStation Portable. C'est simple à prendre en main et suffisant pour offrir de la profondeur au jeu. A l'aide de quatre touches, on pourra réaliser des mélodies dont chacune correspond à une action : avancer, attaquer, défendre, utiliser la magie. Vous serez amené à affronter des ennemis et des boss redoutables avec une difficulté progressive au fil de l'aventure. Il faudra faire preuve de réflexion à l'aide des différents types de Patapons (Tatepons, Yaripons, Yumipons...) pour réaliser la bonne action et donc le bon rythme au bon moment.

L'idée est toujours de concevoir la meilleure escouade possible selon les statistiques et les objets collectés sur le terrain. Vous pourrez aussi depuis le campement faire des invocations de Patapons à partir des ressources et de la monnaie du jeu. Si vous venez à perdre un Patapon, pas d'inquiétude, enfin un peu quand même puisqu'il vous sera possible de récupérer son casque et ainsi réussir à le faire revenir dans l'équipe dans le cas contraire, il faudra se tourner vers de nouveaux membres. Voilà donc brièvement le concept du jeu, à la fois original et addictif tout en montrant du challenge petit à petit. Là où c'est un peu plus décevant, c'est l'absence de nouveauté à l'occasion de ce portage PlayStation 4. Alors certains diront que c'est logique vu qu'il s'agit d'une simple adaptation, mais on aurait tout de même apprécié quelques petites nouveautés pour offrir une raison suffisante aux joueurs ayant connu l'épisode PSP de se relancer dans cette nouvelle version.

Mais on aborde ici la partie la plus frustrante de ce "remastered" à l'image de LocoRoco, la durée de vie. En effet si l'on peut accepter l'absence de changements importants au coeur du gameplay ou de la réalisation, au niveau du contenu, on peut tout de même espérer un peu de fraîcheur. Malheureusement ce ne sera pas le cas bien au contraire. Difficile même de cacher sa déception lorsqu'on apprend que ce version "remastered" ne contient que le premier épisode... Pourquoi ne pas avoir mis le second et le troisième épisode afin de faire une compilation bien plus complète. Sachant qu'en plus, le prix est demandé n'est pas un cadeau pour l'unique présence du premier volet : 14,99€ ! Alors si cela n'enlève en rien les qualités du jeu, un prix comme 9,99€ semblait déjà plus doux et sûrement plus juste par rapport à l'expérience de jeu de ce premier épisode.

En effet celui-ci contient donc 30 niveaux qui nécessitent entre 4 et 6 heures pour en venir à bout selon votre façon de jouer. Vous comprenez donc que l'expérience de jeu ne sera pas longue et la rejouabilité pas spécialement énorme malgré quand même la présence de trophées (36 trophées au total) dont un trophée platine. Evidemment, la dimension sonore qui s'avère être le coeur du jeu est d'excellente qualité. La bande-son est vraiment soignée et amusante en plus de rester dans la tête très rapidement. Il est tout à fait possible et crédible de reprocher un brin de répétitivité dans cette série de " Patapatapatapon, Ponponpatapon" mais son concept et donc de potentiels petits défauts selon votre passion pour le concept et le style du jeu. Pas de changement sur le plan sonore comme sur le plan scénaristique d'ailleurs. Pas surprenant, il ne faudra pas s'attendre à un travail d'écriture profond mais plutôt quelques éléments suffisamment précis pour justifier l'environnement et les différents protagonistes. 

Patapon Remastered est un excellent moyen, sur grand écran, de découvrir la série. Un concept original pour un style visuel tout aussi rafraîchissant. Sa simplicité à tous les niveaux et son mélange des genres pourra ne pas plaire à tous les joueurs mais ce serait passer à côté d'une aventure sonore vraiment séduisante. On regrette quand même un portage qui fait le minimum à savoir une adaptation soignée et sans problème technique mais sans aucune nouveauté, à un prix élevé et dont l'absence des deux autres épisodes est quand même difficile à comprendre...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 15/20
Gameplay : 15/20
Durée de vie : 12/20
Bande-son : 15/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 15/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article