Jeuxvideo-world

[Critique] Coffret Wolf Won't Sleep

15 Août 2022 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Coin Lecture (News et Critique)

En ce mois d'août 2022, L'éditeur Delcourt-Tonkam propose une sortie un peu spéciale concernant une nouvelle série seinen au rayon manga. En effet, la série Wolf Won't Sleep débarque en France sous la forme d'un coffret qui contient l'intégralité de la série, c'est-à-dire 3 tomes. Un coffret (EAN : 9782413048299) disponible depuis le 10 août 2022 avec un prix de 23,97€, soit 7,99€ le tome, un tarif classique pour l'éditeur. Au niveau du format, on reste également dans des dimensions classiques pour les trois tomes (13x18cm). L'idée d'une intégrale dans un coffret pour une série courte est une très bonne idée, il ne reste plus qu'à savoir si celle-ci mérite qu'on s'y attarde.

Ce manga en trois tomes remonte à une publication en 2019/2020 au Japon du côté de l'éditeur Kadokawa. Première précision importante concernant cette série, il s'agit de l'adaptation d'un roman dark fantasy de l'auteur Shienbishop. Un scénariste que l'on peut découvrir en France dans ce même rôle dans une autre série, Old Knight Bard Loen, chez l'éditeur Noeve. Le challenge de l'adaptation se situe donc beaucoup du côté du dessin, l'illustrateur se nomme Gonbe Shinkawa, un artiste que l'on ne connaît pas en France. Une première que l'on espère convaincante, ce genre de projet n'étant pas toujours une réussite. Mais avant de se pencher sur les dessins ou l'histoire, on va d'abord faire un point global sur la qualité de l'édition.

Sans surprise, le coffret est vraiment joli. Une matière lisse, sans effet brillant, avec des couleurs sombres pour donner le ton de la série. Comme pour la couverture d'un manga, le coffret offre une illustration sur la face avant et un synopsis sur la face arrière. Le dos du coffret affiche le titre toujours dans des couleurs qui correspondent à la série, un fond noir avec le titre de la série en rouge. Le coffret comporte donc trois tomes, avec une superbe couverture à chaque fois. Le papier est complètement différent du coffret, la matière lisse laisse place à une couverture plus épaisse. La quatrième de couverture est également différente pour chaque tome, avec des illustrations toujours en couleurs et surtout qui collent avec l'ambiance de la série.

Concernant la répartition de l'histoire, le tome 1 comporte 174 pages, le tome 2 contient 160 pages et enfin le tome 3 est le plus long avec 225 pages. Chaque tome ne comporte aucun bonus particulier, mais on note la présence de deux pages en couleurs au début de chaque tome. On profite ainsi d'une première illustration en couleurs ainsi que de la page sommaire. Ensuite les pages s'enchaînent sans contenu spécifique. Par rapport au sommaire, la série se découpe en chapitres (14 chapitres au total avec un chapitre final) tout en sachant que l'histoire possède plusieurs arcs scénaristiques dont la longueur varie entre 2 et 5 parties, un chapitre correspond à une partie.

En dehors de l'absence de bonus, il est difficile de faire un quelconque reproche à ces tomes dont la présentation est convaincante. L'édition ne souffre d'aucun problème particulier, le papier est de bonne qualité et aucun défaut constaté concernant l'impression. On va maintenant évoquer l'histoire, sans spoil, en commençant déjà par rappeler le synopsis proposé pour cette série : En plongeant dans un « trou noir » découvert dans un donjon, Lecan, dit « le loup borgne », est téléporté dans un monde parallèle. Son expérience d'aventurier lui permet, en arrivant dans ce nouvel environnement, d'évoluer sans montrer la moindre hésitation. Lecan se met en quête d'un nouveau donjon où il espère découvrir et affronter des créatures toujours plus puissantes.

Ce résumé permet déjà de bien situer l'ambiance de la série. On fait donc face à un personnage qui se présente comme un aventurier redoutable qui ne cherche qu'à devenir toujours plus fort. Il souhaite parcourir des donjons et éliminer les différentes menaces sur son chemin. Sa quête est donc simple, devenir l'aventurier ultime. En dehors de ce goût prononcé pour l'aventure et les combats périlleux, il veut accroître au maximum ses compétences et connaissances du monde qui l'entoure. Sauf que l'existence d'un trou noir va modifier ses plans et son rythme de vie. Il se retrouve seul, dans un autre univers dont il peine à comprendre le langage des personnes qui l'entourent. Suite à un acte héroïque d'une personne important dans cet univers, Lecan va profiter d'une aide précieuse pour suivre sa quête personnelle.

On ne peut en dire plus sans commettre de spoil mais ces quelques lignes suffisent à situer le ton de la série et surtout celui de son personnage principal. Son profil est spécial et il est évident qu'à la lecture, ce type de personnage va diviser les lecteurs. Le style de personnage que l'on adore ou que l'on déteste, affichant sans modestie sa puissance. Il est doué c'est certain mais contrairement à d'autres séries, l'auteur mise vraiment sur la fierté du personnage. L'univers est intéressant et si le concept peut sembler classique au départ, la série va rapidement développer une identité personnelle qui donne envie de connaître la suite. Par contre, il se dégage un goût étrange à la lecture des trois tomes. Il est clairement question d'une intégrale, et pourtant à la fin du troisième tome, on n'a pas le sentiment d'une vraie fin.

Est-ce peut-être un sentiment de frustration d'une fin qui arrive trop vite malgré un potentiel évident pour une aventure plus longue ? En tout cas, les dernières pages du tome 3 peuvent donner l'impression de faire face à la fin d'une grosse introduction et non d'une vraie conclusion de la série. En dehors de ce sentiment, la série se montre agréable à suivre et possède le mérite de ne pas être lourde. On le sait, ce genre d'adaptation est toujours un défi pour l'artiste en charge des illustrations. Gonbe Shinkawa réalise un excellent travail, fluide et agréable. Le style proposé colle parfaitement avec l'univers dark fantasy de la série. On pourrait même dire que si l'histoire peut frustrer une partie des lecteurs, le dessin parvient à réduire ce sentiment grâce à ses belles planches.

En collaboration avec Kiichi Taga, le chara-design participe également à cette réussite. Lecan se présente comme un aventurier charismatique dont on a envie d'en savoir et surtout de découvrir son évolution. La partie bestiaire n'est pas mauvaise non plus, on pouvait peut-être espérer plus mais la faute est surtout à la faible longueur de la série, une critique finalement flatteuse encore une fois. Globalement l'esthétique du manga se montre convaincante avec un soin particulier sur les personnages (visages et postures). La partie décor n'est pas négligée mais occupe une place moins importante sur l'ensemble des cases. Le dessin est donc une belle surprise avec un univers sombre, froid et surtout cohérent avec le style annoncé de la série.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion : Wolf Won't Sleep est une série intéressante qui débarque en France sous la forme d'un coffret intégral. Une série courte en trois tomes qui pourra frustrer les lecteurs qui vont plonger dans cette histoire captivante mais trop rapide où le développement de l'univers et des personnages (surtout de Lecan) affichent un potentiel évident pour aller plus loin que trois tomes et 14 chapitres. Un constat qui peut s'expliquer par son origine, le manga est l'adaptation d'un roman de dark fantasy. Cela n'empêche que la série reste sympathique avec surtout de jolis dessins et une très belle édition.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article