Jeuxvideo-world

[Critique] Suikoden III Complete Edition tome 2

15 Novembre 2021 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Coin Lecture (News et Critique)

Après la parution du premier tome, Suikoden III Complete Edition tome 2 débarque déjà en boutique. Celui-ci est disponible depuis le 3 novembre dernier, soit un mois après la sortie du premier tome, et nous propose de poursuivre notre (re)découverte de cette oeuvre avec son univers captivant et attachant. Loin d'être réservé uniquement à ceux qui apprécient le jeu vidéo, cette nouvelle édition est une excellente idée de l'éditeur Soleil. On rappelle qu'il s'agit ici d'une édition double que l'on pourrait aussi qualifier de "Perfect Edition". Celle-ci sera composée de 5 tomes en sachant que la première édition est disponible en 11 tomes. Ce deuxième tome (EAN : 9782302094123) est proposé dans un format logiquement un peu plus épais (dimensions : 13 x 18.4 x 2.9 cm) qui comporte 320 pages pour un prix de 15€. On précise que, à moins d'un report, le troisième tome est prévu pour le mois décembre prochain confirmant la grande vitesse dans la parution de cette nouvelle édition.

Pour ce second tome, on ne va pas reprendre dans le détail la présentation de la série. Un petit rappel rapide tout de même, cette série n'est pas une histoire dérivée mais bien une adaptation du jeu vidéo de Konami (la sortie du jeu remonte à juillet 2002 au Japon sur PlayStation 2). La série est arrivée en 2006 en France aux éditions Soleil et se termine en 11 tomes. On l'a dit en introduction, cette nouvelle édition va se conclure en 5 tomes, c'est une édition double à voir comment l'éditeur va gérer le chiffre impaire de la première édition. Soit le dernier sera l'équivalent de trois volumes, soit le découpage sera plus particulier dans les prochains tomes. Pour l'heure il s'agit toujours d'une édition double avec ici les tomes 3 et 4 de la première édition. Le premier tome nous avait fait belle impression, le second confirme la qualité de cette édition.

La charte graphique de la couverture est évidemment respectée avec une illustration centrale colorée et surtout aussi belle que celle du premier tome. On profite également d'un effet de surbrillance pour cette illustration ainsi que des petits détails de la couverture. La face arrière de la couverture est strictement identique à celle du premier tome. Il n'y a donc pas d'illustrations ou de résumé, juste la fameuse liste des 108 noms (référence à une légende chinoise, celle des 108 étoiles du destin). Cette édition est donc sobre et élégante, il n'y a aucune faute de goût. Dès qu'on ouvre le manga, même constat que le tome précédent, l'aventure se lance directement sans la moindre page de présentation ou introduction. 

Certaines séries en profitent pour faire un court rappel des épisodes précédents ou encore la présentation de protagonistes principaux. Dans le cas de cette édition, on attaque directement dans le vif du jeu avec les quatre première pages en couleurs. La transition entre les deux tomes de cette édition est évidente dans la mesure où le tome suivant débute également par quatre pages en couleurs. Mais on peut aussi observer deux pages spéciales à la fin du premier chapitre (ce qui correspond ici au tome 3 de la première édition). On peut profiter d'une page illustrant sous forme d'un schéma les personnages principaux, simple mais efficace. L'autre page offre un dessin et un petit texte d'Aki Shimizu sous la forme de remerciements.

C'est légèrement plus riche à la fin de ce second tome puisque l'on trouve 5 pages bonus. Il y a d'abord deux pages qui s'intitulent documents et croquis pour les personnages, une page offrant une carte des Grassland et des populations (en noir et blanc), une nouvelle page de remerciements et enfin une dernière page qui expose ce qui s'annonce dans le prochain tome. C'est toujours mieux qu'une fin sans pages complémentaires mais à l'image du premier tome, la partie bonus n'est pas spécialement renversante. Du coup, le jugement est le même que le premier tome, si vous avez déjà les 11 tomes de la première édition, l'intérêt de cette Complete Edition ne saute pas aux yeux, du moins pas pour ses bonus ou éventuels contenus inédits.

Petit rappel concernant l'artiste en charge de cette oeuvre, il s'agit d'une mangaka nommée Aki Shimizu. Elle est à la fois scénariste et illustratrice pour cette série, une belle performance et un travail colossale surtout lorsqu'on connaît son concept avec l'intervention d'une énorme vague de personnages. L'occasion de rappeler qu'elle ne fait pas ses débuts avec cette série dans le monde du manga puisqu'on a pu la découvrir sur différentes séries : L'escadrille des nuages, Bloodsucker, Le coffre aux esprits ou encore série Qwan.

Avant de faire un petit point sur le scénario de ce second tome, on peut rappeler le synopsis : La guerre fait rage depuis des lustres entre les Grasslands et les Zexen. De chaque côté, les jeunes générations sont formées pour défendre leur clan. Victimes de cette guerre fratricide, la frêle Chris et le jeune Hugo devront se battre jusqu'à la mort. Derrière ce conflit se cache cependant la quête des True Rune, conférant à leurs possesseurs des pouvoirs inimaginables. A la lecture de ce synopsis, on est plutôt sur un rappel du thème général plutôt que le contenu précis de ce second tome. Dès les premières pages, on va vite découvrir avec joie une montée en puissance du récit tout en confirmant les qualités perçues dans le tome précédent. C'est toujours riche et varié sans pour autant effacer les quelques défauts de la série.

En effet on se répète mais son concept de mettre en scène une quantité astronomique de personnages rend la série parfois complexe, un peu brouillonne mais surtout captivante. Il s'en dégage un plaisir évident de faire connaissance des nombreux protagonistes. La force d'un casting très large permet d'avoir une multitude de points de vue. La preuve que l'auteure parvient à exploiter de belle manière ce concept malgré les nombreuses contraintes. Le plaisir de lecture est donc toujours au rendez-vous pour les deux chapitres. D'un chapitre à un autre, un personnage fait l'objet d'une mise en avant un peu plus important sans pour autant délaisser totalement les autres protagonistes principaux. La mise en scène est toujours bonne, le thème de la guerre est toujours au coeur du récit avec une bataille majeur à la clé.

La variété n'est pas valable qu'au niveau des personnages, les environnements sont également différents (grotte, village) de quoi rendre la lecture agréable et lever les craintes d'une histoire trop concentré sur un champ de bataille. Si l'on suit avec joie et précision le déroulement de la guerre, c'est toujours intéressant de découvrir son évolution à travers des décors différents. On passe par diverses émotions avec un certain suspense agréable, le seul petit bémol que l'on pourrait relever est le rythme de certains passages qui se montrent un peu longs. On ne donne pas volontairement de noms de personnages de manière à ne pas influencer votre approche sur ce deuxième tome qui se montre aussi bon si ce n'est mieux que le premier au niveau de l'écriture.

On n'oublie pas de faire un petit détour sur la partie dessin de ce second tome. Sans surprise, c'est toujours aussi agréable à l'oeil. Visuellement il se dégage toujours autant de finesse et de détails, la mangaka soigne complètement la partie illustration rendant la lecture très plaisante en plus de mettre en valeur l'histoire de la meilleure des manières. Pourtant avec ce concept, on pouvait craindre un traitement irrégulier sur les personnages et une certaine légèreté de ce qui entoure les protagonistes. Un piège que la mangaka évite de belle manière, le travail est colossale. On est toujours aussi surpris par la qualité du dessin pour les personnages malgré ce riche casting. On ressent vraiment l'envie de proposer un bon niveau de charisme d'un personnage à un autre qu'importe si celui-ci possède un rôle plus secondaire dans l'histoire.

On constate aussi que les expressions des personnages qui interviennent dans ce tome sont toujours aussi bien travaillées. Même constat que le premier tome, les décors ne sont pas mis entre parenthèses et occupent une place importante dans les différentes cases de ce tome. Avant le coup on pouvait légitiment penser que le casting possède une place majeure et que l'arrière-plan soit souvent synonyme de fond blanc ou de simples effets visuels. Ce n'est pas du tout le cas, il y a là aussi une réelle volonté d'apporter une consistance dans les cases et donc un habillage complet de l'aventure. Cette exigence autant dans l'environnement que les personnages permet de profiter à de superbes séquences dès que l'action passe la vitesse supérieure, c'est fluide, dynamique et vraiment accrocheur. Enfin on souligne la qualité du papier ainsi que la qualité d'impression de cette nouvelle édition.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion : Suikoden III Complete Edition tome 2 confirme les belles impressions laissées par le premier tome. On tient ici une série qui mérite le coup d'oeil et qui s'adresse aux lecteurs en quête d'un shonen aussi intéressant à lire qu'à contempler. C'est beau, bien écrit, tout en se montrant fidèle à l'univers du jeu vidéo. C'est difficile de lui trouver de vrais points négatifs à part peut-être quelques séquences qui peuvent paraître un peu longues, et encore cela reste clairement subjectif. On peut aussi pointer du doigt un petit manque de bonus inédit à l'occasion de cette nouvelle édition mais autrement c'est une très bonne série.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article