Jeuxvideo-world

[Test] Mass Effect Edition Légendaire (PS4)

26 Mai 2021 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

Après plusieurs années d'attente, Bioware se décide finalement à proposer la trilogie Mass Effect sous la forme d'un remaster. Un moyen idéal pour (re)découvrir cette immense saga de l'espace avec le commandant Shepard en attendant l'arrivée d'un nouveau Mass Effect, annoncé en décembre dernier. Il ne faut pas oublier qu'après Mass Effect 3, les développeurs proposaient un certain Mass Effect Andromeda, un spin-off qui n'a pas eu autant de succès que la trilogie. L'arrivée de ce remaster sous le nom de Mass Effect : Edition Légendaire provoque un réel engouement auprès des joueurs depuis son annonce. On espère avant le coup un traitement remaster efficace et une édition complète malgré le poids des année, la sortie du premier opus remonte quand même à 2007. Une trilogie mythique qui s'offre un rafraîchissement suffisant pour parcourir l'univers dans de bonnes conditions ?

Avant de commencer le test, plusieurs précisions s'imposent. Tout d'abord, cet avis est basé sur la version PlayStation 4 du jeu jouée sur PlayStation 5. Aussi, s'il y a bien la trilogie, on va naturellement se pencher un peu plus sur les différences de Mass Effect 1 où le traitement remaster est le plus important et où l'on espère découvrir les plus grandes différences par rapport à l'original. Les deux autres épisodes seront évoqués mais de manière un peu plus brève sauf s'il convient d'évoquer des précisions importantes sur cette nouvelle version. Enfin, comme pour chaque test réalisé sur un remaster, on se concentre surtout sur les améliorations et éventuelles nouveautés de cette nouvelle version.

Cela n'empêche pas que des rappels peuvent avoir lieu sur les mécaniques de jeu mais l'objectif premier est de faire le point sur le gain du traitement réalisé à cette occasion. Cette fois-ci on commence vraiment et par l'un des aspects les plus importants pour ce type de version : la partie visuelle. La sortie de Mass Effect 1 remonte à 2007, celle du deuxième volet remonte à 2010 et celle du troisième volet remonte à 2012. Premier constat, l'éditeur de personnage se montre plus riche tout en restant limité et léger pour l'époque actuelle. Le détail qui compte surtout pour ce remaster c'est que l'on possède enfin le même éditeur pour les trois opus et forcément, c'est celui de Mass Effect 3. Concernant Mass Effect 1, pas de doute c'est bel et bien lui qui profite du plus gros rafraîchissement sur le plan visuel.

On peut même affirmer que cet épisode intègre la liste des bons élèves en matière de remaster où la différence est vraiment visible. Les environnements sont nettement plus soignés pour offrir un rendu plus proche de la prestation des deux autres opus. Les textures gagnent en finesse, le travail sur la lumière est plus percutant de quoi offrir un gain pertinent sur la dynamique du jeu. En dehors du décor, les personnages profitent aussi d'un traitement totalement bénéfique pour l'aventure. Malgré une rigidité persistante compte tenu de son âge, cette nouvelle version propose quand même de meilleures animations. Sans être renversant, le travail est visible et cette souplesse, même légère, permet d'obtenir un confort appréciable.

On peut le voir dès la création du personnage, les visages offrent un meilleur niveau de détails avec des effets et textures supplémentaires pour s'approcher une fois de plus du rendu des deux autres jeux. Ce n'est donc pas un rendu qui correspond aux références actuelles mais ça limite vraiment l'âge de l'épisode original. Malgré une meilleure mise en valeur des visages et costumes, vous allez quand même vite voir pendant les nombreux dialogues que les expressions des visages restent largement perfectibles. Pour un jeu dont la sortie remonte à 2007, le lifting réalisé est déjà particulièrement conséquent tout en respectant l'oeuvre original. Il ne faut pas oublier que cette version n'est pas là pour revoir la copie mais pour la mettre à jour, le résultat est donc convaincant. 

Par rapport aux deux autres épisodes, l'approche visuelle est forcément un peu plus différente. La différence est moins évidente mais pourtant, de petites évolutions sont de la partie. Des textures plus fines, une modélisation plus propre, de nombreux effets visuelles supplémentaires, un éclairage qui s'améliore, des couleurs plus percutantes, des animations un peu plus souples... Pour chaque aspect, on note une amélioration mais elle reste légère et donc pas toujours évidente du premier coup d'oeil. Il faut se pencher sur les deux versions et réaliser le jeu des différences pour avoir le recul nécessaire au travail réalisé. Même si cela reste timide, on gagne toujours en confort que ce soit pour l'épisode 2 ou 3.

Il faut bien comprendre aussi que le moteur du jeu possède ses limites (Unreal Engine) par rapport à la version de l'époque, le gain est réel mais léger. C'est clairement le premier Mass Effect qui profite au mieux de ce traitement, les deux autres ne sont pas ridicules au contraire, mais l'apport du remaster est moins flagrant. Pour boucler la partie technique, on va faire un point sur les différentes versions "PlayStation" de ce remaster. Il existe deux modes graphiques : qualité et performance. Une option qui commence à devenir un classique des récentes productions. Si vous choisissez le mode qualité, vous pourrez obtenir : sur PS4 jusqu'à 30fps en 1080p - sur PS4 Pro jusqu'à 30fps en 4K - sur PS5 : jusqu'à 60fps en 4K. Si vous choisissez le mode performance : sur PS4 jusqu'à 60fps en 1080p - sur PS4 Pro et sur PS5 : jusqu'à 60fps en 1440p.

Si l'on ressent bien la volonté des développeurs de rendre les trois épisodes très proches sur la partie visuelle, ce schéma s'applique moins sur le gameplay. On va d'ailleurs uniquement se concentrer sur le premier épisode car lui qui fait l'objet de quelques ajustements, oui il faut bien comprendre que la démarche se limite à de l'équilibrage mais à aucune révolution. L'idée est de respecter les mécaniques du premier opus même si les deux épisodes qui suivent seront différents sur certains points. D'ailleurs, malgré ce remaster, vous n'aurez aucun mal à découvrir que le deuxième opus, et forcément le troisième aussi, progresse sérieusement en offrant une expérience de jeu plus fluide, agréable et nerveuse. Ainsi il faut le dire Mass Effect 1 est encore lourd et rigide dans son gameplay.

Ce premier épisode est un peu plus accessible mais la prise en main n'est pas spécialement évidente avec des commandes parfois un peu spéciales comme la sélection d'une arme par exemple. Le personnage fait l'objet d'un poids démesuré, le sprint du personnage est très limité, la maniabilité est d'une autre époque et le système de couverture est très délicat à prendre en main. Un manque de précision qui rend ce premier opus compliqué pour les nouveaux joueurs même si le remaster améliore l'ensemble de ces actions par rapport à l'original. On trouve aussi quelques corrections comme le système de surchauffe plus souple dans sa gestion ou encore la visée nettement plus agréable et précise.

Des améliorations qui ne bouleversent pas le style propre à ce premier épisode mais qui lui offrent un confort de jeu un peu plus proche des deux autres épisodes. On est quand même un peu frustré de voir que l'IA possède toujours une grosse marge de progression et que des petits bugs sont toujours de la partie mais nettement moins nombreux que la version originale. Pour un remaster, ce premier épisode affiche donc pas mal de progrès tout en conservant son identité. Si les fans vont apprécier cette démarche, les joueurs qui découvrent cette trilogie pourront ne pas être totalement sous le charme des différentes mécaniques et choix proposés dans ce premier épisode. Heureusement dès le second volet, les changements étaient nombreux à l'époque pour rendre l'expérience de jeu bien plus fluide et agréable, sans gros changement avec ce remaster.

Ce sentiment est toujours de la partie et on apprécie nettement plus les choix réalisés par les développeurs à partir de ce second volet. Lorsqu'on parle du gameplay, il faut absolument aborder le cas du M35 Mako, ce véhicule dont la conduite était tout de même exigeante (pour ne pas dire pénible) à l'époque. Si la maniabilité n'est toujours pas parfaite avec une physique étrange du véhicule, il y a quand même des différences positives qui rendent la conduite un peu plus précise et agréable. Les sensations sont meilleures pour une prise en main plus efficace. Le poids du véhicule est un peu plus juste, les sauts gagnent en maîtrise et l'arsenal affiche une meilleure précision. Le Mako progresse au niveau des contrôles et devient ainsi plus efficace et percutant tout en conservant le style de la version originale.

Enfin sur le plan technique, il convient de faire un point sur les temps de chargement de ce remaster. Bonne surprise, ils sont nettement plus courts du moins pour la grande majorité. En effet, on constate quand même que certains sont encore un peu longs mais surtout que ces temps de chargement sont encore trop nombreux. Ce remaster mérite aussi des précisions au niveau du contenu. Vous l'avez compris, Mass Effect : Edition Légendaire regroupe la trilogie : Mass Effect 1, Mass Effect 2 et Mass Effect 3. Cette nouvelle édition ne s'arrête évidemment pas aux trois jeux et contient tous les DLC, ce qui correspond à une quarantaine de contenus, à deux petites exceptions.

Avant d'aborder ces deux éléments, on insiste bien sur la présence des contenus additionnels scénarisés mais aussi des contenus qui offrent armes et armures supplémentaires par exemple. On souligne également l'effort d'introduire ce contenu d'une manière transparente pour chaque jeu. Il faut entendre par là qu'il n'y a pas dans le menu principal une section dédiée aux contenus additionnels. Ceux-ci sont intégrés directement dans chaque jeu comme s'il s'agissait du contenu de base. On tient donc là une version ultime qui enrichit sérieusement les trois jeux et permet de vraiment profiter de l'univers dans son intégralité. D'ailleurs concernant Mass Effect 3, on profite bien de la version longue avec la fameuse fin corrigée.

Par rapport à ce monstrueux contenu, on l'a dit il existe deux exceptions qui manquent à l'appel. La première absence concerne un DLC du premier Mass Effect : le centre d'entraînement Pinnacle Station. La seconde absence concerne le troisième Mass Effect puisqu'il s'agit du mode multijoueur de ce dernier, une absence que l'on peut éventuellement comprendre dans le cas d'un tel remaster. Aussi, il n'est pas interdit de découvrir des fonctionnalités inédites dans un remaster surtout quand il s'agit de respecter un effet de mode, on parle bien entendu du mode photo. Certains joueurs apprécient cet ajout, d'autres ne sont absolument pas sensibles à ce genre de gadget. En tout cas un mode photo est bel et bien de la partie et l'outil se montre complet avec de nombreux réglages.

Le mode photo est valable pour les trois jeux. Un petit mot au sujet de la bande-son du jeu qui s'avère toujours aussi délicieuse. Si l'aspect visuel peut facilement vieillir, la musique traverse les âges avec une telle facilité, c'est toujours aussi superbe. Son retour dans ce remaster est d'une folle qualité en sachant que les bruitages nous semblent légèrement meilleurs. En matière de bande-son, cette trilogie sort le grand jeu et renforce l'univers et l'identité de la licence.

Enfin, on termine aussi par quelques mots sur le scénario de cette trilogie. Pas d'inquiétude, on sera prudent en rappelant que l'on incarne le célèbre commandant Shepard (avec un bon niveau de personnalisation capable d'avoir une certaine influence). Un voyage galactique qui s'offre une belle mise en scène, de nombreux dialogues et qui passe par toutes les émotions. Un sauvetage à grande échelle face à une menace de l'espace, vous l'aurez compris de la bonne science-fiction.

Mass Effect : Edition Légendaire est un très bon remaster en particulier sur le premier épisode de cette trilogie. On tient ici le moyen idéal pour (re)découvrir cette superbe trilogie dans un minimum de confort même si le temps l'emporte sur les développeurs sur certains aspects du jeu. Les efforts sont évidents à l'image du contenu qui permet de passer plusieurs dizaines d'heures à parcourir la galaxie. L'ambiance sonore est toujours aussi excellente, l'histoire toujours aussi captivante avec une écriture fidèle au studio Bioware avec ses nombreux dialogues, bref cette édition est vraiment très bonne même si ça reste un simple remaster.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 15/20
Gameplay : 16/20
Durée de vie : 18/20
Bande-son : 18/20
Scénario : 17/20

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 16/20

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article