Jeuxvideo-world

[Test] Harvest Moon : Le village de l’arbre céleste

23 Juin 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests 3DS

Après Harvest Moon La vallée perdue, premier épisode de la série intégralement en 3D, qui n'avait pas totalement séduit, Natsume et Rising Star Games proposent un nouvel épisode de la licence en ce mois de juin 2017. Celui-ci s'intitule Harvest Moon : Le village de l’arbre céleste et semble s'inscrire dans la continuité avec tout de même on l'espère, quelques nouveautés. Il est d'ailleurs probable que celui-ci puisse être le dernier épisode de la série sur une Nintendo 3DS en fin de vie. Le meilleur de la série ou au contraire l'épisode de trop qui fait tourner un rond le concept ?

Etant donné que la structure du jeu est sensiblement identique aux précédents volets, on va plutôt s'attarder sur les points importants, les nouveautés et les ajustements, mais en procédant quand même à quelques précisions pour ceux qui ne connaissent pas ou très peu l'univers de la série Harvest Moon. Visuellement, n'espérez surtout pas d'être surpris que ce soit par la technique ou la 3D. Dans le style, on pourrait presque citer la licence Animal Crossing pour son côté coloré, mignon et donc cartoon dans l'esprit mais cette dernière dispose d'une meilleure finition qu'Harvest Moon. Sans pour autant offrir des bugs, le jeu n'offre pas une technique irréprochable que ce soit dans les textures ou la modélisation des personnages et du décor.

Heureusement le côté dessin animé permet de masquer au maximum cette faiblesse technique en plus d'apporter un univers extrêmement coloré. Aussi, le public visé ne dispose pas des mêmes attentes en matière de prouesse technique. L'écran du haut de la Nintendo 3DS, qui correspond donc à l'écran 3D contient l'essentiel du jeu. En effet l'écran du bas qui correspond à l'écran tactile fait office de GPS dans un plan large. D'ailleurs on regrette que les deux technologies, la 3D et le tactile, ne soient pas mieux exploitées tout au long de l'aventure. L'écran du bas contient donc la carte sous différentes formes, le plus souvent en 2D sous la forme d'un quadrillage, très pratique dans l'organisation de sa ferme.

On note aussi la présence de plusieurs informations comme le mois, l'année et la saison en cours ainsi que l'heure dans le jeu. L'écran du haut aborde dans son interface la santé de votre personnage sous la forme d'un smiley évolutif et d'une série de coeurs à l'image de la série The Legend of Zelda. Harvest Moon, c'est aussi des dialogues (toujours dans l'écran du haut), qui bénéficie d'une traduction Française. Un excellent point de la part des développeurs à l'image de l'opus précédent sauf que cette traduction est nettement plus soignée que l'épisode "La Vallée perdue" qui comportait quelques erreurs et sens étranges. 

Au niveau du gameplay, c'est un peu le farming simulator des Japonais. Sauf qu'ici ce n'est pas vraiment une simulation l'univers fait appel à de nombreuses mécaniques fantastiques et surtout la gestion de l'exploitation ne subit pas vraiment les pièges de la nature. Cela confirme d'ailleurs le public visé, les jeunes joueurs mais aussi ceux qui souhaitent s'amuser sans se prendre la tête. Sur ce point, le pari est remporté de la part des développeurs puisque tout est mis en oeuvre pour que le joueur puisse découvrir le potentiel du jeu et les différentes commandes à assimilées. Grâce à des didacticiels intuitifs, le jeu propose de découvrir les mécaniques de la vie agricole d'une manière simple et rapide. La prise en main est donc idéale avec ce nouvel opus pour découvrir le rythme de vie et nos objectifs. Lorsque vous commencez, vous avez le choix d'incarner un garçon ou une fille. Par la suite, vous aurez l'occasion de modifier les vêtements de votre personnage. Le but du jeu est simple, il faut cultiver et transformer votre terre selon vos envies.

La surface du jeu est importante et le concept de l'agriculture tend vers quelques mécaniques d'une licence comme Minecraft. Cela se traduit sous la forme de quêtes à accomplir pour petit à petit modifier la ferme mais aussi l'environnement en créant des rivières et lacs mais aussi des collines, des fosses... Au départ, vous commencez doucement par une culture facile de quelques fruits et légumes. Vous allez donc faire usage de votre houe pour labourer le champs, choisir et planter une graine et enfin arroser le sol afin de pouvoir découvrir une belle surprise un peu plus tard. Justement la notion de temps est bien présente dans le jeu mais pas synchronisé avec la réalité. Le temps s'écoule sur une base de 24 heures par journée, et de 31 jours par saison.

Celles-ci n'impactent pas la culture puisque durant l'hiver, vous pourrez toujours procéder au travail de la terre et aux récoltes sans le moindre problème, c'est sur ce point que le jeu sort de son éventuel aspect simulation. Le cycle jour et nuit et la présence d'une météo évolutive, implique aussi une bonne gestion de la santé de votre personnage et de son humeur. Celle-ci est également présente pour les animaux. Pour être performant, il faut que vous soyez en forme, que vos animaux soient heureux et que vos outils soient toujours plus améliorés. Les outils améliorés permettront par exemple de modifier le terrain de manière plus efficace. On parle de la terre mais il ne faudra pas oublier l'eau puisque le jeu offre la possibilité de faire des sessions de pêche dans l'espoir de découvrir des poissons rares. Sur le plan technique, on note simplement la présence de nombreux temps de chargement, court mais nombreux.

Du côté du contenu, quelques petits ajouts sont de la partie mais rien qui révolutionne le concept du jeu. Le jeu est par exemple toujours jouable en solo uniquement sans aucun aspect multijoueur. Néanmoins l'expérience de jeu promet d'être très longue entre les quêtes principales et les quêtes secondaires, vous allez facilement dépasser 25 heures de jeu. Si la gestion d'une ferme est intéressante, il ne faudra pas espérer que le challenge et l'intérêt du jeu se trouvent du côté des quêtes secondaires données par les villageois. Souvent répétitives, malgré des quêtes intéressantes, ce sera plutôt à vous d'organiser votre petite vie selon vos envies. Il faut tout de même souligner la présence d'un village habitée par de nombreux habitants, chacun étant unique (personnalité et caractéristique). Ce nouvel épisode est synonyme de nouveaux personnages, de nouvelles fleurs et plantations mais aussi d'un nouvel animal : l‘âne du Poitou.

 Si ce fameux village regorge de commerçants pour remplir vos stocks de graines et d'objets (avec là aussi une notion de temps puisque les boutiques possèdent des horaires), ce lieu sera synonyme d'événements aléatoires sous la forme de concours : course de chevaux, cuisine ou encore la pêche. Si vous devrez évidemment vous occuper parfaitement de vos animaux (nourriture, brossage, nettoyage), plusieurs assistances seront envisageables. En effet vous pourrez adopter un chien capable d'apporter de l'aide pour les différentes tâches à accomplir. Si vous avez encore le sentiment d'avoir une surcharge de travail, vous pourrez même faire appel à des petits lutins pour les récoltes. Chacun dispose d'une spécialité, à vous de faire appel au bon lutin selon vos besoins dans le processus de la culture. Au niveau de la personnalisation, en plus de vos terrains, vous pourrez modifier la décoration de la maison ainsi que vos tenues. Le jeu est disponible à la fois en version boîte et en version numérique (la taille est de 728 blocs) sur l'eShop au prix de 40€.

On termine par la bande-son ainsi que le scénario du jeu. Pour l'ambiance sonore, elle est discrète mais les différentes compositions s'accordent parfaitement avec le style mignon et coloré du jeu. Les bruitages ne sont pas mauvais à l'exception de certains à la fois pénibles et répétitifs. Pour l'histoire, pas de miracle, un peu de magie et surtout un travail d'écriture qui fait office de prétexte pour lancer notre personnage dans une mission d'agriculture de l'extrême. Ainsi le joueur apprend qu'il doit restaurer les pouvoirs des sept arbres sacrés qui rendent le village de l'arbre céleste si spécial, et apporter le pouvoir et la prospérité aux terres alentours. Un synopsis relativement court mais qui démontre la pointe féerique qui fonctionne dans l'univers Harvest Moon sans pour autant obtenir une histoire profonde. De nombreux dialogues sont tout de même à découvrir d'autant que de nouveaux protagonistes intègrent la série en plus de quelques retours.

Harvest Moon : Le village de l’arbre céleste est un nouvel épisode qui tente de peaufiner sa formule plutôt que d'offrir une véritable révolution. Il poursuit le changement visuel avec l'intégration d'une 3D intégrale, de nouveaux contenus que ce soit dans les plantations, les animaux ou les personnages. L'expérience de jeu promet d'être longue si vous cherchez à réaliser toutes les quêtes du jeu, principales et secondaires données par les habitants du village proche de votre ferme. Si vous n'avez jamais accroché, cet épisode ne parviendra pas mieux à vous séduire mais si vous êtes un fan ou habitué de la licence, nul doute que vous serez sous le charme de cette nouvelle aventure.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 14/20
Gameplay : 15/20
Durée de vie : 15/20
Bande-son : 14/20
Scénario : 13/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article