Jeuxvideo-world

[Test] Câble USB-C magnétique Griffin BreakSafe

4 Février 2017 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #High-Tech (Autres)

 

On va parler d'une connectique très spéciale que les utilisateurs de produits Apple connaissent certainement, les autres un peu moins. Il s'agit du port MagSafe qui avait fait sensation lors de sa première présentation par Apple lors de l'annonce des premiers MacBook Pro le 10 janvier 2006, cela fait donc 11 ans maintenant. Quelle est sa particularité ? C'est un connecteur magnétique, le câble n'est pas branché de la même manière que les autres qui sont enfoncés ou clipsés. Cela possède un avantage considérable en matière de sécurité si une personne venait à se prendre les pieds dans le câble.

Le câble se débranche pour éviter de l'abîmer mais aussi de faire tomber l'ordinateur portable. Sauf qu voilà, cete technologie brevetée disparaît lors de l'annonce des derniers MacBook Pro en octobre 2016. Heureusement, cette technologie convaincante est reprise d'une manière similaire dans plusieurs domaines et notamment les montres connectées. Plusieurs marques exploitent un système de recharge magnétique relativement proche de ce que propose Apple. Mais alors comment faire pour conserver cette technologie sur les derniers MacBook Pro alors que le port n'est plus présent ? La réponse se trouve du côté de la marque Griffin avec un produit très séduisant : le câble USB-C Griffin BreakSafe. Vendu à un prix élevé, entre 35 et 40€, que vaut ce câble ?

Ce choix très tranchant de la part d'Apple au niveau de la connectique de ses nouveaux ordinateurs portables a surpris plus d'un consommateur. En plus d'une hausse importante de ses tarifs et malgré de nombreuses qualités, ce changement radical en matière de connectique se montre surprenant mais pas mauvais. Il est indéniable que l'avenir se tourne vers l'USB-C, ce n'est qu'une question de temps avant que tous les équipements exploitent cette nouvelle norme, Apple possède juste de l'avance, un peu trop au goût des consommateurs. Forcément, en prenant de l'avance, on soumet les consommateurs à l'achat de divers accessoires afin de rendre les équipements actuels compatibles avec l'USB-C, surtout que les ports ne sont pas nombreux (2 ports sur le modèle sans Touch Bar et 4 ports sur tous les autres niveaux modèles).

L'absence de MagSafe est donc l'une des nombreuses déceptions de cette nouvelle politique mais heureusement le constructeur Griffin intervient rapidement en proposant dans son catalogue un câble qui sauve la mise aux amoureux de la connectique MagSafe, son nom ? Griffin BreakSafe. On parle ici d'une connectique, vous ne serez pas surpris d'apprendre que le package est logiquement minimaliste, il est question du câble et d'aucun élément supplémentaire. Le système de Griffin fonctionne de la même manière que la connectique d'Apple sauf qu'elle est en deux parties, la partie câble et la partie connecteur, afin de convertir votre port USB-C en un port MagSafe. Ce petit connecteur possède une épaisseur de 1,2cm une fois en place, cela signifie donc qu'une fois en place, vous pouvez parfaitement laisser le connecteur branché. 

Que ce soit le connecteur ou le câble, la marque fait un choix esthétique en adéquation avec les ordinateurs d'Apple. Le câble est noir, les entrées adoptent une petite forme rectangulaire dans un gris très proche d'un MacBook. Le connecteur magnétique est également du même coloris que les entrées du câble. Concernant la longueur du câble, elle affiche une longueur suffisante d'1m80. Un câble discret, long et surtout solide, sa conception est soignée. D'un point de vue technique, ce câble peut fournir une puissance max de 60 watts (20v - 3a). Un câble USB-C pratique spécialement conçu pour connecter les smartphones, tablettes et autres périphériques USB-C. Il faut donc que votre ordinateur portable ainsi que votre périphérique disposent d'un port USB-C pour profiter de ce câble. Le constructeur précise tout de même une petite liste de produits compatibles avec ce câble BreakSafe : Apple 12" MacBook (modèle 2016), Apple 12" MacBook (modèle 2015), Google Chromebook Pixel, Google Pixel C, MacBook Pro 13" (2016).

Il s'agit d'une liste offrant une idée des équipements concernés mais on peut par exemple inclure le MacBook Pro 15" de 2016 qui dispose de ports USB-C et s'avère donc compatible sans pour autant être dans la liste du fabricant. Au niveau de son utilisation, il est question de recharge, le câble ne supporte pas le transfert des données et vidéos, ou du moins la prestation n'est pas garantie à chaque utilisation. Il faut voir d'abord ce câble comme un moyen de recharge avec une sécurité. Son objectif est de minimiser les risques de chutes et les gros dégâts éventuels si le câble venait à être tiré fortement (une personne qui s'accroche avec le câble, un ordinateur brutalement déplacé...). La technologie magnétique permet donc d'éviter des conséquences souvent importantes (choc de l'ordinateur, dégât sur le câble...). 

On rappelle également l'avantage de la norme USB-C, c'est bien évidemment son côté réversible. Cela peut paraître un détail, mais c'est tout de même un confort supplémentaire au quotidien (à l'image de la connectique Lightning) contrairement aux ports USB 2.0 et USB 3.0 qui possède un sens précis. Si cette technologie fait le bonheur de nombreux utilisateurs, certains se plaignent de déconnexions intempestives. D'où sa mission de recharge et non de transmission mais si l'on admet qu'il sera parfois possible de faire face à un détachement du câble de son support magnétique (en même temps c'est le but), ces déconnexions résultent à la base d'un mauvais positionnement du câble sur le port magnétique.

Normalement une fois bien place, il n'y a aucune raison que celui-ci se détache du connecteur en l'absence de mouvement de la part du câble ou de l'ordinateur portable même si l'on estime que la puissance de l'aimant entre le câble et le connecteur est un peu trop faible. Cette sensation d'un aspect magnétique timide s'affiche peut-être à cause d'un câble un peu lourd et épais ? Ce n'est pas systématique et cela implique donc une bonne mise en place du câble sur le connecteur. On peut donc en conclure que malgré un prix assez élevé pour de la simple connectique, Griffin permet de combler de belle manière la disparition du MagSafe des nouveaux ordinateurs d'Apple.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les points forts :
+ Bonne finition
+ Coloris sobre (câble noir, connecteur gris métal)
+ Longueur suffisante (1m80)
+ Connecteur très petit (1,2cm d'épaisseur) permettant de le laisser sur le port USB-C de l'ordinateur 
+ Une technologie terriblement efficace face aux dangers du quotidien et de la mobilité d'un ordinateur portable

Les points faibles :
- Un prix un peu élevé malgré d'évidentes qualités
- Partie magnétique moyenne, l'aimant semblant trop léger (la faute au poids du câble ?)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article