Jeuxvideo-world

[Test] SteamWorld Heist

17 Décembre 2015 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests 3DS

Après l'excellent Steamworld Dig, un jeu d'exploration et de plate-forme qu'il est vivement conseillé d'essayer si ce n'est pas déjà fait, voilà que la licence pointe le bout de son nez en cette fin d'année. Une suite ? Oh non les développeurs suédois d'Image & Form tentent un coup de poker en s'attaquant à un autre genre : la stratégie au tour par tour. Ce nouvel épisode se nomme Steamworld Heist et s'inspire de licences comme XCOM pour faire concurrence à un autre jeu du même genre sur la console portable de Nintendo : Code Name : S.T.E.A.M. Maintenant est-il réellement si proche de lui ? Une tentative payante ?

Malgré le changement radical de genre, ce nouvel épisode conserve des traits d'identités appréciés. Il faut entendre par là que le jeu conserve son esprit steampunk avec ses robots couleurs bronze pour obtenir un style Western de très bon goût. On retrouve donc ces protagonistes au charac-design accrocheur mais cette fois-ci dans un tout autre univers : l'espace. Un changement décor sympathique où l'action se déroule donc dans des vaisseaux, le cocktail Western Galactique contribue à cette chouette ambiance. L'action se déroule sur l'écran du haut tandis que l'écran du bas fait office de gestion, d'observation (carte).

Contrairement à son concurrent direct Code Name : S.T.E.A.M, on dispose ici d'une vue 2D de très bonne qualité avec un souci du détail plutôt rare (surtout pour un jeu eShop) au niveau du décor, le vaisseau prend tout de suite une autre dimension. Malgré le style Steampunk de notre équipe et une action qui se déroule dans un vaisseau, le titre parvient à varier les situations et à rendre l'ensemble très coloré grâce au soin apporté aux décors, une finition exemplaire. L'interface au niveau des menus est à la fois agréable et claire, le seul détail gênant c'est l'absence de traduction Française. Pas d'inquiétude, les développeurs ont déjà annoncé qu'une mise à jour sera de la partie courant Janvier 2016 afin d'obtenir une traduction Française, ce n'est donc qu'une question de temps.

Le gameplay s'offre une prise en main rapide pour une profondeur de jeu vraiment intéressante. Le stick analogique sera utilisé pour gérer le déplacement de la caméra tandis que la croix directionnelle est utilisée pour les déplacements des personnages. Le volume de déplacement pouvant être effectué est indiqué sous différentes couleurs : orange et bleu. L'orange indique que le personnage peut faire un déplacement (celui-ci ne sera pas très long) et enchaîner dans le même tour une autre action. Le bleu permet de faire de longs déplacements mais il sera également synonyme de fin de tour après le déplacement. 

Lors de vos déplacements, si vous arrivez sur une ressource, celle-ci est automatiquement récupérée et lorsque vous arrivez près d'un élément du décor (baril, caisse...) votre personnage est automatiquement en position de couverture. Cela implique donc une certaine réflexion dans les déplacements mais aussi dans les phases d'action. On pourra effectuer des attaques au corps-à-corps (il suffit d'appuyer sur un bouton) mais aussi des tirs à distance. Il faudra dans un premier dégaîner son arme avec la gâchette R de la console puis de viser manuellement en orientant correctement son arme grâce à la croix directionnelle.

Un système intéressant surtout lorsqu'on dispose une arme dotée d'une visée laser puisque l'on peut voir, lorsqu'on dégaîne, la trajectoire que va prendre la balle lors du tir. C'est d'autant plus pratique qu'il est possible de faire rebondir la balle sur certaines surfaces pour éliminer difficilement accessible. En plus de pouvoir faire ricocher un tir, il est possible de paralyser l'ennemi en visant ses jambes ou encore de lui faire beaucoup de dégâts grâce à un bon headshot. Vous pouvez également faire le show via des explosifs, que ce soit en tirant sur un élément du décor très précis. Votre équipe pourra au fur et à mesure avoir des membres complémentaires que ce soit au niveau de l'arsenal ou des compétences spéciales.

Pour un jeu eShop, la durée de vie est très bonne, maintenant ce n'est pas un jeu eShop comme les autres sur un point précis, son prix. En effet le jeu est disponible au prix de 19.99€ cela peut paraître élevé pour un jeu eShop mais son contenu et sa qualité générale justifient sans problème le prix. D'ailleurs, il vous faudra quasiment 15 heures de jeu pour venir à bout de l'aventure, une expérience de jeu plutôt longue. En sachant que pour viser le 100% cela demandera bien plus de temps. A la fin de chaque mission, le résultat se présente sous forme d'étoiles, on pourra donc refaire les missions pour récupérer les étoiles manquantes. Le jeu permet également d'améliorer ses personnages et son inventaire, mieux vaut donc prendre au sérieux la collecte des objets lors des différentes missions.

Afin que chaque joueur puisse trouver un challenge adapté, le jeu propose 5 niveaux de difficulté en sachant que les missions possèdent une difficulté progressive. Finalement le seul regret que l'on pourra avoir avec le contenu de ce SteamWorld Heist c'est l'absence de mode multijoueur. Que ce soit en local ou en ligne, on aurait apprécié une sorte de mode versus qui se prête vraiment bien au concept mis en place et permet surtout d'avoir une rejouabilité encore plus grande. Au niveau de la progression et de l'enchaînement des missions, si la sauvegarde automatique fréquente est un réel confort de jeu, on pourra parfois ressentir une forme de répétitivité concernant les objectifs à accomplir, un peu trop similaire.

Enfin, on se penche maintenant sur la bande-son et le scénario du jeu. Autant le dire tout de suite, l'histoire n'est qu'un prétexte pour mettre en place le concept, l'univers du jeu et les différents protagonistes. Il ne faut surtout pas s'attendre à  un travail d'écriture profond, ce qui avant le coup était plutôt prévisible. Il est donc question ici d'une femme qui se nomme Piper et qui va s'efforcer de survivre dans l'espace, un environnement hostile. Un endroit où les ressources d'eau sont rares mais pourtant indispensables, dans cette quête, des bandits seront évidemment de la partie en guise d'obstacle pour sa survie.

Un scénario simpliste, pas spécialement original mais cohérent du début à la fin. Au niveau de l'ambiance sonore, on sera agréablement surpris du soin apporté par les développeurs. On retrouve d'ailleurs dans quelques thèmes, de charmantes similitudes avec Steamworld Dig tout en apportant des nouveautés. Que ce soit au niveau des compositions musicales ou des bruitages, la qualité et la variété sont au rendez-vous dans des styles qui collent parfaitement avec l'univers, du rock et du jazz notamment. En plus de morceaux 100% instruments, certains thèmes sont chantés et apportent une magnifique touche à la bande-son du jeu.

SteamWorld Heist est l'une des plus belles surprises de cette fin d'année 2015. On savait que les développeurs avaient du talent, mais là c'est une véritable démonstration de force. Un genre complètement différent que les développeurs parviennent à maîtriser avec une réalisation très propre, un gameplay technique et profond, une durée de vie plutôt satisfaisante et une bande-son savoureuse. La localisation Française est prévue pour Janvier 2016 via une mise à jour avec on l'espère d'autres belles surprises. Vendu 19.99€ sur l'eShop, on tient là une petite perle pour la Nintendo 3DS, accessible et jouissive.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 17/20
Gameplay : 17/20
Durée de vie : 15/20
Bande-son : 17/20
Scénario : 12/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 17/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article