Jeuxvideo-world

[Test] One Piece Burning Blood

14 Juin 2016 , Rédigé par jeuxvideo-world Publié dans #Tests PS4

La licence One Piece possède décidément un réel potentiel en jeu vidéo, en plus d'une grande polyvalence. Si vous connaissez certainement le manga, l'animé, il y a aussi les jeux vidéo. Et l'on ne parle pas d'une petite adaptation mais de quasiment un jeu par an environ, autant dire que l'exploitation est très forte sur ces dernières années. Là où cela devient bien moins courant, c'est que la licence de Bandai Namco Games, bascule d'un genre à un autre avec de bonnes idées et un plaisir de jeu plutôt au rendez-vous avec une dose de fan-service, ça c'est bien normal. Après plusieurs jeux d'aventure mais aussi des spin off sous la forme de musou (Samurai Warriors) où il n'est pas le seul (la licence Zelda ou encore Dragon Quest se met au musou) voilà que désormais One Piece revient dans una catégorie mise de côté il y a longtemps : le combat. Intitulé One Piece Burning Blood, que vaut ce nouveau jeu one Piece ?

Ce nouveau jeu de la licence One Piece est développé par le studio Spike Chunsoft, auteur du récent J-Stars Victory Vs. Cette première phrase n'est pas anodine, elle annonce au contraire de nombreuses ressemblances (positives et négatives) à tous les niveaux. Visuellement à quelques détails près, on fait face à une réalisation séduisante. Le jeu adopte un style visuel extrêmement proche du manga avec des textures et un coup de crayon que l'on pourrait résumer à un cel-shading flatteur. La modélisation est donc convaincante des modèles 3D au même titre que les nombreuses animations du jeu. Que ce soit au niveau des combattants ou des arènes, c'est à la fois très coloré et très vivant.

En effet, en plus d'avoir une grosse partie des décors destructibles dans des arènes suffisamment grandes, les combattants évoluent visuellement sur la longueur du combat et les dégâts subis. Vous pourrez donc constater des tenues impeccables au départ, pour par la suite voir des pantalons qui se transforment en short... un détail sympathique. Une multitude de bons points et belles surprises gâchés par deux détails techniques. Le premier concerne la fluidité du titre. En effet, il ne sera pas rare de constater des baisses de framerate de temps en temps, en sachant que le 60 fps n'est pas de la partie. L'autre détail technique qui pose problème, c'est la caméra. Son déplacement est hasardeux et son recul parfois insuffisant, dommage...

Au niveau du gameplay, on retrouve un concept similaire à J-Stars Victory Vs. On est loin de la technique d'un Street Fighter, Blazblue ou même Mortal Kombat. On est déjà plus proche d'un Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 où l'accent est mis sur la mise en scène avec une prise en main immédiate et un plaisir de jeu dès les premiers combats. Il ne vous faudra que très peu de combats avant de pouvoir réaliser les plus grosses techniques du jeu, chaque touche étant synonyme d'une attaque spectaculaire, ou alors d'une parade et d'une garde. Pour sortir vainqueur d'un combat, la différence se fera sur la qualité de votre déplacement, le placement des attaques au bon moment ainsi que dans le choix du combattant.

En effet l'équilibrage du casting et des attaques n'est pas aussi strict qu'un jeu de combat pouvant prétendre à organiser des compétitions e-sport. Ainsi certains sembleront plus fort que d'autres, ce sera plus ou moins le cas, à vous de choisir le prétendant mieux placé pour faire face au personnage en question. C'est très accessible, c'est fun, c'est explosif mais forcément ce n'est pas aussi profond que d'autres jeux du même genre. La difficulté est également mal gérée ce qui donne donc des pics parfois frustrants sans être totalement problématique.

Alors vous avez également deux jauges qui étoffent légèrement les possibilités au niveau de la défense ou des attaques. Le jeu reprend un système intéressant de J-Stars Victory Vs : le système de Tag. Concrètement, vous aurez parfois la possibilité d’alterner entre deux ou trois personnages lors d’un même combat lorsque vous ne serez pas en 1vs1. Un système intéressant qui permet de gérer efficacement un combat et sortir des attaques groupées redoutables. On note également, comme pour J-Stars Victory Vs, la présence de personnages de soutiens.

Du côté de la durée de vie, One Piece Burning Blood dévoile un contenu plutôt satisfaisant même si l'on pouvait espérer mieux pour certains modes. C'est le cas du mode histoire qui, malgré quelques petites variantes, nécessite que 5 ou 6 heures pour venir à bout de l'histoire. Heureusement un mode bien plus consistant intitulé Versus Prime permet de vraiment prolonger l'expérience de jeu. Il s'agit d'enchaîner les contrats sous forme d'affiche Wanted avec des conditions très précises. Cela permet d'obtenir des récompenses variées : Berry et XP. "Berry" correspond à la monnaie du jeu tandis que l' XP est lié au personnage en question. Chaque personnage pouvant monter de niveaux, si l'idée de farmer vous séduit, vous ne serez pas déçu. On trouve évidemment une partie multijoueur où l'on pourra effectuer des combats en écran splitté mais aussi en ligne.

Quelques petites fonctionnalités sont de la partie pour rendre la partie multijoueur vivante et riche. On note la présence d'une belle surprise et nouveauté très appréciable concernant la partie multijoueur : le mode Capture de Drapeau. Dans ce mode inédit, vous avez la possibilité de rejoindre une équipe mondiale dont le but sera de lui faire gagner des points. Son approche est similaire à certains jeux mobiles nécessitant un temps de recharge après plusieurs utilisations. Ici c'est une jauge de points d’action limitée qui se recharge au fil des jours ou alors en dépensant du Berry. Enfin, le casting du jeu est de composé de 42 combattants issus du manga.

On termine en évoquant la bande-son et le scénario. L'ambiance sonore est fidèle et s'accompagne des doublages japonais de la série. Lors des cinématiques avec des images fixes de l'animé, on aura l'occasion d'entendre la voix d'un narrateur (en VO) qui colle à merveille avec l'univers du manga. Par rapport à la partie scénaristique, ce jeu de combat s'arrête sur un arc très précis : l' arc de Marineford nommé "la guerre au sommet". Cela correspond aux tomes 50 à 61 du manga où Luffy met de côté sa chasse aux trésors pour sauver son frère Ace. Si cette partie est très intéressante et appréciée des fans, on aurait apprécié de découvrir plusieurs arc. Du coup, le mode histoire est court où l'on aura quatre points de vue différents (Luffy, Barbe Blanche, Ace et Akainu) avec pour chacun une dizaine d'affrontements.

One Piece Burning Blood se dévoile comme un jeu de combat accessible et amusant dès les premières minutes. Avec une belle dose de fan-service, on découvre un jeu de combat où les duels sont spectaculaires avec une mise en scène efficace avec tout un tas d'effets visuels pour en mettre plein la vue en appuyant seulement sur deux ou trois boutons de la manette, efficace mais peu technique. Un opus qui reprend les solides bases de J-Stars Victory Vs, tout en offrant son lot de nouveautés et d'améliorations même si l'ensemble reste encore perfectible.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graphismes : 15/20
Gameplay : 13/20
Durée de vie : 15/20
Bande-son : 16/20
Scénario : 15/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note globale : 14/20

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Commenter cet article