Jeuxvideo-world

[Test] Dragon Ball Z Kakarot (PS5)

23 Janvier 2023 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS5

En janvier 2020, Bandai Namco tente une nouvelle approche pour mettre en scène l'univers Dragon Ball en jeu vidéo. Si l'on pouvait compter sur de nombreux jeux de combat, dont certains de grandes qualités, cette fois-ci il y a un goût d'aventure à travers un Action-RPG développé par le studio CyberConnect2. Cette sortie s'effectuait uniquement sur PlayStation 4 et Xbox One. En septembre 2021, le titre débarque sur Nintendo Switch. L'ultime séance de rattrapage s'effectue en ce début d'année 2023 avec l'arrivée de Dragon Ball Z Kakarot sur PlayStation 5 et Xbox Series. Une arrivée sur next-gen qui s'annonce comme la version ultime, optimisée, tout en poursuivant l'ajout de contenus. Une nouvelle tentative convaincante ?

Comme très souvent face à cette approche, on va se concentrer essentiellement sur les modifications et nouveautés apportées par cette nouvelle version. Il faut bien comprendre que l'on parle ici d'une version next-gen. On peut donc avant le coup espérer une optimisation technique pour rendre l'ensemble plus agréable et confortable. La formule initiale ne fait pas l'objet d'une refonte. Ce retour dans l'actualité de cet épisode doit être vu comme une séance de rattrapage pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de parcourir le jeu. On commence par l'aspect majeur de ce test, c'est évidemment la partie visuelle du jeu.

Avant de faire le point sur les changements petit retour en arrière lors de la sortie de cet épisode. On pouvait découvrir une proposition intéressante où l'on découvrait un terrain de jeu immense avec des lieux variés et toujours dans la volonté de plonger le joueur dans l'univers du manga. La plus grande fidélité est l'un des souhaits du studio, et cette ligne du cahier des charges saute aux yeux au cours de l'expérience de jeu. Artistiquement, le jeu tentait un mélange 3D/2D étonnant mais plutôt efficace avec une mise en scène très dynamique et des séquences vraiment percutantes où les développeurs s'offrent même le plaisir d'apporter une touche personnelle à certaines séquences.

Le résultat est convaincant mais la dimension technique se montrait franchement moyenne, pour ne pas dire pauvre à sa sortie. Pas de claque visuelle et de nombreux bugs étaient de la partie, la finition n'était pas son point fort. On ferme cette parenthèse du passé et on précise d'ailleurs que ce test est réalisé à partir d'une version PlayStation 5. Une nouvelle version qui affiche rapidement de jolis progrès. Les décors sont plus riches en éléments, les environnements se montrent moins vides tout en restant cohérents, les ajouts sont légers mais pertinents. On gagne aussi en finesse à la fois au niveau du décor mais aussi au niveau de l'éclairage. On trouvait pourtant à l'époque de jolis effets visuels mais cette nouvelle version va encore plus loin et le résultat est encore meilleur.

Cet effort profite au rendu global du jeu, non seulement pour la lumière mais aussi pour les couleurs et l'eau par exemple. La modélisation est plus propre, on note une meilleure finesse pour les textures et les animations se montrent aussi moins rigides. Ce n'est pas pour autant une révolution mais on fait enfin face à la version que l'on était en droit d'attendre lors de sa sortie initiale. Cette version optimisée arrive donc un peu tard, sur PlayStation 5 et par comparaison aux autres productions, le jeu ne passe pas pour une démonstration malgré ses efforts. Par rapport à la version PlayStation 4, cette nouvelle version est par contre plus joli, c'est incontestable. L'arrivée sur la nouvelle génération permet aussi de mettre en oeuvre le choix du mode d'affichage.

Un mode qui mise sur les graphismes et un autre sur les performances. On vous recommande chaudement le mode performance qui permet d'obtenir un framerate stable de 60fps. Une fluidité indispensable pour ce style de jeu qui alterne les combats et l'exploration. On gagne considérablement en confort de jeu et même si le mode graphique permet d'avoir un rendu un peu plus net, le framerate varie et se situe plutôt autour de 30fps, le gain visuel n'est pas suffisant pour accepter ce framerate. Cette version next-gen apporte aussi un autre confort, celui des temps de chargements très rapides. On peut même considérer qu'ils n'existent plus tellement l'attente est ridicule lorsqu'on bascule d'un environnement à un autre.

Cette amélioration est vraiment appréciable et permet de conserver le dynamisme du jeu, c'est l'un des meilleurs points de cette nouvelle version. Malheureusement, il faut quand même souligner que ces améliorations cachent toujours un peu de frustration. S'il y a des progrès évidents, le jeu n'est toujours pas étincelant, il est désormais juste propre et agréable mais on n'est pas face à une production next-gen. Si la finition est meilleure, on regrette de rencontrer encore des bugs. Alors il est vrai que ceux-ci sont moins fréquents mais il n'est pas impossible de rencontrer des petits soucis, parfois pénibles. Concernant la prise en main, pas de changement si ce n'est le confort de jeu grâce au framerate ou à la disparition des temps de chargements.

On retrouve donc les qualités et les défauts de cette aventure. On peut donc rappeler brièvement les grandes lignes du jeu en commençant par sa prise en main qui n'est pas spécialement évidente. Un sentiment forcément variable d'un joueur à un autre mais on préfère rappeler qu'il faut faire un effort au départ pour bien assimiler les commandes pour la partie exploration et pour la partie combats. Certaines commandes ne sont pas intuitives mais on parvient assez rapidement à prendre le rythme. L'effort vaut le coup car une fois dans le rythme des combats, le gameplay devient jouissif, on prend beaucoup de plaisir malgré une caméra parfois capricieuse et quelques combats brouillons. L'idée de revivre les mangas et animés de cette manière est intéressante et permet de séduire les fans mais aussi d'attirer la curiosité des autres joueurs.

Pour compléter le gameplay, une petite touche de RPG s'invite à la fête afin de mettre en oeuvre un système de progression mais aussi de capacités et même de nourritures. La cuisine, souvent sous forme de recettes, est une mécanique de jeu désormais incontournable sur ces dernières années. Sa présence fonctionne bien et permet d'accentuer un peu plus l'aspect préparation des combats en plus des activités secondaires qui impliquent de s'entraîner. Une approche totalement cohérente avec l'esprit du manga. Au niveau du contenu, plusieurs précisions s'imposent. On peut déjà évoquer une excellente nouvelle pour ceux qui possèdent la version PlayStation 4 ou Xbox One, la mise à jour next-gen est gratuite.

Pas d'inquiétude non plus au niveau de sauvegarde, le transfert est bien géré par cette nouvelle version. En dehors de l'édition standard, en boîte, on peut aussi rappeler que la version digitale s'offre plusieurs éditions. Une édition deluxe qui contient le season pass 1 et un objet du jeu, et une édition Legendary qui contient le season pass 1 et 2 ainsi que plusieurs objets de jeu. Autre précision importante, le contenu gratuit qui met en place le jeu de cartes est toujours disponible.

En dehors de ce contenu qui prolonge considérablement l'expérience de jeu en plus d'apporter une touche nostalgique vraiment plaisante, on peut rappeler que le contenu global du jeu est solide offrant une durée de vie conséquente, c'est l'une des forces du jeu. Pour venir à bout de l'histoire principale, il faut compter 30 heures environ. Les missions secondaires sont nombreuses pour trouver une bonne raison de poursuivre l'exploration avec en plus le fameux jeu de cartes (Dragon Ball Card Warriors) et ou encore des mini-jeux amusants.

En se plongeant à fond dans le jeu à la recherche du moindre défi, on peut facilement doubler le temps de jeu annoncé. Le seul aspect du jeu qui peut décevoir une partie des joueurs, c'est l'absence d'une dimension multijoueur contrairement à un Dragon Ball Xenoverse par exemple. De notre point de vue et compte tenu du style de jeu, on apprécie que le jeu se concentre uniquement sur une expérience en solo. Enfin concernant la pertinence du contenu du season pass 1 et 2, cela dépend surtout de votre degré d'affection à la fois pour le concept du jeu mais aussi pour l'univers Dragon Ball.

Le contenu est varié et se montre intéressant mais il faut quand même se montrer un minimum fan pour être sensible et profiter pleinement de chaque DLC. Enfin, vous vous en doutez certainement, cette version next-gen n'offre aucune modification particulière au niveau de la bande-son et du scénario. Pour l'ambiance sonore, on peut rappeler ses qualités en particulier ce doublage japonais percutant. Entre les compositions musicales et le doublage japonais, l'immersion est sérieusement renforcée.

Un charme qui opère auprès des fans mais aussi auprès des autres joueurs. On peut seulement reprocher le choix de certaines compositions musicales dont le style peut ne pas toujours totalement convaincre. Le travail sonore reste franchement bon mais c'est tout de même dommage de ne pas retrouver l'intégralité de la bande-son de l'animé pour s'assurer de la meilleure fidélité au niveau de l'ambiance. Malgré cette éventuelle petite frustration, il faut bien avouer que l'ambiance sonore est excellente.

Dragon Ball Z Kakarot revient sur la nouvelle génération sous une forme nettement plus propre et confortable. Cette nouvelle version se présente logiquement comme la meilleure. Cependant, malgré les progrès, le jeu affiche toujours des limites techniques, on ne peut pas vraiment parler d'un vrai jeu next-gen. Cela n'empêche pas de profiter de cette aventure qui possède de nombreuses qualités. Un contenu solide, un gameplay fun et une chouette bande-son sont au rendez-vous. Une proposition séduisante autant pour un fan de Dragon Ball qu'un joueur curieux de découvrir un action-RPG dans l'univers d'un manga. Si vous n'avez pas tenté l'aventure sur la génération précédente, c'est le bon moment.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 15/20
Durée de vie : 16/20
Bande-son : 16/20
Scénario : 15/20

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 15/20

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article